CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Sites de références sur le scénario   1/1/2011, 22:34

copié/collé d'après le thread de Noth:
http://cqfd.discutbb.com/modifrep-352759-2902084-57907-1-500307-site-reference-sur-le-scenario.html




Donc voila en complement de Story de Robert mc Kee, je pense que on pourrait dans ce topic filer les liens utiles pour ecrire un bon scenario.
Je fais ce topic parce que j'ai trouver un forum super chouette pour les réalisateur et scenaristes ou on y apprend plein de chose sur le cinéma, l'ecriture d'un scenario, bref ca peut donner quelque notion qu'on apprendrait en fac de ciné je sais pas.



http://forum.cineastes.com

Donc la section scenario ou y a des super topic theorique.
http://forum.cineastes.com/scenario-f28/

http://forum.cineastes.com/scenario-f28/la-comedie-t3957.html

notamment sur la comédie, j'ai a peine zieuter mais ca a l'air super fournie et super interessant ce forum. Allez y ;)


+ ajout:

Bon je poste vu que je suis tombé sur ça.
Bon moi vu que je suis pas assez bon en anglais ça m'aidera pas forcément.
Mais les bilingues ca leur plaira peut être.
Des sites qui regroupent des scripts de series americaine ou de film americain en anglais du coup. ( c'est peine perdu de chercher des script de film français c'est introuvable sur le web ;) si vous avez l'occase de me faire mentir postez un lien ici! )

Y a des script de futurama et de south park !^^
De série tv, d'énormément de film bref ça c'est de la banque de donnée.



http://www.imsdb.com/



http://www.script-o-rama.com/


Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/2/2011, 12:49

Je vais simplement reprendre ici quelques bout d'articles de ce forum formidable de cineastes que noth avait mis en lien y a pas si longtemps:

http://forum.cineastes.com/

je vous les soumet, et je vous recommande fortement voire Obligatoirement de les lire, car c'est indispensable pour bien commencer une histoire, pour prendre conscience de vos possibilités de scénario et donc maitriser votre travail car trop d'instinct c le mal tout de même en scenar: et pour éviter de vous toucher (oui j'aime cette expression^^)en pensant que vous avez réinventé la poudre, ou bien pour éviter à votre binome qui s'y croit de se toucher comme quoi vous devez le laisser créer son œuvre originale sinon rien. :)


______________________________________________________________________________________________

Je vous recommande la lecture même simplifiée de la "poétique" d'Aristote, qui permet de mettre des mots simples et carrés sur l'art dramatique de base. J'ai eu la chance de l'étudier en cours d'esthetique a la fac, ce bouquin m'a sauvé la mise pas mal de fois. ça a l'air abrupte vu de l'extérieur et oui il faut prendre son temps pour le lire, voire prendre qq notes pour bien assimiler le propos, mais c pas long n'empeche, et au contraire ça permet de relativiser plein de chose, de savoir d'où vient l'art de la narration, comment a t elle été conçu, quels en sont les principes qui n'ont pas bougé depuis des millénaires.

http://www.mediterranees.net/civilisation/spectacles/theatre_grec/poetique.html



_____________________________________________________________________________________________

hum mais bref revenons à notre article: il se peut qu'il vous donne des idées pour votre histoire en plus de ça

1er article:
Les 36 situations dramatiques de base


je ne cite qu'un article, je le reprécise:
le voici en intégralité ici : http://forum.cineastes.com/scenario-f28/les-36-situations-dramatiques-de-base-t3983.html

"
Les 36 situations dramatiques de base :
1. Sauver (Andromède / Robin des bois ou Armaggedon)
2. Implorer (Les Euménides / Jeanne d’Arc / Le Choix de Sophie)
3. Venger un crime (La Tempête / Le Comte de Monte-Cristo / Scream 2)
4. Venger un proche (Electre / Hamlet / La mariée était en noir)
5. Etre traqué (Luis Pérez de Galice / Le Fugitif)
6. Détruire (Richard II / César Birotteau / Les Diaboliques / Le Pont de la rivière Kwaï / La Cérémonie)
7. Posséder (Les Convives / Faust / Nosferatu)
8. Se révolter (Antigone / Cinna / Jeanne d’Arc / Brubaker)
9. Etre audacieux (Henri V / Parsifal / La vie est belle)
10. Ravir ou kidnapper (Europe / Le Jeu de Marion et de Robin / M le maudit)
11. Résoudre une énigme (Œdipe / Le Scarabée d’or / Maigret / Miss Marple)
12. Obtenir ou conquérir (Ulysse / La Tentation de Saint-Antoine / Les Liaisons dangereuses / Frankenstein / La Vie rêvée des anges)
13. Haïr (Les Frères ennemis / Violette Nozière)
14. Rivaliser (Pelléas et Mélisande / Ben Hur / Duellistes)
15. L’adultère meurtrier (Clitemnestre / Hamlet / Thérèse Raquin / Le facteur sonne toujours deux fois)
16. La folie (Les Thraces / Hamlet / Hedda Gabler / Jack l’éventreur / Family Life / Une femme sous influence)
17. L’imprudence fatale (Orphée / Hercule Poireau / Columbo)
18. L’inceste (Œdipe / Les Revenants / Le Souffle au cœur)
19. Tuer un des siens inconnu (Œdipe / La Légende de Saint-Julien l’hospitalier / Black Out)
20. Se sacrifier à l’idéal (Iphigénie / L’Œuvre / Louise Michel)
21. Tout sacrifier à la passion (Phèdre / Jocelyn / La Faute de l’abbé Mouret / Liaison fatale / Titanic)
22. Se sacrifier aux proches (Eugénie Grandet / Les Grandes Espérances / Les Sœurs Brontë)
23. Devoir sacrifier les siens (Les Danaïdes / Torquemada / Le Choix de Sophie)
24. Rivaliser à armes inégales (Attila / David et Goliath / Le Prince travesti / Trop belle pour toi)
25. Tromper ou adultère (Pot-bouille / Mme Bovary / Mélo)
26. Crimes d’amour (Penthésilée / Elvira Madigan / L’Empire des sens)
27. Apprendre le déshonneur d’un être aimé (Les affaires sont les affaires / La Dame aux camélias / Music Box)
28. Les amours empêchées (Roméo et Juliette / Titanic)
29. Aimer l’ennemi (Penthésilée / Le Coup de grâce)
30. L’ambition (Jules César / Macbeth / Les Illusions perdues / Bel ami / Harcèlement)
31. Lutter contre Dieu (Les Bacchantes / Athalie / Aguirre ou la colère de Dieu / Mission / Sous le soleil de Satan)
32. La jalousie erronée (Othello / Beaucoup de bruit pour rien / L’Enfer)
33. L’erreur judiciaire (Les Palamèdes / Je veux vivre / Le Pull-Over rouge)
34. Les remords (Thérèse Raquin / Crime et Châtiment / Sur les quais / La Dernière Marche)
35. Les retrouvailles (Œdipe / Les Enfants du capitaine Grant / Le Masque de fer)
36. Et, enfin, l’épreuve du deuil (Les Troyennes / Andromaque / L’Invité de l’hiver).


Donc, rien n’aurait changé depuis le théâtre grec ? Si la question méritait d’être posée, la réponse mérite largement d’être entendue : non, rien n’a changé depuis le théâtre grec, et rien de nouveau n’a été inventé dans le domaine des situations dramatiques. Et on a beau nous rebattre les oreilles de cet argument pour rompre avec elle. Elle s’obstine, reste sur ses positions et préfère la rupture au compromis.

S’émanciper, même dans un soap, c’est dire non, c’est dire « les Américains, comme les autres, ne font en réalité que reproduire des situations archétypales, qui se répètent à l’infini depuis la nuit des temps jusqu’aux téléfilms, en passant par le cinéma hollywoodien.

Pourtant nombre d’auteurs se drapent dans leur dignité,
convaincus qu’ils perdraient la paternité de l’œuvre originale s’ils avouaient un seul emprunt, à la différence des auteurs de la Nouvelle vague qui, plus malins, appelaient ces emprunts « des hommages, voire des références ».

Bien sûr qu’un auteur n’invente rien, il réinvente tout, mais à la lumière de ses propres expériences et de ses propres fantaisies
"


Dernière édition par mylydy le 12/2/2012, 00:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/2/2011, 13:08

tiré de l'article : http://forum.cineastes.com/scenario-f28/les-fondamentaux-de-la-dramaturgie-t4012.html


LES FONDAMENTAUX DE LA DRAMATURGIE


L'IDEE


Tout film, quel qu'il soit, prend pour base une idée.

Il s'agit du résumé, en une ligne, de l'enjeu principal de l'intrigue.

Ex : Deux policiers recherchent un psychopathe qui choisit ses victimes en fonction des sept péchés capitaux.

Il s'agit de l'idée de "Seven".

Bien entendu, en donnant juste cette idée à 10 scénaristes différents, vous obtiendrez 10 films totalement différents. C'est pourquoi une idée n'est pas juridiquement protégeable.

A dire vrai, la formulation exacte de votre idée n'a de raison d'être que pour vous. Elle vous sert de repère constant, tout au long de votre travail.

A chaque instant de l'écriture, vous devez vous demander si ce que vous écrivez correspond bien à votre idée.

Ainsi, moins votre idée sera claire, plus vous risquerez de tomber dans le terrible piège du hors sujet. Et ça, ce n'est pas une bonne idée.



LE GENRE


N'importe quelle idée peut être traitée sous n'importe quel genre. Ainsi, l'idée de "Seven" Deux policiers recherchent un psychopathe qui choisit ses victimes en fonction des sept péchés capitaux peut tout aussi bien servir de support à un thriller qu'à une comédie loufoque. Rien ne l'empêche.

Cependant, en règle générale, il est préférable de ne pas trop jouer avec les genres et d'opter pour le plus évident. Celui qui est induit par l'idée.

Finalement, un psychopathe comique… ça fait mauvais genre.



LA THEORIE


Tout film, à quelques très rares exceptions près, contient ce que le dramaturge appelle une "théorie". Il s'agit en quelque sorte de la morale de l'histoire… même si celle-ci n'a rien de moral.

Demandez-vous, le plus honnêtement du monde, quel est votre message final.

Un scénariste ne peut se permettre de rester neutre, il lui faut prendre position, définitivement, face à son idée.

Il ne peut se permettre de conclure son film en accordant une place au doute.

On peut dire que si votre message correspond à votre théorie, le film en est la démonstration.

Comme pour l'idée, il convient d'être clair face à sa théorie. Comme pour l'idée, elle doit se résumer en une phrase.

Ex : La naïveté permet de gagner sur les événements de la vie.
Il s'agit de la théorie de Forrest Gump.



LA LOI DES TROIS ACTES


Toute narration, quelle qu'elle soit, s'élabore de façon ternaire.
Un scénario se construit en trois actes principaux. : prémisses - développement - conclusion.

Parfois, surtout en matière de télévision, le second acte peut être scindé en trois sous actes, ce qui donne pas pour autant cinq actes.



LES NOEUDS DRAMATIQUES


Tout film, toute histoire, contient son lot de Nœuds dramatiques.
Il s'agit des événements essentiels ponctuant l'histoire et permettant à la narration de progresser.

Ex : Jean découvre que sa femme le trompe - Mylène perd son emploi - Georges est assassiné - Louis tombe amoureux - etc.

Ils existe deux types de Nœuds : les majeurs et les mineurs.

" Les Noeuds Majeurs sont des événements fondamentaux arrivant aux personnages principaux.
" Les Nœuds mineurs sont des événements de moindre importance arrivant aux personnages principaux, ou des événements essentiels survenant aux personnages secondaires.



PREMISSES


Vous avez quinze minutes pour convaincre le spectateur et quelques pages pour fasciner le producteur.

Dans les prémisses vous devez présenter les personnages principaux, leur style de vie habituel et l'élément qui va permettre de lancer l'intrigue.

Ex : Robert rentre chez lui. Sa femme a disparu.


DEVELOPPEMENT


C'est en quelque sorte le plat de résistance. Tout ou presque y est montré, l'essentiel y est dit, les éléments vitaux y sont présentés...

fond des personnages : leur caractère, leurs caractéristiques, leur moralité, leurs croyances et coutumes... etc.

conflits intérieurs et extérieurs des personnages : doutes - cas de conscience - problématiques diverses - antagonismes.

personnages secondaires : sauf exception, il faut présenter l'intégralité des personnages secondaires avant le dénouement.

Questions : de multiples interrogations sont soulevées dans le film tout au long de cet acte central.

Qui fait quoi ? Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? Où ? A quel moment ? Qui pense quoi ? Qui dit quoi ? Qui cache quoi ?

Réponses : Si vous attendez les 15 dernières minutes du film - celles réservées au dénouement - pour répondre à toutes les questions posées, il faudra projeter la fin en accéléré. N'hésitez surtout pas à déblayer régulièrement le terrain en répondant à certaines questions.

la fin de certains personnages : Une fois encore, vous ne pouvez tout réserver pour la fin. Ainsi, certains personnages trouvent-ils leur conclusion avant le dénouement.



DENOUEMENT


Vous avez généralement une quinzaine de minutes pour tout régler sans confusion.

Les nœuds dramatiques non encore explicités le sont dans cette dernière partie.

Les questions encore ouvertes y trouvent réponse.

Chaque élément présenté précédemment, sans qu'on ne sache vraiment pourquoi, prend utilité en ces ultimes minutes.

Pourquoi ce film ? Que démontre-t-il ?



LE PERSONNAGE


Le personnage est le moteur du film. C'est par lui que tout arrive. Il est en quelque sorte votre ambassadeur face au public. Sans personnage : pas de film !

D'où l'importance primordiale de le connaître le plus parfaitement possible.

Quel est son style de réaction habituel ?

Quel est son mode naturel d'expression physique et linguistique ?

Comment évolue-t-il physiquement ?

Comment exprime-t-il ses émotions ?

Comment résout-il ses principaux problèmes ?

Comment sort-il des principaux nœuds dramatiques ?



LES TROIS DIMENSIONS DU PERSONNAGE


> Physique : Homme, femme, âge, grand, gros, petit, laid, beau, cheveux longs, courts, chauve.

> Psychologique : Il s'agit là de déterminer le fond profond (si je puis dire) de votre personnage

> Sociologique : Un pauvre anciennement riche n'agira pas comme un pauvre anciennement pauvre.



CREDIBILITE DU PERSONNAGE


Le personnage doit être à la fois commun, ce qui le rend identifiant, tout en étant différent, ce qui le rend séduisant.

C'est de ce juste mélange que naîtra la crédibilité de votre personnage.



LES NECESSITES


Si le personnage est le moteur du film, la nécessité en est le carburant.

Il existe différentes sortes de nécessités.


LES NECESSITES DIRECTES


Un personnage veut quelque chose. Et c'est tout.



LES NECESSITES OPPOSEES


Le vilain bandit veut échapper au gentil policier (ou le contraire).



LA QUETE DE L'OBJET UNIQUE


Deux amoureux veulent la même fille ; la France et l'Italie veulent la Coupe d'Europe ; Indiana Jones veut l'Arche d'alliance, au même titre que les nazis.



PROVENANCES POSSIBLES DES NECESSITES


Elles viennent du film : C'est le cas le plus fréquent. Les nécessités sont ici conséquentes à des événements survenus au sein même du film.

Elles sont la suite directe d'événements précédant le film : Dans LE SILENCE DES AGNEAUX, la nécessité de Jodie Foster est de retrouver un dangereux psychopathe. Mais ce besoin existait avant le début du film puisqu'un premier meurtre avait déjà été commis.

Elles surgissent inopinément du passé :Dans LA FEMME D'A COTE, de François Truffaut, deux amants se retrouvent, vingt ans après avoir été séparés et n'avoir pas pu vivre leur passion.



GESTION DES NECESSITES


Aussi évident cela puisse paraître, il ne faut jamais hésiter à s'interroger sur les nécessités de son personnage :

Que veut-il ?

Pourquoi le veut-il ?

Jusqu'à quel point le veut-il ?

Après quoi il faudra se demander :

Que va-t-il faire pour atteindre son but ? => ACTION

Comment va-t-il le faire ? => MANIERE



QUALITES ESSENTIELLES AUX NECESSITES


Pour que les nécessités présentées aux spectateurs, et imposées aux personnages, fonctionnent de façon efficace, il faut qu'elles soient :

CREDIBLES
Un peu dans le sens où un riche voulant à tout prix devenir pauvre sera difficile à suivre.

EVIDENTES
S'il faut utiliser les trois quarts du film à expliquer les motivations profondes du personnage, le spectateur décroche en ayant l'impression d'avoir perdu son temps.

UNIVERSELLES
Le spectateur doit immédiatement s'identifier au personnage en souffrant avec lui ses difficultés et en se réjouissant de ses victoires...



ASPECT DRAMATIQUE ET CINEMATOGRAPHIQUE DE LA NECESSITE


ACTION (ce qu'il fait) : Imaginons que mon personnage veuille effectuer le casse du siècle. Je peux très bien le montrer en train d'en parler à ses copains. Je peux, oui... mais c'est nul ! Mon traitement est davantage théâtral que cinématographique.

Par contre, si je le présente en action, prenant des mesures, chronométrant les trajets, vérifiant les plans, etc... le spectateur saisit mieux l'ampleur de la motivation et n'a plus de doute sur le fait que ce qu'on lui montre est bien un film.

IMMINENCE (quand il le fait) : Si mon pers. peut attendre plusieurs mois avant de mettre son plan en action, l'intérêt ne sera alors que d'ordre technique : comment va-t-il s'y prendre ?

CARACTERE MORAL (pourquoi il le fait)


DE LA NECESSITE À L'OBSTACLE


Face à son désir, à sa nécessité, le personnage doit rencontrer un problème. C'est ce que l'on appelle "dramatiser".

Roméo veut épouser Juliette, mais les familles ne sont pas d'accord. Jules a un important rendez-vous de travail mais sa voiture ne démarre pas. Bruce veut bien sauver le monde une nouvelle fois, mais la routine l'épuise.



LE CONFLIT


Le conflit est un obstacle de nature humaine.

On recense plusieurs types de conflits.

CONFLIT REACTIONNEL

Les intérêts de votre personnage s'opposent à ceux d'une ou plusieurs personnes de son entourage.

Pierre veut se rendre chez Marie, mais Max l'en empêche.


CONFLIT D'IDEES – EXTERNE

Deux personnages ne sont pas du tout du même avis.

Jacques prétend que d'avoir couché avec la femme de Bruno est une chose tout à fait normale. Bruno n'est pas d'accord.


CONFLIT D'INTERET PROPRE

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Cette question se pose sans aucune connotation d'ordre moral.

Pour mes vacances, plutôt le Brésil ou Melun sud ?


CONFLIT MORAL

Culpabilisation, problèmes éthiques... Dès lors que votre personnage se pose une question du style "pourrai-je encore me regarder dans une glace après avoir fait ça ?" il se trouve en situation de conflit moral.


CONFLIT D'IDEES – INTERIEUR

Le doute d'un personnage face à ses convictions.
Un prêtre se met à douter de l'existence de Dieu.



ACTION


L'action suit l'obstacle. Votre personnage rencontre un obstacle, il va donc agir.

En dramaturgie, l'inaction ou le refus d'agir est également considéré comme acte.

On distingue deux types d'action : physique et émotionnelle.

" Un homme court pour gagner une course : il s'agit d'une action physique
" Un homme court pour rejoindre celle qu'il aime : il s'agit d'une action dite émotionnelle,
" Un homme court pour gagner une course dans le but de séduire celle qu'il aime... il s'agit d'un acte émotionnel.


LES INFORMATIONS


Un film n'est rien d'autre qu'une succession d'informations, plus ou moins importantes, de la première à la dernière seconde.

Un personnage entre scène : infos sur son physique, sur son déplacement, sur son âge, sur son sexe, etc.

Il parle : infos sur ce qu'il a dire, sur la façon dont il le fait, sur son humeur, etc.

Une voiture entre dans une rue : infos sur les lieux, sur le type de voiture, sur la façon dont elle est conduite, etc.

Les informations doivent constamment apporter un plus, et ne jamais être redondantes.



LA REDONDANCE INFORMATIVE


Il faut tout dire et répéter, mais surtout il faut faire en sorte que personne ne s'en aperçoive.

Le rôle du scénariste est donc de discerner l'importance des informations, puis d'en extraire les plus essentielles afin de les présenter 3, 10 ou 20 fois au public sous des aspects différents sans que celui-ci ne se doute de rien.



LES IMPLANTS


Informations données en amont, pour en justifier d'autres en aval.

Dans PSYCHOSE Hitchcock a pris soin de nous présenter Norman Bates en taxidermiste averti. On le voit, entouré d'animaux empaillés, parler de sa passion à une cliente ( Janet Leigh).
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
dalinn
Vegeta
Vegeta
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 23
Localisation : Château-Thierry/Angoulême, France

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/2/2011, 19:11

Excellent ! Je l'avais trouvé je ne sais plus comment, ce forum, il y a quelque temps. Ça fait plaisir de l'avoir retrouvé :D Merci Mylydy !
Revenir en haut Aller en bas
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 26
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   23/9/2011, 11:30

J'ai lu il y a deux ans un très bon livre sur le scénario, peut être complétera t'il ce qu'a déjà dit Mylydy ^^ Voici les notes que j'avais prises.

ECRIRE UN SCENARIO de Michel CHIRON (cahiers du cinéma)



Partie I: Les éléments du scénario

-Le critère d'unité (posé par ARISTOTE) (unité de lieu, d'action et de temps): Ne pas disperser l'unité du scénario dans trop d'intrigues secondaires et trop de petits détails.
On ne doit pas perdre de vue l'idée principale, on doit déterminer ce qu'il y a d'essentiel, mais pas non plus faire un scénario trop centré, trop linéaire, trop axé sur une idée.

-Facteurs essentiels d'un scénario:

__Le personnage principal
__une situation difficile
__un objectif
__un opposant ou protagoniste (qui peut être quelque chose)
__un terrible danger qui menace

Pour nous aider: Quel est le personnage principal?
Quels sont les prémisses dramatiques?
Quelle est la situation?
Comment l'histoire finit-elle?


-Les difficultés à vaincre:

__présentation des héros
__inventaire des épisodes
__choix des cadres où les situer= agencement des équences_ sens des proportions et du raccorci
__soin de faire parler aux personnages un langage légèrement stylisé mais qui demeure le leur.

-L'intrigue secondaire:
Mettant en jeu les personnages secondaires, en relation avec l'intrigue principale. Utilisée souvent pour le relief (repos, respiration), et pour étoffer,varier, distraire et détourner l'attention, pour renforcer l'idée principale.

-Décrire les actions dans le scénario:
les décrire précisément (et être bref)

-Les scènes de poursuite:

considérées comme incompatible avec des scènes de dialogues abondants. Il faut des répliques brèves et laconiques. On peut découvrir seulement à la fin l'identité poursuivi/poursuivant.

-Pensées des personnages:

__Voix intérieure (stream-on-consciousness)
__memory recall thoughts
__voix off (interroge la question de la sincérité)
le dialogue ne doit pas être un moyen d'exposer les pensées (c'est naïf)

-Le dialogue:
__fait avancer l'action
__communique les faits et informations au public
__établis leur relations les uns avec les autres
__révèle les conflits et l'état émotionnel des personnages
__Commente l'action
__donne l'information sans arrêter l'action
__révèle une émotion
__caractérise le personnage qui parle et celui qui l'écoute
__doit être dynamique (éviter l'alternance mécanique des questions/réponses)
__la réplique peut être un silence, une action (geste), une absence de réaction
__doit être émotionnel et non rationnel, engagé dans un but, comporter des hésitations, des interruptions.
Le dialogue doit être crédible, intéressant, faire avancer l'action, être drôle, caractériser les personnages...

Pour enchainer et relier les répliques:
__répétition d'un simple mot
__répétition d'un membre de phrase
__système de question/réponse
__question à laquelle on réplique une autre question
__accumulation,progression, interruption

__doit refléter le personnage
__les personnages ne doivent pas tout dire et pas toute la vérité

Les dialogues ne doivent pas être des reproductions séviles de la réalité.
La concentration du public faiblit vite donc dialogue cout et concentré.
Eviter aussi de donner trop d'informations, trop vite, dès le commencement du film = le spectateur n'est pas encore dans le film et a du mal à se concentrer au début, mieux vaut entrer en douceur ou par le biais de geste qui montre ce qui se passe


__Sous entendus, Complicité, Allusions: Laisser entendre plus en disant moins
__Mensonges
__Noms: important que le spectateur retienne le nom sauf quand cela est voulu
Quand apprenons nous les noms des personnages?
__Choix des noms

-Personnages:
Se définissent à 3 niveaux:
  • _Professionnel
    _Personnel
    _Intime


Intérieur: Ce qui caractérise le personnage depuis sa naissance (début de l'action)
Extérieur: ce qui est révélé sur son compte pendant l'action du début du film jusqu'à la fin

Le personnage et surtout le personnage secondaire doivent dégager une impression dominante (froideur, insolence, espièglerie..), des traits caractéristiques, des tics, des secrets.


Le personnage principal doit:
__être intéressant
__échapper aux clichés
__susciter des réactions fortes
__avoir un caractère qui permet un conflit fort avec les antagonistes
__posséder une certaine consistance et cohérence

Les personanges doivent être contrastés les uns par rapport aux autres et se mettre mutuellement en valeur.


__un seul personnage principal
__Conversion du personnage de façon cohérente; dans l'action, se révèle à lui même , s'éveille, s'affirme

Comment et à quel moment poser les personnages? (en général dès sa 1ere scène)

-Equipe/groupe:
Quand le scénario et la constitution du groupe commence, casser la régularité du rythme du recrutement
Dans l'extermination du gorupe, pareil
=SURPRENDRE l'anticipation du spectateur.

-Accessoires:

__rôle fonctionnel d'outil
__rôle révélateur/symbolique

-Temps:
On a tendance à penser qu'une scène qui vient après une autre se situe dans le temps après. Pour le temps qui passe, il est déconseillé de montrer horloge ou calendrier, cendrier qui se remplit, bouteille qui se vide..(clichés! mais on peut tout de même les utiliser)




- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   23/9/2011, 11:48

super conseils merci pour la retranscription!

lisez tout ça bien attentivement les gens, c'est TRES important d'avoir la max de notion de scenar dans le metier de l'anime ou du dessin
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   24/9/2011, 19:35

Bon vu que j'étudie MC Kee je citerai de temps à autres des points essentiel que j'aime bien qui m'ont fais avancer etc.

Bon je suis désolé j'en suis à la page 141 du coup bah pour ce qu'il y a avant vous irez le voir de votre propre chef :)

Page 134

Le protagoniste doit inspirer l'empathie, il n'est pas nécessaire qu'il soit sympathique.

Quelqu'un de sympathique c'est quelqu'un que l'on aime , comme Tom Hanks... A l'instant même ou il apparait à l'écran nous aimerions qu'il soit notre ami.
L'empathie cependant correspond à une réaction plus profonde!

Empathique signifie "comme moi". ... Nous éprouvons ce sentiment pour des raisons très personnelles , voire égocentrique. ...L'empathie est absolue la sympathie est optionnelle. ...

Exemple lire Macbeth de shakespeare si vous ne voulez pas être spoiler:

Spoiler:
 



- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo


Dernière édition par noth le 24/9/2011, 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
Kello
Bernard Minet
Bernard Minet
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   24/9/2011, 20:06

Ouah merci pour tout ça, faudrait vraiment que je trouve le moyen de chopper tous les bouquins que vous citez !
Revenir en haut Aller en bas
http://kellofactory.blogspot.fr/
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 26
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   24/9/2011, 21:25

Merci Noth de nous résumer les points essentiels du livre de McKee (moi même je vais me mettre à le lire dès la semaine prochaine! j'ai hate^^)

Je continue donc sur ma lancée

Partie II: Ce qui fait courir les personnages et marcher les spectateurs.


-L'identification:

Pour provoquer l'identification du spectateur au personnage:
__lui donner des airs sympathiques, aimables, flatteurs, séduisants appelant l'estime ou l'admiration
__on peut le montrer dans le danger ou le malheur
__Montrer le personnage commettant une faute d'enfant
__narration qui nous entraine dans le point de vue du personnage
__montrer le personnage dans une situation de faiblesse ou de maladresse

-Crainte:
Pour Aristote, la crainte et la pitié sont deux actions que la tragédie doit exercer sur les âmes pour les purger de telles passions.

Pour provoquer la peur, il faut que le spectateur participe au sentiment de danger. Souvent, on a un personnage qui a pour fonction d'avoir peur. (et donc de nous la transmettre)

La pitié: un personnage que nous ne connaissons pas et qui meurt= cela ne nous fait rien, ne nous émeut pas, ne nous touche pas.
Mais un personnage dont les facettes humaines sont mieux connues de nous= nous sommes de cœur avec lui.

-Le changement de fortune:

Ressort dramatique ancien et universel qui se révèle très efficace.

-Reconnaissance:

L'identification de quelqu'un qu'on ne reconnaissait pas ou qu'on prenait pour un autre
peut être lié à une méprise, la reconnaissance la répare= se situe alors à la fin de l'histoire

-Méprise, malentendu, quiproquo:

__Paraître indigne
__Meurtre avec erreur sur la personne
__méprise sexuelle

-La Dette

-La condition sociale


-La morale:

Toute histoire repose sur des valeurs morales explicites ou implicites. Sans morales, pas d'histoire

-Perturbation:
La dynamique est fondée dessus
__état non perturbé, perturbation, conflit ou lutte, réajustement.

-Difficultés:

__Obstacle de nature circonstancielle et statique (montagne, argent, langue étrangère...)
__complication de nature accidentelle et temporaire
__contre intention: intention humaine de sens contraire

-2 types de tension:

__tensions engendrées par des problèmes concrets et mécaniques
__tensions engendrées par confrontation de personnalités opposées

-But:

__but du personnage: spécifique, concret, fortement motivé, immédiat, clairement établis

Le but du personnage au début du film peut être différent de celui qui va construire l'histoire (ça me fait tout le temps penser aux SIMPSONS, au début de chaque épisode, l'un des personnages a un but, on pense que cela va être le thème de l'épisode, mais en fait ce but va provoquer quelque chose dont le changement de but du perso (ou on va changer carrément de personnage principal)

Il n'est pas nécessaire que le but soit obtenu, on peut ainsi rendre le personnage (et le spectateur) frustré.

-Dilemme:

Quand c'est en son fort intérieur qu'un personnage ressent deux objectifs contradictoires à réaliser= il perd forcement quelque chose.
un personnage peut poursuivre 2 buts principaux différents mais pas forcement incompatibles.

-Intentions, Volontés:

doivent être manifestées

-Antagonistes:

Peut aussi être une catastrophe naturelle, maladie, animal, monstre...
Peut se situer à l'intérieur du personange (pulsion meurtrière, tendance dépressive...)
Si l'antagoniste est une personne, on peut lui donner une minute de séduction. (comme vous l'avez remarqué, dans la plupart des films récents, le méchant est bête et méchant, ça rend le film mauvais et sans plus) DONC donner de l'intelligence et du charisme au méchant! Comme l'a dit notre ami Marc Kennedy.
"Plus réussi est le méchant, plus réussi est le film"

-Le Mac Guffin:

Dans les films d'espionnage, de suspense, etc...; les documents secrets, papiers secrets, secrets d'état, militaires qui constituent apparemment l'enjeu fictionnel= Doit être extrêmement important pour les personnages du film, mais sans importance pour le narrateur (voir Hitchcock, Fritz Lang)




- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 01:42

Merci à vous deux !
Moi je pense que McKee c'est essentiel, je surligne direct dans mon bouquin les points importants (j'aurais pris trop de temps a les récrire tous sinon). Ducoup j'ai les 3/4 de mon livre de surligné car tout ce qu'il dit est super, même ses exemples sont super pertinents et aident monstrueusement à la compréhension c'est un truc de fou. Pour tout assimiler dans son livre faut le lire une 1ère fois en surlignant, puis une seconde fois en écrivant, enfin je me trompe peut-être mais c'est comme ça que je le vois pour bien apprendre de ce livre.
En revanche j'ai été bête j'ai pas mis une couleur spécifique qui aide particulièrement au board, c'est dommage.

charly je pense qu'il va bien t'aider dans ton projet "duel" en stop motion, j'aurais aimé commenter ton thread mais manque de clavier j'ai pas pu écrire mon pavé, désolé.. Tout de ce que j'avais a dire se trouve dans ce livre, donc c'est cool. Tu vas d'autant plus progresser si tu as un projet à côté.

En revanche j'ai du mal avec les intentions. Les intentions, c'est quoi ? Pourquoi en faire ? Sa sert à quoi ? Comment les faire ?
C'est flou pour moi, je pense que c'est quelque chose de profond mais jme trompe surement.
Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 11:06

merci pour tout charly, c'est vraiment genial d'avoir pris la peine d'ajouter tout ça!

@tout le monde : effectivement LISEZ ce bouquin, car c'est essentiel pour vos board pour vos animes ou bd ou design
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 26
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 12:31

@ Ben Ynuts: aha pour les intentions..sachant que ça fait deux ans que j'ai lu le livre et que du coup mes notes datent aussi, moi même j'ai du mal à me souvenir de tout et de recomprendre ce que j'ai mis (mais je met tout de même au cas ou). Je pense que cela veut dire que les intentions des personnages et leur volonté doivent être dites, clairement établi, pour pas que le spectateur ne soit perdu. Sinon si un personnage fait telle ou telle action et qu'on ne comprend pas pourquoi, quelles étaient ses intentions, et bien l'action perd tout son sens et surement toute sa force. On risque de mal comprendre le personnage aussi. Les choses que j'ai mise et qui ne te parlent pas, au pire, ne les prend pas (je pense que le livre de McKee est bien plus complet que le livre que j'avais lu et qu'il contient beaucoup plus d'informations et de conseils)

- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 13:17

sinon faut se renseigner sur dramaturgie de yves lavandier

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
Ankoh
GIGA DRILL Admin
GIGA DRILL Admin
avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 24
Localisation : Kickapoo

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 18:43

Cette année j'ai un cours d'études du théâtre, des histoires&co donc dès que je tiens des notes correctes, je m'arrangerais pour vous poster tout çà.


(Pour l'instant c'est rigolo j'vois pleins de trucs que j'ai déjà plus ou moins lut sur le forum... ^^")

- - - - - - - - - - - - - - -
BLOG
Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 18:46

super ankoh thanks

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   25/9/2011, 21:30

Super intéressant, merci !!
Revenir en haut Aller en bas
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/11/2011, 16:32

J' ai fait des notes résumées, chapitre par chapitre de STORY de Robert Mc Kee .
Du coup, je vous les fait partager .
Le petit problème, c' est que j' ai commencé à partir de la moitié du bouquin . Je refait le boulot depuis le début, mais à un rythme assez lent . Donc y a un gros trou quoi .


Alors tres important si vous voulez faire ça sérieusement :
Ces notes, à la base c' est pour moi . Ca me permet de relire le bouquin, de me forcer à synthétiser, ça rentre bien plus dans la tête . Le deuxieme but, c' est qu' en construisant mon scénar, je peux verifier point par point, chapitre par chapitre, si ça colle (et sans chercher dans toutes les pages du bouquin)
.Si vous commencez à lire STORY, commencez à faire des notes dès le début (pas comme moi) .
Mais c' est pas parceque vous lisez ces notes que vous pouvez vous épargner la tâche de lire le bouquin . C' est comme si vous appreniez le bac juste avec les annales sans avoir assisté aux cours . Et ça vous épargne pas aussi de faire vos propres notes .

le lien : http://www.megaupload.com/?d=P0QPEL3A

Le fichier .doc c' est pas tres sexy, et y aura surement des passages un peu compliqué à comprendre vu que c' est des notes persos . donc faudrait quand même écrire les notes importantes ici, je pense .
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
Ankoh
GIGA DRILL Admin
GIGA DRILL Admin
avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 24
Localisation : Kickapoo

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/11/2011, 17:17

Sweet ! :) Merci Kaze !

J'en profite pour dire que mon cours d'écriture de scénar' à été annulé !... Oué, j'suis un peu deg', dans ma fac ils s'y prennent comme des couillons niveau organisation m'enfin...

- - - - - - - - - - - - - - -
BLOG
Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   8/11/2011, 18:29

Petite astuce venant de mon prof de communication pour éviter le syndrome de la page blanche:

Lorsque les écrivains commencent à écrire leur roman ou leur nouveau chapitre ils ont un moyen tout simple pour éviter la page blanche. Ils écrivent ce qu'ils on fait la veille et au fil des lignes ils sont dans le bain et repensent a l'endroit ou ils étaient dans leur roman et reprennent le fil.

écrivez votre journée si vous coincez sur un scénario et les idées viendront et vous pourrez le reprendre.

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
BenYNuts
mac gyver
mac gyver
avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   18/5/2012, 12:12

Je pose une question toute bête mais qui me trotte depuis un petit moment déjà.

Est-ce que l'écriture d'un scénario pour la BD est différente que pour le cinéma ? Et si oui en quoi ?


Dernière édition par BenYNuts le 18/6/2012, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://benynuts.blogspot.fr/
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   18/5/2012, 15:21

Réponse un peu bête (mais à approfondir) : oui et non

Globalement, je dirai que c' est tres proche quand même, parceque c' est de la narration avec de l' image et du texte court .
Le théâtre aussi dans un sens . Mais la difference avec le théâtre, c' est qu' on peut pas faire de zoom ou changer de point de vue .
Et en bd comme au ciné, c' est tres séquencé, avec des plans qui s' enchaînent .
Au théâtre tu peux pas trop, t' as qu' un plan par scène en quelque sorte .
Donc je pense que c' est quand même très similaire le scénario pour bd et pour ciné .


Et la différence se fait surtout au découpage (donc bon euh, le découpage, est-ce que c' est du dessin, est-ce que c' est du scénario ?)
Mais y a plein de différences dans les médias, et c' est ça qui change tout .

Quelques différences (j' en oublie surement) :

- Au ciné, l' image est animée, ça change plein de trucs .
On peut attirer l' oeil par le mouvement d' un élément .
On peut faire des mouvements de caméra . (en bd, soit tu joue avec le trajet de l' oeil, soit tu fais plusieurs cases)
On montrer des éléments en mouvements alors qu' en bd on va se concentrer sur un instant ou une pose qui résume le tout.

- En bd, la taille du cadre est variable (au ciné en general ça reste la taille de l' écran)

- T' as une contrainte obligatoire en bd qui est la page . A savoir que si tu veux créer une surprise, vaut mieux créer le suspens en fin de page pour apporter la surprise au début de la nouvelle page . De même, si tu veux faire une pleine page, c' est mieux si tu tombe dessus en tournant la page quoi .

- En bd l' air de rien, on peut jouer avec le lecteur je pense .
C' est un peu compliqué à expliquer, mais on peut mettre un peu d' interaction, lui faire revenir sur une case precedente, ou jouer avec le principe de la planche de bd . On peut mettre des schémas aussi, ou des regles de jeux (par exemples dans les shonen ) .
Pour donner un exemple simple, harry potter en bd, on mettrait surement une page-schéma qui montre de façon amusante comment jouer au quiditch .

- Y a le son au cinéma, et ça change pas mal de choses . Un film d' horreur genre Rec, ou The Ring, sans son, sa perd beaucoup à mon avis :D

- Puis le dessin, tout connement . La bd, tu peux passer des expressions dans la couleur, dans le style, la compo . En prise de vue réelle, on essaie, avec l' éclairage, les effets et tout, mais c' est quand même pas pareil je pense (enfin bon, le cinéma expressionniste, c' est un peu ça au fond)
Et puis plein d' autres trucs que tu peux te permettre avec le dessin, par exemple, je sais plus dans quel film avec Jet Li (ptet l' arme fatal 4) t' as un moment où il tape quelqu' un, et très brièvement, on voit comme une radio squelette du type qui a pris le coup, pour montrer qu' il s' est pété quelque chose .
A mon avis, dans un film, ça peut faire très cheap, ce genre d' effet . Dans une bd, ça passe mieux (dans des tonnes de shonen, t' as des plans sur les trucs de chakra ou je sais pas quoi)

Après ... je pense que la différence la plus importante, c' est simplement que pour le cinéma, à priori, tu travaille pour du gros financement avec une équipe et tout . Et en France, par exemple, la plupart des scénaristes pour écrans écrivent pour des commandes à ce que j' ai compris . Car c' est les réalisateurs qui décident de leur histoires et qui font appels aux scénaristes pour l' améliorer (corrigez moi si je me trompe) .
Donc si t' es scénariste, tu peux écrire un scénario perso, en vue de le montrer à des producteurs (on appelle ça un spec script je crois) mais en france, ça restera qu' un moyen de montrer sa valeur ou de s' entraîner, faut pas trop espérer porter le scénario à l' écran .

Et dans tous les cas, y a beaucoup d' argent misé dessus, c' est en grosse diffusion et je pense que t' es quand même bien moins libre en scénariste écran qu' en bd . A cause des lois, des producteurs, du marché, de la bienséance, tout ça .

Mais bon, j' imagine que tu voulais pas vraiment parler de ce point là
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
BenYNuts
mac gyver
mac gyver
avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   18/5/2012, 15:28

Donc en une phrase c'est dans la mise en scène qu'il y a des contraintes différentes pour suisciter l'emotion si j'ai bien compris, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://benynuts.blogspot.fr/
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   18/5/2012, 16:06

Arf, j' ai écris un autre message et je viens de lire ta question .
Oui je pense que c' est plus ou moins ça . Enfin la différence se tient surtout dans le passage du script au média je pense . (j' espere pas dire de conneries ^^")

Et puis bon, je continue un peu .
Au ciné, t' as le son . Et ça contribue à l' ambiance . Dans les films d' horreurs par exemple, un bruit strident et agaçant, ça peut être une façon de dire "attention, y a ptet un monstre qui va apparaître d' un instant à l' autre" .
En bd, tu peux pas faire ça, mais comme au ciné, tu peux aussi jouer sur les plans (pour reprendre l' exemple du film d' horreur, tu choisis un point de vue qui suggère que le personnage est épié) .
Et tu peux jouer sur le dessin .

Je reprend le blog qui était posté dans le comptoir à Dédé (je connaissai pas vraiment son boulot, c' est balèze) :
3 plans, je sais pas si ils se suivent vraiment dans la bd, mais on remarque que le gros plan sur le barbu est dessiné avec un encrage bien arraché, qui contraste avec le reste . Evidemment, c' est voulu, le style de dessin raconte un truc .





Ils font beaucoup ça dans les mangas, en passant de styles plus ou moins réalistes à des styles SD carrément simplistes . Ou l' inverse . Le contraste peut suffire à nous faire marrer .



Je prend des comics aussi pour essayer de montrer quelques manières d' exploiter le découpage bd . C' est pris des comics Silent War (suite de House Of M, où les mutants ont perdu leur pouvoirs et ça déchire vraiment tout)

Ca c' est juste un exemple tout con pour montrer qu' on peut jouer avec la taille des cases pour insister sur un moment :


Et là pour illustrer ce dont je parlai à propos du dessin . Le fait de pouvoir montrer des choses, ou schématiser des choses, sans que ça fasse trop forcé :
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
BenYNuts
mac gyver
mac gyver
avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   9/6/2012, 13:52

Erf désolé je pensais avoir répondu, merci pour les explications kaze !

- - - - - - - - - - - - - - -
BLOG
Revenir en haut Aller en bas
http://benynuts.blogspot.fr/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3591
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Script-o-rama   22/6/2012, 17:56

Hop!

J'ai croisé un site cool :



On y trouve tout un tas de scripts de films, séries TV, anime... Et il est mis à jour très régulièrement. On y trouve peu de scripts de film français par contre.

Je me dis que c'est toujours intéressant de mater un peu le travail fait en pré-prod et ça guide pas mal pour savoir à quoi ressemble un script pro (forme, quatité d'info). D'où ils partent pour ensuite faire le film... Quand on a les images en tête c'est assez intéressant de comparer.

Bwef, Enjoy!


- - - - - - - - - - - - - - -
Tumblr, Twitter, Pinterest
The Polywave, C'est bien quand c'est court, Les Croqueurs
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________   

Revenir en haut Aller en bas
 
____________Scenario, conseils et bases indispensables ________________
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bases de l'aquarelle ou peindre en couleurs primaires
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Leçon n°08 : 5 petits conseils pour prendre une photo [niveau facile]
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Débutant : Quelle machine (conseils)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: The Best of the Best-
Sauter vers: