CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Black Hole (Charles Burns)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kichi
Framboisier
Framboisier


Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 23
Localisation : Paris

MessageSujet: Black Hole (Charles Burns)   24/12/2012, 01:33

Bon cette fois-ci je crois pas me tromper sur le fait qu'il n'y a pas d'autre article sur monsieur Burns ? (Sinon c'est la faute aux liens u_u)

Charles Burns, c'est un auteur de bande-dessinées et illustrateur américain. Il s'est également prêté au jeu de metteur en scène (rien que ça) en réalisant la scénographie de Casse-Noisette (Tchaïkovsky), chorégraphiée par Mark Morris et représentée à la Brooklyn Academy of Music.

Ah oui et bien sûr, il a participé au long-métrage collectif "Peur(s) du noir", une petite merveille dont je vous poste ci-dessous la bande-annonce :



C'est une fable horrifique, un film qui rassemble 6 dessinateurs (Blutch, Charles Burns, Pierre di Sciullo, Jerry Kramsky, Richard McGuire, Michel Pirus, Romain Slocombe) autour d’un même projet : transcrire les plus grandes peurs de chacun en un film d’animation. En découlent 4 petites histoires toutes plus glauques et flippantes les unes que les autres se suivent, entrecoupées de passages de réflexions plus-ou-moins philosophiques d'une voix de femme qui conserve et travaille l'ambiance angoissante.

_____

Venons en maintenant à Black Hole

Le pitch : Dans une petite ville américaine, ambiance années 1970, d'étranges phénomènes se déclarent chez les adolescents. Une nouvelle maladie, surnommée la « peste ado » ou « la crève », avec des symptômes aussi variés qu'imprévisibles, quelques bosses, une vilaine irruption cutanée ou même l'apparition de nouveaux membres, va brutalement changer les rapports entre les jeunes.



"La crève" est ici, bien évidemment, la métaphore de tous les troubles de l'adolescence : éveil à la sexualité, angoisses liées aux changements physiques et au passage à l'âge adulte... C'est une transformation physique aux conséquences émotionnelles et intellectuelles. Elle angoisse, obsède, dégoûte. Elle coupe de la société, et en premier lieu de l'univers rassurant du foyer familial. Elle oblige à vivre dans les bois, ce symbole de l'inconnu et des peurs enfantines.



La métaphore fonctionne, et se révèle incroyablement efficace : toutes les angoisses, les désarrois, les malaises de l'adolescence remontent à l'esprit du lecteur et le prennent à la gorge. Au fil des pages, tandis que chacun des quatre personnages principaux de l'histoire se dirige vers son destin, ce sentiment d'oppression grandit, devenant par moment difficilement supportable. Le dessin de Charles Burns renforce cette noirceur, qui déteint peu à peu sur le lecteur...



Le caractère obsédant que revêt la sexualité pour les personnages est rappelé tout au long de l'oeuvre, à la fois par des références directes et par de constantes évocations graphiques des sexes féminins et masculins. Des plaies béantes, des grottes, des cercles, même des goulots de bouteille ! Burns ne cherche nullement à rendre ces symboles subtils : il les expose, les accumule jusqu'à la nausée.

Alors ok, c'est pas des plus charismatiques dit comme ça, mais quelle force dans le traitement graphique et narratif ! J'ai vraiment été pris aux tripes du début à la fin. Charles Burns manie d'ailleurs à la perfection le suspense, je me suis presque cru face à une série dans le genre de Dexter (d'ailleurs je crois que je venais de finir la saison 2 lorsque je me suis mis à la lecture de Black Hole ...)



Bref, je vous le conseille et le reconseille !
Je n'ai pas lu Toxic par contre, le deuxième tome vient de sortir, mais le prix m'avait rebuté pour le premier tome et me rebute tout autant pour le second, pour seulement quelques pages, une vingtaine/trentaine d'euros me semble trèèèès excessif, mais si quelqu'un qui l'a lu pouvait me donner son avis, j'irais bien chercher le premier tome dans une bibliothèque s'il est disponible !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
Tian
Raditz
Raditz


Messages : 717
Date d'inscription : 24/11/2012
Localisation : Empire du Milieu

MessageSujet: Re: Black Hole (Charles Burns)   24/12/2012, 02:28

Peur[s] du noir, je me suis honteusement endormi devant, et j'ai jamais eu le courage de regarder la fin :p

Mais Burns, c'est de la balle.Bon, j'avoue, j'ai rien lu en dehors de Black Hole mais l'ambiance dans le bouquin est terrible ! Et le traitement graphique du noir et blanc, c'est une tuerie !

Merci pour l'article, j'ai envie de relire ça maintenant !

- - - - - - - - - - - - - - -
Parfois, je trouve vraiment des trucs bizarres dans mon dez.


http://cqfd.bbfr.net/t974-presentation-tian
Revenir en haut Aller en bas
http://www.indisponibles.blogspot.com
Kichi
Framboisier
Framboisier


Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 23
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Black Hole (Charles Burns)   24/12/2012, 02:33

Ouiii même en le relisant j'ai retrouvé les mêmes sensations qu'à la première lecture, c'est vraiment une oeuvre complète !

Pour Peur(s) du noir moi j'étais plongé dans le noir avec des amis en train de le mater sur un petit écran d'ordinateur qui offrait à la pièce l'unique source de lumière, je t'avoue que j'étais vraaaiment parfaitement dans l'ambiance :D

- - - - - - - - - - - - - - -
http://www.kichi.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin


Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Black Hole (Charles Burns)   24/12/2012, 12:20

Kichi a écrit:

Je n'ai pas lu Toxic par contre, le deuxième tome vient de sortir, mais le prix m'avait rebuté pour le premier tome et me rebute tout autant pour le second, pour seulement quelques pages, une vingtaine/trentaine d'euros me semble trèèèès excessif, mais si quelqu'un qui l'a lu pouvait me donner son avis, j'irais bien chercher le premier tome dans une bibliothèque s'il est disponible !

Ben c' est cool, mais c' est vrai que c' est assez court pour le prix . (y avait même eu une édition limitée, de fausse contrefaçon en serigraphie avec une langue inconnue, inutile mais marrant quoi)
C' est un peu plus n' importequoi par contre, enfin au niveau de la trame narrative . Je crois que c' est tres influencé William Burrough comme histoire (mixé avec des refs sur Hergé ^^") .Faut aimer le trip

J' avais lu un autre truc de lui aussi avec une sorte de detective catcheur dans un monde bizarre . Bon c' était cool aussi mais rien d' incroyable

Mais Black Hole pour le coup ouai y a vraiment une histoire envoutante et des persos bien ancrés . En même temps je crois qu' il a mis 10 ans pour pondre son truc ...
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black Hole (Charles Burns)   Aujourd'hui à 09:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Hole (Charles Burns)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [chronique] Blackhole de Charles Burns
» Toxic de Charles Burns
» Charles Burns et la ligne sombre
» The Black Hole [ RECONSTRUCTION ]
» Black Hole Stormtrooper RAH 1/6th Scale Figure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: Et ta Culture, Mothafuka! :: BD, mangasses, comics (auteur, series)-
Sauter vers: