CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Duel - Steven Spielberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neffy
Eric
Eric
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24

MessageSujet: Duel - Steven Spielberg   15/7/2014, 01:05

~
Duel est un téléfilm de 74 min, réalisé par Steven Spielberg, diffusé pour la première fois sur ABC en 1971, il sera adapté pour le cinéma suite à son énorme succès, et exporté à l'étranger seulement 2 ans après. Il est inspiré d'une nouvelle de Richard Matheson.
~

Affiche du film:
Spoiler:
 

Spielberg sera alors âgé de 24 ans, il signe son 1er film.
Le tournage aura duré 12 jours dans le désert californien.

Duel est un film de suspense mettant en scène un informaticien, interprété par Dennis Weaver, dont la vie est menacée par un camion poids lourd 





Sur une route californienne, David Mann, modeste représentant commercial, est pris en chasse par un énorme camion-citerne. Alors qu'il tente de poursuivre son chemin, le routier le laisse passer puis le double, ralentit dangereusement et joue avec ses nerfs. Un combat sans merci s'engage entre les deux conducteurs. 




Le suspense est horrible et angoissant, en effet on ne voit JAMAIS le visage du chauffeur.
Ce qui est intéressant dans ce film, c'est que le camion est considéré comme une entité à part entière, vivante. C'est un protagoniste du film.  . Le moteur est son rugissement, son organe vital qui s'éteindra à la fin du film. 
De plus, l'utilisation d'une longue focale  pour certains plans frontaux du film (la camion derrière la voiture) écrase la perspective, ne distinguant plus la distance qu'il pourrait y avoir entre les deux. Le poids lourd est comme un mur.



EDIT:

Duel peut être considéré comme un film simpliste à grand spectacle, impressionnant mais ennuyeux.
Ce serait pourtant omettre bon nombre de ses qualités esthétiques : qu’il s’agisse de prises de vues particulièrement bien choisies ou encore de suggestions anthropologiques particulièrement fines. S’il n’est pas le meilleur exemple du film d’initiation et d’apprentissage, Duel est néanmoins un long-métrage d’une grande richesse psychologique grâce à un jeu constant entre suggestion et grand spectacle.  

On ne connaîtra que très progressivement le premier personnage, David Mann. Il est d'abord montré de longues minutes « de l'extérieur ». Son identité est progressivement dévoilée : son nom (David Mann), sa situation familiale (marié, deux enfants), sa profession (représentant commercial), l'autre reste anonyme et, qui plus est, invisible à l'écran (seules sont montrées ses jambes, ses bottes, le haut de son corps et sa main). Au point que ce second personnage devient, de fait, le camion-citerne au chauffeur bien réel dans le camion mais invisible pour le spectateur. 

Il y a ensuite  la honte du personnage principal. Son incapacité à pouvoir résoudre ses problèmes personnels. Sa peur, la manière dont il peut la combattre. La paranoïa qui le prend tout à coup le conduit à soupçonner n’importe qui, voulant savoir finalement contre qui il se bat, alors que finalement, il ne se bat certainement que contre lui-même.

Cet énorme camion qui défie la route à toute vitesse est très clairement la personnification de la faucheuse. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Spielberg ne montre jamais le visage du conducteur. Ce camion rouillé, pollueur, crachant tel cerbère une affreuse fumée noire, défie même les lois de la mécanique en parvenant encore à rouler malgré son âge et son état passablement mauvais.

Spielberg termine son road movie que l'on peux interpréter librement sur une fin ouverte.




Steven Spielberg:

Spoiler:
 

Il nait en 1946 dans l'Ohio dans une famille juive. 
Élève médiocre mais passionné de cinéma, ses résultats scolaires ne lui permettent pas d'intégrer les écoles de cinéma de son choix, c'est pourquoi il suit les cours d'art dramatique. Il lis également beaucoup de bandes dessinées.



C'est dès l'enfance que Steven Spielberg, s'est destiné à devenir cinéaste. Il réalise en effet très tôt ses premiers courts métrages.À l'âge de 12 ans, il tourne en autodidacte son premier court métrage "The Last Gun". Un western de 4 min avec la caméra de son père.

Le divorce de ses parents quelques années plus tard le trouble beaucoup, il garde de cette expérience une profonde influence qui se ressent fortement dans son travail.

Chez Universal, Spielberg se fait remarquer pour ses compétences techniques et se forge une certaine réputation. Il apprend le métier de monteur sur le tas dans quelques séries (dont Columbo!)

Spielberg reçoit ensuite  une commande d'ABC pour réaliser un téléfilm... (guess wich one? ;] )
Au vu de la belle audience de ce thriller intense, le long métrage connaît une exploitation en salles qui remporte un certain succès. Puis exporté à l'étranger 2 ans plus tard.

Steven Spielberg se fait ensuite remarquer par toute la profession en remportant en 1974 (donc à 28 ans) le Prix du scénario à Cannes grâce à l'émouvant mais effréné road-movie "Sugarland Express"

Il adaptera ensuite le roman de Peter Benchley, "Jaws", ayant pour effet de vider quelque peu les plages les mois ayant suivi la sortie du film.
Le film devient le plus gros succès de son époque, avec plus de 470 millions de dollars de recettes (battus deux ans plus tard par Star Wars)

Il signera ensuite son film le plus poétique: "Rencontres du 3ème type" (1977)
Puis "E.T" (1982) qui marquera profondément plusieurs générations de spectateurs.

Il signe également une œuvre plus personnelle sur un enfant livré à lui-même dans les camps japonais de la Seconde Guerre mondiale avec "Empire du soleil" (1987), révélant du même coup un très jeune Christian Bale. Spielberg se révèle également un producteur à succès, notamment avec "Back to the Future", "Who Framed Roger Rabbit?" ou encore "Men in Black"


Les années 90 se révèlent identiques à la décennie précédente, Spielberg alternant les films les plus incroyables visuellement, avec "Jurassic Park", et les films dont les sujets le touchent plus particulièrement, comme "Schindler's List" ou "Saving Private Ryan". 2 films pour lesquels il remporte d'ailleurs l'Oscar du Meilleur réalisateur.

Devenu la personnalité la plus connue du cinéma sur la planète, Spielberg crée avec David Geffen et Jeffrey Katzenberg la société Dreamworks! Qui devient en quelques années l'un des studios majeurs de Hollywood.
Le 21ème siècle: Spielberg déçoit quelque peu avec "Artificial Intelligence: A.I." mais retrouve vite le chemin du succès. Il réalisera "The War of the Worlds" (2005), "Munich" et "Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull" (2008). Le film est mal accueilli par les fans de la saga qui lui reproche de ne pas vraiment coller à l'esprit de la trilogie. 

Ce n'est qu'en 2011 que le réalisateur livre son long-métrage suivant avec "Tintin" en perf cap qui reçoit le Golden Globe du meilleur film d'animation. La même année, il réalise "War Horse" qui recevra six nominations aux Oscars.

L'année suivante, c'est avec "Lincoln" que le réalisateur effectue un nouveau tour de force. L'histoire des derniers mois de la vie d'Abraham Lincoln consacre une troisième fois Daniel Day-Lewis, meilleur acteur aux Oscars tandis que le film est nominé 12 fois au total. 


~


Dernière édition par Neffy le 15/7/2014, 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://charlottekristof.tumblr.com/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3591
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Duel - Steven Spielberg   15/7/2014, 02:01

Pareil que pour ton article sur 12 hommes en colère. C'est cool mais un peu léger! Tu aurais pu le mettre dans le thread des films à voir. 

Là tu nous sors du spielberg quand même! T'as pas le droit de passer sa vie et ses grands films :) c'est du lourd lourd lourd.
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
Neffy
Eric
Eric
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Duel - Steven Spielberg   15/7/2014, 11:05

Et là? :D
Revenir en haut Aller en bas
http://charlottekristof.tumblr.com/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3591
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Duel - Steven Spielberg   15/7/2014, 11:08

<3
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
Ratcho
Bernard Minet
Bernard Minet
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Duel - Steven Spielberg   15/7/2014, 15:46

merci, ce film est a voir !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel - Steven Spielberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel - Steven Spielberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» duel (steven spielberg)
» Duel (1971, Steven Spielberg)
» Steven Spielberg
» Terra Nova par Steven Spielberg
» Falling Skies - Steven Spielberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: Et ta Culture, Mothafuka! ::  videos : (film ou series, animation , motion design,ou live action), analyses filmiques-
Sauter vers: