CQFD 2049
Bienvenu sur CQFD 2049 ! Un forum d'entraide et d’échange sur le storyboard, le cinéma, la narration, le dessin et toutes formes d'Arts en général, gratuit et ouvert a toute personne voulant se professionnaliser ou étant pro.

Nous essayons d'aider au mieux les gens, ce gratuitement. Nous sommes humbles mais voulons rester exigeant et lucide dans notre travail et voulons pousser les gens qui le souhaitent, dans cette même direction, dans le respect de leur personne bien sur. Merci de ne pas vous méprendre sur notre démarche.

Un maximum de sections sont accessibles sans inscription, en espérant que ça serve a plein de gens :)


Storytelling, Cinema, Dessin et Arts Narratifs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
benj
MISTER T
MISTER T
avatar

Messages : 1184
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 6 Jan - 21:15

yes merci à tous c'est génial !!
Revenir en haut Aller en bas
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 16:15

Transporter un carnet de croquis, partie 4 : Ecoutez votre vieux pappy K !
(Ou ode au dessin d'observation n'importe ou, n'importe quand)



(désolée d'avance pour les syntaxes chelou, c'est ma première trad d'article..)

Ok, voici donc l’article où je vais passer pour un vieux renfrogné :

La dernière chose que j'ai à dire à propos des carnets de croquis est qu’il y a beaucoup d’autres choses que la technologie a développée qui rend le transport d’un carnet de croquis de plus en plus dur. Je les appelle les « sketchbook killers » (tueur de carnet de croquis). La prolifération de jeux vidéo portables, de jeux sur téléphone, ipods, etc. nous volent beaucoup de temps où nous pourrions dessiner. Je ne pourrais pas dire combien de temps j’ai passé à faire la queue pour voir un film et profiter de ce temps pour remplir pour carnet avec des croquis des gens autour de moi, et remarquer que la plupart des gens autour de moins sont en train d’utiliser leur PSP, Nintendo DS, Game Boy Advance, ou juste écouter leur ipod, fermé au monde qui les entoure.

Il est sûr que toutes ces merveilleuses machines modernes évite l’ennui de s’asseoir and d’attendre et aide à faire passer le temps quand on voyage. Mais si vous pouvez sortir de l’habitude d’utiliser ces choses et de vous connectez au monde qui vous entoure, cela sera beaucoup plus utile pour vos progrès en temps qu’artiste. Ce sont ces moments où vous êtes juste assis avec rien d’autre à faire, immergés dans les gens et les actions autour de vous que vous pourrez voir les choses spéciales : les gens faisant des simples actions du quotidien. C’est dans ces moments là que les gens sont les plus fascinants. Vous ne pourrez jamais observer tout ce monde en étant occupé à courir d’un endroit à un autre. Ainsi les moments où vous êtes assis à ne « rien faire » sont en fait des opportunités privilégiées pour l’observation. Profitez de ces moments pour faire des croquis et voir ce qui s passe réellement quand font des choses simples, de leur vie de tous les jours et interagissent entre eux.

Même les moments les plus ennuyants sont intéressants pour un bon artiste. Comment différentes personnes s’assoient différemment quand elle attente dans la salle d’attente du docteur ? Comment les gens feuillettent les pages des magazines différemment quand ils attentent les dentiste ? Qui feuillette nerveusement, sans regarder les pages et qui sera captivé par un article sans se rendre compte que c’est leur tour ? Quel genre de personnes prend quel magazine pour lire en attendant ? Ou juste quel âges ont les magazines dans la salle d’attente du docteur, ou encore de quel genre de magazines il s’agit ? Qu’est ce que cela nous dit sur le docteur ou l’infirmière qui les commande – que pensent t-il que leur patients aime lire ? La salle d’attente de mon docteur est pleine de magazines. Principalement des magazines du genre « Voiture & conducteur » ou des magazines de golf. Je n’ai jamais vu quelqu’un les lires. Tout le monde lit la même chose : people, Time and Newsweek. Occasionnellement quelques femmes audacieuses liront Cosmopolitain. Donc je pense que les magazines de voiture et de golf en disent plus long sur mon docteur que ses patients.

Toutes ces petites informations, mises en relations ont une grande valeur pour l’artiste qui tente d’apprendre des choses sur le monde qui l’entoure et de retranscrire ces choses dans son travail. Et je n’aurai jamais remarqué cela si je n’observais pas la salle d’attente de mon médecin. Et mes carnets de croquis sont pleins de croquis d’une foule de personnes bien différentes que j’ai pu voir l’attendre. Du patient âgé qui semble vivre dans l’état constant de visite du médecin et qui semble ne plus avoir le sens du temps, au plus hardi des businessman qui est constamment sur son téléphone portabl et et qui regarde sa montre toutes les 5 minutes en demandant constamment au réceptionniste quand est son tour.

Et j’ai même des pages de carnet pleines de dessin que j’ai fait dans le salle d’examen en attendant que le médecin vienne (non pas que je n’aime pas les magazines de golf mais je n’avais rien d’autre à faire). Il y a de nombreuses pages dans mes carnets avec les croquis de pots d’abaisse-langue et ces trucs ronds sur des roues que tous les bureaux de médecins ont ou encore la vue de la fenêtre de la salle d’examen.

Et je m’en fiche de tous les moments d’attente que je peux avoir car c’est vraiment le seul moment que j’ai pour faire des croquis. Je suis tellement occupé que je n’ai pas le temps, dans une journée normale, de prendre un moment pour faire des croquis.
C’est une bonne habitude de prendre du temps pour un tour de zoo à faire des croquis, mais la bonne chose quand on fait des croquis en attendant dans des lieux communs est que, au contraire du zoo, on a une idée réelle de ce que l’on voit. Et même si l’on fait la queue pour voir un film, il y a beaucoup d’occasion de dessiner beaucoup de monde de façons différentes, assises ou debout. Essayez de capturer ces nuances. Chaque personne que vous dessinez s’assiéra ou se tiendra debout d’une façon différente, en fonction de leur personnalité, de leur état d’esprit, donc apprenez à voir les différences dans des gens réels. Faites la différence entre la personne impatiente qui attend dans la queue et celui qui se tient à l’aise, attendant patiemment. Être capable de saisir la différence entre ces deux choses est une prouesse incroyable pour un artiste et va réellement vous aider à voir les différents dégrées de subtilité, ce qui est une grande étape dans le développement d’un artiste.

Donc ne faites pas l’arreur de toujours penser qu’il n’y a rien autour de vous qui n’a le mérite d’être dessiné. Il y a toujours quelques chose autour de vous à capturer. N’attendez pas de trouver la pose parfaite d’un lion dans un zoo pour dessiner. Dessinez ce que vous voyez tous les jours et voyez les à chaque fois d’une façon nouvelle. C’est ce genre de chose qui font un bon artiste !

Pourtant, je dois subtiliser un peu mon jugement sur les ipods vidéos. J’en ai un et je l’adore. Mais détrompez-vous, je ne l’utilise jamais en public quand je pourrais dessiner, mais plutôt au travail quand j’ai quelques minutes pour regarder un bout de film. C’est une bonne technique pour étudier la façon dont un film est mis en place, car quand on regarde un film entier en une fois on finis par être tellement absorbé par l’histoire qu’il en devient presque impossible de se concentrer sur les rouages de la réalisation. Mais quand on regarde un film par petites parties on peut réellement vous concentrer sur la mise en scène, le travail des transitions, comment les prises de vue sont composées et comment la performance de l’acteur est mise en valeur.

Mais au delà de cela, débarrassez vous de ces nouveaux genres d’objets qui vous font dépenser du temps à rien faire, jeunes effrontés !

Pour le reste de votre vie, vous pourrez toujours regarder vos vieux croquis et voir combien vous avez appris en les faisant. Vous pouvez vous souvenir les lieux où vous êtes allez et les personnes que vous avez vu, et même vous souvenir de la façon dont vous les avez ressenti, tout cela à travers vos vieux carnets de croquis. Je le promet, arriver au dernier niveau de Grand Theft Motocar 11 ou Haloman 3 ne sera jamais aussi gratifiant que de finir un carnet de croquis ! Et si je vous vois un jour jouer à ces jeux vidéo au lieu de dessiner, je vous les balancerai avec ma canne car je suis un vieil homme bourru et je peux faire croire que c’était juste une erreur d’inattention et que j’avais les idées confuses.

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
Chouf
Ariane
Ariane
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 16:48

Merci beaucoup pour cette traduction :D

Citation :
Et si je vous vois un jour jouer à ces jeux vidéo au lieu de dessiner, je vous les balancerai avec ma canne car je suis un vieil homme bourru et je peux faire croire que c’était juste une erreur d’inattention et que j’avais les idées confuses.
XD

c'est tellement vrai tout ce qu'il dit je me faisais la même réflexion dans le tram sur les "sketchbook killers" je crois qu'il a trouvé le bon mot lol

- - - - - - - - - - - - - - -
Break things up!
Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 18:05

de la grosse balle encore!!v mmerciiiii
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3612
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 18:24

ça c'est dit :)

Je jette mon iphone à la poubelle...

- - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 18:39

je suis bien d'accord sur le point des smartphone, c clairement ma raison number one qui fait que je ne veux pas en acheter^^ meme si c pratique dans certaines occasion bien sur, mais c sur que c pas un objet ami pour les dessinateurs lol
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 18:48

De rien!
J'aime beaucoup cet article et la série dont il est issu, ça m'a redonné l'envie de faire de l'obs dans les lieux publics.

Et, totally agree : les smartphones cay le maaal! :evil:

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3612
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Dim 3 Fév - 22:57

Après bon grâce à lui j'ai cqfd partout avec moi :P

Plus sérieusement ça me permet aussi de me faire ma culture, même si je dessine pas. Jpasse pas mon temps sur facebook ou autre, c'est utile tant que c'est constructif. Mais jme souviens bien de l'epoque où je dessinais tout le temps dans les transports parce que j'avais pas internet... Au moins à aniane j'ai pas trop de questions à me poser.

- - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mar 19 Fév - 19:57

Je suis en train de traduire "Face Shapes", son article datant du 18/02/2013, je l'aurai sûrement fini ce soir, mais au cas où je le poste demain matin, je tenais à vous prévenir (au cas où quelqu'un décide de s'y plonger) ! ^^

Evitons les doublons... (celle qui ne s'en remettra jamais ! lol)
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 9:47

Il s'agit de l'article du 18 février 2013, "Face Shapes"

Pour les fada d'anglais qui, comme moi, préfère lire directement dans la langue d'origine, voilà le lien :
http://sevencamels.blogspot.fr/2013/02/face-shapes.html
Sinon, eh bien... bonne lecture !



Les formes de visage

Récemment j'ai lu un livre et j'ai eu du mal à différencier les personnages, parce qu'ils avaient tous une forme de visage similaire, des traits similaires, des "genres" de corps similaires, et cela m'a amené à penser aux formes du visage.

Je pense que quelque fois, quand les artistes sont à leur début, on leur apprend à dessiner une forme de visage générique, et ils y restent attachés. Je pense également que lorsque des personnes designent des personnages pour une histoire "sérieuse", ils pensent qu'ils ne peuvent pas trop se permettre de caricaturer la forme des visages car leur dessins commenceront à avoir l'air "cartooniste" et donc inapproprié pour le ton sérieux de leur travail.

Cependant, même dans la vrai vie, il existe une incroyable variation de forme dans les visages. L'université du Massachusetts (http://vis-www.cs.umass.edu/lfw/) a rassemblée une base de donnée de visage à partir de l'ensemble du net. Celle-ci a été classée de différentes manières mais, pour vous donner une idée de la taille de celle-ci, voici ce que vous obtenez en cliquant sur la catégorie "prénom commençant par Jav jusqu'à Jes".




Image plus grande à cette adresse : http://2.bp.blogspot.com/-tXZuAyKvup8/USKPAZ_cA7I/AAAAAAAAEvU/xOw7MM8RjLg/s1600/LFWpage.jpg

Ainsi, cette base de donnée constitue une ressource importante si vous êtes à la recherche d'inspiration pour le visage.

Je pense que si vous êtes en train de travailler sur une BD, ou un film d'animation, ou sur n'importe quel autre essai où vous avez à designer un groupe de personnages et que vous voulez qu'ils aient tous une apparence distincte, vous vous devez de réaliser une "Bible" où est retranscrit chacune des formes de visage de chacun des personnages afin que ceux-ci soient immédiatement reconnaissable, même sur un gribouillage grossier.

Je me suis mis au défis de voir avec combien de visages différents je pourrais arriver en 3 minutes et ce en utilisant les même traits faciaux (Note de traduction : les yeux, bouche, nez, etc... tout sauf la forme du visage en elle même quoi) pour chacune d'entre elles.
Voici le résultat :



Vous pouvez donc voir le genre de diversité que l'on peut obtenir, même lors d'un exercice rapide comme celui-ci. Une fois que vous commencez à créer une diversité dans les traits du visage, vous pourrez vous rendre compte de l'aisance avec laquelle chaque personnage peut avoir une apparence distincte qui ne pourra jamais être confondu avec un autre personnage.


Voici un intéressant organigramme provenant d'un site de beauté (http://thebeautydepartment.com/2012/11/finding-your-face-shape/) qui est supposé vous aider à trouver quelle sorte de forme de visage vous avez. Certains peuvent trouver qu'il s'agit là d'un outil utile pour produire des visages. Celui-ci intègre également la mâchoire et la naissance des cheveux qui, je pense, peuvent être très aidant.

Spoiler:
 


Et voici une autre image provenant d'un article en ligne (http://www.examiner.com/article/the-seven-face-shapes-which-one-is-yours) où ils ont séparés les formes de visage basiques en sept catégories (et indique également le meilleur type de coupe de cheveux pour chacune) :





Dans la BD qui a inspiré cet article, tous les hommes avaient des barbes, ce qui rends encore plus difficile de différencier les personnage puisque toutes les barbes se ressemblaient. Encore une fois, je pense que les artistes peuvent tomber dans le piège de croire qu'il existe une "forme" de barbe standard, et ils la reproduisent sur tous les personnages. En réalité, il existe autant de diversité dans les formes et type de barbe qu'il en existe pour les visages. Voici un échantillon de la diversité que vous pouvez obtenir en tapant simplement sur google "barbes" :



Vous pouvez également consulter beards.org (http://www.beards.org/) pour voir une importante variété de type de barbes.

De nouveau, je me suis mis au défis d'ajouter une barbe pour chacun mes de modèles de visage en 1 minute.
Voici le résultat :



Manifestement, ce qui est à la mode, élégant dans une barbe change avec le temps. Si vous êtes en train de travailler sur un projet historique, assurez vous que le genre de barbe est fidèle à l'époque.


Le tout, quand on choisit la forme et les traits du visage ainsi que la forme de la barbe, c'est que ceux-ci doivent tous provenir de la personnalité du personnage qu'on design.
Tous les choix que vous faite pourraient souligner ou renforcer la personnalité de votre personnage. Au vu de cela, il est toujours mieux de baser ses personnages à partir de personnes existant réellement, ou au moins, commencer à partir de ce point.

Si vous faite le design d'un personnage sournois et fouineur, vous pouvez "étudier", observer les acteurs qui semblent jouer ce genre de rôle (par exemple Steve Buscemi ou Paul Giamatti, etc...) et vous demandez qu'est-ce qui donne à ces acteurs cette apparence particulière. Ainsi, quelque soit le type de personnage que vous designez, observez les acteurs qui jouent ce type de rôle et cherchez des moyens pour retrouver cet apparence dans vos personnages.



Mieux encore que des acteurs, vous pouvez vous basé sur des personnes que vous connaissez. Ceci peut mener à des design bien plus originaux et intéressants. Donc, pensez aux personnes que vous connaissez, à quel type de personnalité ils renvoient et pourquoi. Ajouter ces éléments à vos propres personnage est très satisfaisant et les rends plus riches et uniques.

Finalement, il peut être tentant de se reposer sur la couleur pour faire la distinction entre des personnages (comme, par exemple, deux personnages qui se ressemblent mais dont l'un est roux et l'autre blond.) On ne sait jamais, si son travail va être regardé en noir et blanc, ou reproduit sans couleur. Et puis, il y a les daltoniens... ils peuvent avoir du mal à faire la différence entre les deux personnages. On ne sait jamais.


Ainsi, si vous travaillez sur une BD ou un film d'animation et que vous créer un groupe de personnage, je pense qu'il est sage de se poser et de réaliser un tableau comportant les différentes forme de visage des personnages de cette façon, vous aurez un "guide" pour les garder séparer les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
ota
Corbier
Corbier
avatar

Messages : 446
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 24
Localisation : Lens

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 9:57

merci c'est trés sympa ^^ vive la variété de perso' (on entend d'ailleur souvent se reproche dans le style manga ou "il y a que les cheveux qui change generalement") bien sur il y a des exception , je pense a one piece notamment =)

- - - - - - - - - - - - - - -
www.Ota-art.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://ota-art.tumblr.com/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 10:10

De rien ! ^^ (J'adore traduire).
C'est vrai que les manga ont ce défaut terrible qui peut être parfois super agaçant. Mais tu as raison, ouf qu'il existe ces mangaka uniques, se démarquant des autres artistes qui opère le copier coller, tel que one piece, full metal alchemist, etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 13:33

Cool merci beaucoup!
J'ai eu ce problème quand j'ai voulu faire lire le manga "Les petites fraises" à ma petite soeur de 9 ans. L'histoire est très simple et marrante mais elle n'arrivait jamais à savoir qui était quel personnage d'une page à l'autre. Le pire c'est que la coupe de cheveux de deux des personnages principaux change dès le début du 1er tome, ce qui rend le truc encore plus compliqué.
Finalement elle a abandonné, comme quoi.

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:03

Voici l'article du 27 septembre 2006

C'était... un article technique, technique ! lol Un peu prise de tête côté trad', car les notions sont quelques peu abstraites, mais c'est super intéressant !

Par ailleurs, je mets mes notes en violet (comme ça, pas de confusion lors de la lecture)

Et toujours pour les dingos d'anglais, clik and enjoy : http://www.sevencamels.blogspot.fr/2006/09/things-they-dont-teach-in-art-school-1.html



Les choses qu'ils n'enseignent pas en école d'art (partie 1)


Récemment, je suis tombé sur ce dessin de Iago provenant d'Aladdin alors que celui-ci était mis en vente sur le site Van Eaton Galleries, et il m'a inspirer l'écriture de cet article pour vous parler d'une chose simple que personne ne m'a jamais dit et qui m'a pris des années à comprendre. Ceci à un rapport avec des éléments que nous avons déjà traités : à savoir, éviter les parallèles et utiliser différentes sorte de formes pour que le dessin reste intéressant.

Mon propos concerne spécifiquement les formes situées vers la région du ventre de Iago, là où les deux ailes font saillie (et dépasse) devant et derrière son ventre.


La façon la plus simple de vous montrez de quoi je parle, est de repasser sur ces traits (en les modifiant) et de vous montrer ce qui rend le dessin plus faible. Si vous redessinez les ailes et le ventre de telle sorte que les lignes soient toutes parallèles en plus de d'avoir toute la même forme, l'endroit (la région du ventre de Iago) perd son sens. Il devient plat, statique et on a du mal à définir ce que l'on regarde.


Mais quand vous vous reporter de nouveau sur l'original, vous pouvez voir que l'artiste a dessiné l'aile la plus éloignée, le ventre et l'aile la plus proche avec des formes différentes. L'aile la plus éloignée et le ventre sont tout deux distinct grâce à différent types de courbe tandis que l'aile la plus proche de nous est plus angulaire avec une "rupture" plus décisive à l'endroit où l'aile change de direction. Cela créer une intéressante rupture avec l'espace vide entre les trois lignes, ce qui est à l'origine d'une tension et permet d'obtenir un meilleur dessin. Cela créer également un rythme entre les trois lignes qui est intéressant à regarder.

(Note de la traductrice : espace vide en anglais se dit "negative space" soit l'espace négatif ! A retenir, si jamais vous tomber dessus sur un article en anglais avec ce terme ! ^^)


En passant juste d'un ensemble de courbes à l'autre, vous pouvez voir la différence.


ça semble simple... et ça l'est... mais ce n'est pas toujours facile de se rappeler de l'appliquer à ces propres dessins. Je pense que quand nous apprenons à dessiner, nous apprenons certaines façons de dessiner les choses : par exemple, un coude est soit dessiné comme une ligne droite (quand le bras est tendu) ou en une courbe à 90 degré (quand le bras est plié). Je pense que, tandis que nous apprenons à dessiner, nous essayons de restreindre les types de forme que nous avons à apprendre dans le but de nous faciliter la tâche. Nous apprenons tout d'abord une "librairie de forme" limitée pour ne pas être submergé.

Mais cela mène à des répétitions de forme dans les dessins. Ce qui conduit nos dessins à être monotone, plats. Ce qui conduit nos dessins à être inintéressants. La vérité à propos des "formes vivantes" est qu'elles ne suivent pas vraiment les règles citées plus haut. En effet, un coude n'est jamais plié à 90 degré dans la réalité et il n'est jamais en ligne droite non plus.

Cependant n'importe quelle forme de vie réelle est bien plus complexe que n'importe quelle formule que l'on nous enseigne. Nous avons tous vu des livres de dessin de modèle vivant qui indiquent de dessiner l'avant bras comme un simple cylindre. Mais un véritable avant bras est très compliqué : il est fait de deux os recouverts de nombreux muscles et tendons. (Note de la trad' : je confirme ! Et pensez à tous les pauvres étudiants en médecine qui doivent apprendre le nom, l'origine, le trajet, la terminaison et la fonction de chacun de ces fichus muscles ! -_-). Un véritable avant-bras n'est même pas droit, il change de direction au deux tiers du trajet allant du coude au poignet.

(Note de la traduction : Le dessin de modèle vivant se traduit en anglais "life drawing")

Les vrais formes vivantes sont très compliquées. Mais le but de l'art n'est pas de capturer la vie avec tous ses détails... la photographie peut très bien le faire. Un artiste caricature le monde, le filtre, fait des choix. Un artiste accentue certaines choses et en atténue d'autres pour réaliser un fait, une observation, une "réalité".


Quoi qu'il en soit, ce que j'essaye de dire, c'est que :

Vous devez vous "libérer" afin d'être capable de dessiner des formes, quelque soit vos besoin, afin de réaliser un bon dessin. Apprendre la structure des choses est très importante. Quand vous commencez à apprendre la structure des choses en tant qu'artiste débutant, je pense que vous devez d'abord traverser une période au cours de laquelle vous apprendrez à devenir à l'aise dans le dessin de la structure des objets, tourner autour, travailler avec eux. A la longue, vous pourrez aller au delà du stade où vous aviez à vous batailler avec la structure et à apprendre à la traduire de manière à ce qu'elle fonctionne le mieux dans le dessin que vous réalisez.

Un coude plié peut faire un angle de 90 degré si c'est ce qui fonctionne le mieux dans le design d'un dessin. Ou il peut être courbé. Ou il peut faire une courbe en S, comme dans la réalité. Vous pouvez plié le formes selon votre volonté, faire qu'elles soient comme elles ont besoin d'être pour que votre dessin fonctionne. Si ça à l'air bien, c'est que c'est bien. (En anglais il dit : "If it looks right, then it is right", ce qui est plus juste que ma trad' car l'anglais s'exprime de façon plus visuelle.) Le design est plus important qu'une structure précise !

Okay... c'est devenu assez sérieux et poussé pour un post qui à commencer avec un simple dessin de Iago. J'espère que c'était clair et que cet article vous aidera.


Arrrrg... je déteste mettre en page ! J'oublie à chaque article à quel point ça me saoule, tellement je prend de plaisir à traduire ! :ku,tjnrydbhgvf


Dernière édition par cerise-spiree le Mer 20 Fév - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:18

merci pour tout

c plus facile de mettre en page si tu te met en mode "edition" et non html (en cliquant sur l'onglet tout a droite dans le menu du message mais attention a ne pas etre dans ce mode la quand ut trafique tes images elle meme car ça a tendance a buguer et a les enleve du messages c c relou
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:27

Ne me remercie pas encore, ce n'est que le début ! Vous m'ferez une ovation quand j'aurai fini ! lol

Pour les différents modes j'avais remarqué, j'avais d'ailleurs trouver ça bien pratique, mais quand ça a commencer à me faire des trucs très zarb, j'ai décidé de revenir en mode "html", c'est plus long mais ça merde pas ! xD

Je préfère me faire chier par la longueur, que de rager à cause des bug.

Par contre, y'a un truc qui me bloque vraiment, j'arrive pas à mettre les liens en version html (et j'y arrive une fois sur deux en mode "edition", c'est normal ?
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:36

le mieux c de placer tout ton texte en sautant a la ligne et tout, mais sans toccuper des couleurs surtout, mais en placant les images et tout, tout ça en mode html

et puis seulement a la toute fin quand t sure de pas avoir d'images a placer en plus tu met ton texte en couleur en mode edition


y a rien a faire tu copie colle otn lien tel quel ça fera un lien dynamique tt seul en principe en tt cas en mode html
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:37

par exemple la http://mylydyneo.blogspot.fr/ j'ai juste copié collé mon adresse blog sans rien autour (par contre laisser un espace entre le debut et la fin du lien sinon ça marche pas)
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Mer 20 Fév - 22:39

Ah ! Yep yep ! J'ai compris (et par la même corriger le lien plus haut !!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
CitrouilleBleue
Bernard Minet
Bernard Minet
avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 12:20

Je me suis lancée dans une trad de cet article cet article, le tumblr sur lequel il se base m'a fait marrer ^^

Bon c'est long et il y a des répétitions (du coup j'ai mis toutes les images en spoiler), peut-être qu'il faudrait faire une synthèse. ( et j'ai pas mal galéré pour la mise en page moi aussi !)


Les couvertures de livres : qu'est-ce qui leur donne un air « pouilleux »


Il y a une page tumblr qui mérite qu'on s'y intéresse, dernièrement dédiée aux « Couvertures de livres pouilleuses ». Comme nous le savons tous, l'âge du numérique a rendu plus facile pour les auteurs de publier leur propres livres. Bien sur, tous ces livres ont besoin d'une couverture, et le résultat est parfois un peu … décevant. Alors Nathan Shumate a dédié une page tumblr à un échantillon de ces couvertures ratées.

Bon, je suis embêté de partager ce lien, parce que nous savons tous à quel point il est difficile  de s'engager dans un effort artistique comme écrire un livre, et ça paraît toujours mal de se moquer des gens qui tentent de s'exprimer artistiquement. J'ai beaucoup d'admiration pour tous ceux qui sont capables de finir un livre et de le publier. Il faut
beaucoup de cran pour s'ouvrir à toutes les critiques. Mais je présume que, pour ceux qui sont auteurs avant tout, la majorité d'entre eux s'intéressent plus à écrire un livre (et s'entraîner dans ce domaine) qu'au design de la couverture pour le produit finit.

Ceci dit, il est intéressant de regarder ces couvertures et de chercher quels choix ont conduit à un design qui ne marche pas. Et si vous analysez les choix que ces designers ont fait, vous commencez à vous demander quelles sont exactement les règles pour créer une bonne couverture.

Je ne suis pas sûr qu'il y ait des règles absolues pour faire une bonne couverture … Mais pour la couverture d'un roman (et ceci est valable aussi bien pour des couvertures de BD ou des affiches de films), je pense pouvoir dire
avec certitude que la règle la plus importante est : est-ce que ça vous donne envie de prendre le livre et de commencer à le lire ? (ou vous donne envie d'aller voir le film?)

Regarder toutes ces couvertures « pouilleuses » est d'une certaine façon une bonne opportunité de voir les tendances parmi elles, et de formuler des théories à propos de ce qui les rend mauvaises ; et ces règles peuvent être utiles puisqu'elles s'appliquent à d'autres domaines du dessin et du design.

Qu'est-ce qui fait qu'une couverture
fonctionne ou non ?


Premièrement, quelle règle fait qu'une couverture est réussie ? Et bien n'importe quelle bonne couverture ( soit-elle pour un livre, un magazine, BD, album, DVD etc) doit bien entendu attirer l'attention du spectateur immédiatement. Les livres sont designés pour être vendus sur des étagères dans des librairies (quoique ce n'est plus tout à fait le cas), et tout l'intérêt d'une couverture est de ressortir parmi toutes les autres couvertures qui l'entourent (si le livre est bien sur une étagère de librairie). Donc le concept de la couverture doit capter l'attention et intéresser. Donc, elle doit être incroyablement claire, au point que l'observateur puisse dire, dès le premier coup d'oeil, quelle idée le livre essaie de communiquer. Un seul instant de confusion, et l'observateur va renoncer à la déchiffrer, s'en aller et oublier le livre. Il y a toujours une autre couverture, à quelques centimètres, qui va concurrencer les autres et les éloigner, et le public n'a pas envie de « travailler » avec une couverture pour imaginer ce qu'elle essaie de communiquer.

Je pense que la clé est la simplicité. Peu importe l'idée qu'il y a derrière le livre, elle doit être lisible en une fraction de seconde. En général c'est le temps que met un client à décider s'il va s'intéresser ou non au produit.

Moins, c'est plus

Malheureusement, les designers sans expérience ont tendance à penser que pour fonctionner, une image doit contenir BEAUCOUP de trucs bourrés dans la composition. Peut-être que c'est un effort pour qu'elle ressemble au livre, qui contient beaucoup d'histoires. Mais la simplicité et le fait d'aller droit au but sont les caractéristiques d'une bonne illustration. Moins est toujours plus. Et restreindre votre impulsion d'inclure tous les éléments demande de la discipline et du contrôle.
Spoiler:
 

N'importe quelle bonne réalisation a un sujet. Certaines peuvent en avoir deux voire trois, mais c'est rare. Trouver une seule idée est assez dur, et si vous avez de multiples idées qui se concurrencent, le résultat est généralement le chaos. L'art dépend de la hiérarchie pour avoir un sens. Les artistes ont besoin de dire au spectateur quels sont les aspects les plus (et les moins) importants, pour qu'il puisse donner du sens au travail, et comprendre ce que l'artiste essaie de lui dire.

Comment peut-on s'y prendre ?
Quelques exemples …

Bien sur des choses comme le clair obscur sont de bons outils pour donner de l'importance au centre d'intérêt, et pour sublimer les zones moins importantes de la composition.

Spoiler:
 

L'oeil va toujours être conduit vers la zone la plus contrastée de la composition, donc utilisez toujours
le plus de contraste là où vous voulez qu'il se focalise.
Spoiler:
 

La façon dont vous arrangez et composez les objets est un autre outil important pour montrer quelles sont les choses importantes.

Spoiler:
 

L'épaisseur de la ligne peut également être utilisée dans ce but.
Spoiler:
 

Ce sont juste quelques exemples pour illustrer mes propos ; revenons-en aux couvertures !

Comme je le disais, je pense que certains dessinateurs pensent qu'une composition est bonne quand elle est pleine d'éléments à regarder. Le problème est bien sur que ça, c'est
la meilleure recette pour faire une espèce de bazar emmêlé. Malheureusement, photoshop rend très facile de mettre toute une grappe d'éléments ensembles.
Spoiler:
 

Le problème que pose le mélange de ces grappes d'éléments sans rapport, c'est que les humains sont très sophistiqués quand il s'agit de regarder notre monde. On le fait tous les jours, tout le temps, et on sait quand quelque chose ne marche pas. Donc quand on voit une grappe d'objets qui ont été photographiés dans différents lieux, sous différentes lumières, on sent (même si on ne le réalise pas vraiment) que quelque chose sonne faux. Et cette sorte de malaise peut être suffisante pour nous faire penser que le livre ne vaut pas le coup qu'on le prenne.

Dans les deux dernières couverture ci-dessus, l'auteur a aggravé le problème en utilisant un arrière-plan où le sol est visible. On peut donc clairement voir que, dans le premier exemple, les trois modèles costauds et la femme
nue ne se tiennent pas debout (et allongée, brrrr... ) d'une manière convaincante sur la surface de la patinoire. Dans l'exemple suivant, les deux types médiévaux ne semblent pas être sur le même plan l'un l'autre, ni sur l'arrière plan derrière eux. Dans tous les cas, l'artiste aurait amélioré ses chances de succès s'il n'avait choisi qu'un personnage, et un arrière plan où le sol ne serait pas visible. Ça aurait rendu plus compliqué de déterminer si la
perspective avait été truquée ou pas. Pour voir des exemples faites défiler le post vers le bas, où j'ai mit d'autres
couvertures que j'ai prises sur Amazon.

Couleurs et choix de la palette

Un autre signe courant pour voir un designer inexpérimenté est l'utilisation d'une tonne de couleurs dans la composition. Encore une fois, photoshop rend très facile d'utiliser autant de couleurs que vous voulez, et une large gamme de couleurs sans rapport est une des façons les plus rapides de créer un désordre total. Même les peintres qui ont des décennies d'expérience vont éviter ce piège en limitant leur palette à quelques couleurs complémentaires, voir rester avec une palette monochromatique.

Spoiler:
 

Encore une fois, descendez vers le bas du post pour voir des couvertures qui ont une palette très simple et contrôlée.

Ton et sujet du livre

On pourrait dire que la couverture est au livre ce que la bande annonce est au film.
Elle porte la responsabilité de décrire précisément le contenu et le ton du livre pour qu'un potentiel lecteur puisse dire, au premier coup d'oeil, quel est le sujet et le ton global de l'histoire (je veux dire est-ce que c'est drôle, sérieux etc.)

Le choix de la police est importance pour ça. Chaque police a une personnalité unique et évoque un sentiment spécifique. Et bien sur, elle prend beaucoup de place sur la première de couverture. Elle doit donc être choisie avec soin pour communiquer le contenu des pages du livre.  Certaines polices sont difficiles à lire, et parfois l'artiste n'arrange pas les choses, en laissant un contraste trop faible avec l'illustration derrière.

Spoiler:
 

Et parfois l'artiste prend juste une police très basique, dilapidant ses chances de créer une humeur ou un sentiment qui décrit le livre.
Spoiler:
 

Les couvertures de bestsellers

Par contraste, une rapide recherche des meilleures ventes sur amazon montre que la plupart des couvertures de livres tendent vers un design très simple, et par conséquent très direct et arrêté. Il y a beaucoup de contraste et des choix audacieux.
Spoiler:
 

Les livres de fantasy et de Science Fiction sont un peu plus complexes. Contrairement à d'autres genres, la SF et la Fantasy préfèrent faire figurer un personnage particulier sur la couverture ; mais ces couvertures gardent tout de même la présentation aussi simple et directe que possible : toujours un seul personnage sur lequel se focaliser, avec un minimum de détails distrayants à l'arrière plan. Une pose forte et franche capte l'oeil et fait ressentir une dynamique. Et typiquement, elles se limitent à une gamme de couleurs simple ou sont entièrement monochromes.

Spoiler:
 

En tous cas, j'espère que tout ça a du sens pour vous et j'espère que vous appréciez le tumblr « Lousy Book Cover ». Et encore une fois : mon intention n'est pas de me moquer du travail des autres ou de me sentir supérieur en riant de ce qu'ils ont fait, mais juste d'apprendre à partir de leurs erreurs.

Dans les prochains posts je prévois de parler d'affiches de films et de couvertures de BD, et de me plonger dans ce qui marche ou ne marche pas dans ce domaine.


Dernière édition par CitrouilleBleue le Mer 14 Aoû - 8:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 12:38

Voici l'article du 8 octobre 2006

Cet article est vraiment intéressant... mais très perturbant aussi car les anglais ont des termes qui n'existent pas en français ! xD lol J'espère que ma traduction ne vous embrouillera pas trop à cause de ça et qu'elle restera claire. Si jamais dite le moi !

Mes notes sont en violet (comme ça, pas de confusion lors de la lecture)

Et toujours pour les dingos d'anglais, clik and enjoy : http://www.sevencamels.blogspot.fr/2006/10/things-they-dont-teach-in-art-school-2.html



Les choses qu'ils n'enseignent pas en école d'art (partie 2)

... ou du moins, que personne ne m'a enseigné.

Dessiner des yeux, bien sûr, est lors du dessin d'un visage, l'une des étapes nous mettant le plus au défis. Les yeux sont les fenêtres de l'âme et tout ça. Les gens vont regarder en premier les yeux du personnage et les yeux sont la clé pour que l'audience comprennent et sympathise avec les émotions du personnage animé. (Note de traduction : quand je dis sympathie, il s'agit plutôt ici de l"empathie", j'vous met l'explication de la différence tout en bas ! ;)) Des yeux bien dessinés peuvent aider à convaincre une audience qu'un personnage animé est vivant, que le personnage à des rêves, des espoirs et des émotions. Evidemment, ceci est très important, lors de la réalisation d'un film d'animation, pour gagner le cœur et l'esprit d'une audience.

Je ne vais pas beaucoup parler ici de la façon dont on dessine des yeux. C'est un sujet immense et il y a beaucoup d'autre ressources géniales pour cela : Le livre de Gary Faigin sur les traits du visage étant une de ses excellentes ressource.

Le meilleur conseil global que je peux vous donner sur la manière de dessiner de bon yeux est de toujours se souvenir que le globe oculaire est rond. Lorsque vous dessiner un globe occulaire, souvenez vous que c'est une sphère et dessiner la forme de celle-ci selon les différentes directions de rotation de la pupille.

Quoi qu'il en soit, dans ce post, j'ai particulièrement envie de vous parler des paupières. Les paupières constituent une importante partie de l'expression, mais ça m'a pris un long moment pour m'en rendre compte et y penser correctement.

A chaque fois que vous voulez dépeindre un personnage convaincant et que vous voulez véritablement que l'audience le considère comme "réaliste", il vous sera d'une grand aide de dessiner les yeux de manière la plus "réaliste" possible. A savoir, de la façon dont nous les voyons chaque jours, avec les pupilles cachées derrière les "cils supérieurs" et/ou les "cils inférieurs".


Voici à quoi ressemble des yeux sur une personne normale avec une expression neutre. Nos yeux ressemblent à cela 90 % du temps.

Ainsi la plupart des personnages de disney "normaux" (les princes et les princesses par exemple) ont des yeux dessinés de cette façon. Leurs pupilles sont habituellement cachées derrière les "cils supérieurs" et/ou les "cils inférieurs"




Pourquoi cela est-il important ? Eh bien, ces types de personnages expriment une gamme plus subtile d'expression que la plupart des autres personnages dans l'animation. La plupart des personnages en animation ont le type de yeux que nous avons l'habitude de voir sur les personnages de cartoon, c'est à dire le point noir qui "nage" dans un grand ovale blanc.



Ces genres d'yeux sont plus faciles et plus amusants à dessiner que ces yeux réalistes ennuyeux et fastidieux. Les personnages qui n'ont pas à dépeindre ce panel subtile d'émotion peuvent très bien se débrouiller avec les habituels yeux "cartoonesques". Et c'est juste incroyable la façon dont les personnages peuvent exister dans le même film avec différentes sorte d'yeux. Cendrillon peut être dans la même scène que les souris cartoonesques ou le duc avec ses yeux cartoonesques et on a le sentiment qu'ils existent tous ensemble dans ce monde et qu'on peut y croire, qu'il sont réalistes. Bizarre, hein ?


Quoi qu'il soit, le but de ce post est juste de vous sensibiliser au rôle que les paupières joue dans l'expression des personnage les plus subtiles. Il est important, quand vous dessinez ce type de personnage (humains ou autres) que "les cils supérieurs" chevauchent la pupilles pour la plupart des expressions. Ceci, parce qu'il y a quelques expressions où, pour que l'expression soit complète, on doit lever les cils supérieurs et l'écarter du globe oculaire. Et ceci ne fonctionnera pas si les cils supérieurs sont toujours au dessus du globe oculaire. Si la paupière du personnage est toujours relevée au dessus de la pupille, comment pourrait-il y avoir un impact si on la lève un tout petit peu plus haut ? Ce n'est pas un changement d'expression assez important pour que l'audience l'"enregistre".

On utilise de l'énergie pour contracter les muscles qui tirent nos paupière vers le haut (allez-y, essayez !). Toute chose vivante préservent leur énergie et ne la dépense seulement quand cela est nécessaire, donc on le lève pas nos cils supérieurs sauf si cela devient crucial à une expression que nous essayons de communiquer, comme la peur, la surprise, la colère,

... la stupéfaction...


... ou un regard lourd de colère menaçante.


Ainsi, on ne changera pas l'expression sauf si notre personnage déambule avec ses paupières chevauchant le globe oculaire lors de leur état "neutre". Alors, vous soulèverez ses paupières et même au dessus de la pupille quand vous en avez véritablement besoin.

Ainsi, quand vous regardez en bas, les cils supérieurs s'abaissent tandis que vous pupilles s'abaissent également et il finissent par recouvrir les yeux.


Si vous dessinez un personnage regardant vers le bas et que vous laisser les cils supérieurs levés au dessus de la pupille, cela donnera l'impression que le personnage a porté son regard vers le bas mais qu'il regarde quelque chose d'horrifiant ou de fascinant.

Ce post n'est pas destiné à devenir un tutoriel exhaustif sur toutes les manières d'utiliser les paupières, j'essaye juste d'indiquer et de souligner comment elles agissent, pour que vous soyez conscient de leur existence et que vous les utilisiez à vos besoins.
Comme toujours, le miroir est un outil indispensable quand vous dessinez des expressions. Vous êtes votre meilleur modèle. Voir comment les expressions paraissent et se sentir faire l'expres​sion(et savoir ce que ça fait) est d'une grande aide pour essayer de les mettre sur papier.

N'oubliez pas non plus les "cils inférieurs" (ou paupière inférieure... je sais pas trop comment traduire ce terme) ! Il peuvent bouger aussi bien en haut qu'en bas. Ils se soulèvent quand nous plissons les yeux ou quand nous sourions, les joues les poussent en haut et ils finissent par couvrir le bas de la pupille. Une des seules façons de dessiner la différence entre un sourire sincère et un sourire sans sincérité est que, dans ce dernier, la bouche forme un sourire mais que les "cils inférieurs" ne se soulèvent pas pour recouvrir un peu les yeux. Les yeux restent écartés. Essayez ça vous même devant votre miroir. Quand vous souriez mais que les "cils inférieurs" ne se soulèvent mais, ça fiche la chair de poule.



Empathie/Sympathie : A la base, j'voulais vous faire une explication, mais écoutez j'ai trouvé un site où c'est plutôt bien expliqué : http://www.world-of-empathy.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10&Itemid=14&lang=fr


Bon, j'espère que c'était clair... parce que cette histoire de "cils inférieurs" m'a vraiment pris la tête ! Je savais ce qu'il voulait dire par là, mais j'arrivais pas à le traduire !

Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 12:42

Citrouille bleu : Super ! Et No problemo, je guetterai tout ça et corrigerais pour la syntaxe au besoin ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
Pock
Albatoradmin
Albatoradmin
avatar

Messages : 2225
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 13:04

Merci pour les trads Cerise et Citrouille Bleue !
L'article sur les couvertures me fait penser qu'en France avec notre "syndrome de la couverture blanche" des romans on a moins ce problème (sauf pour les romans ados voir sf). Je suis toujours frappée par la diversité des couvertures au rayon anglophone.
Cerise "lower lid" c'est paupière inférieure ;-) lid = paupière ou couvercle, cils c'est "eyelashes" ou "lashes".
Revenir en haut Aller en bas
cerise-spiree
René
René
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 13:33

Ok ! Merci pour l'info, je prends note ! Je pensais bien qu'il parlait de paupière, mais je ne sais plus trop pourquoi j'en suis arrivé à parler de cil ! O.o
Revenir en haut Aller en bas
http://journal-de-cerise.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   Jeu 21 Fév - 14:47

merci a vous 2! :)

putain les couv ça me thraumatise j'essaie d'enf aire une la pff je deteste ça, parce que c pas l'auteur qui choisit mais l'editeur
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temple of the Seven Golden Camels_________A LIRE ABSOLUMENT________
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD 2049  :: What do you REALLY wanna know? :: The Best of the Best-
Sauter vers: