Storytelling, Dessin et Arts Narratifs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiraz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guiguitu
Eric
Eric
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
7/7  (7/7)

MessageSujet: Kiraz   19/1/2015, 16:43

Edmond Kirazian alias «  Kiraz  » est un dessinateur de presse français, né le 25 août 1923 au Caire.
Kiraz est passionné par le travail du dessinateur de presse David Low et en effet à ses dix-sept ans, Kiraz entame une carrière de dessinateur politique dans des journaux égyptiens. L'artiste en herbe doit sans doute sa vocation à ce brillant anglais.




Kiraz





Dessins de presse de David low.


Kiraz s'engage contre le nazisme et son incarnation maléfique, Adolf Hitler, proposant ses premiers dessins aux journaux du Caire qui acceptent de les publier. Staline et les membres du gouvernement égyptien ne pas épargnés.
Après la guerre, le jeune dessinateur s'est forgé une belle notoriété et peut vivre de ses dessins.
A l'instar de ses amis et camarades de classe, il sent pourtant poindre un irrésistible désir d'ailleurs. D'abord attiré par les États-Unis, il doit renoncer à cause de leur peur du communiste et donc des étrangers... Le visa pour l'outre-Atlantique est inatteignable.
C'est donc la france et Paris qui accueil l'enthousiasme et la belle ambition du jeune dessinateur.





Kiraz est d'abord logé chez une amie, avenue Montaigne, l'une des artères parisiennes qui irriguent le cœur du luxe à la française avec ses couturiers, ses joailliers, ses parfumeurs...
Il fréquente les terrasses des cafés et des brasseries chics du quartier, regardant sans se lasser cheminer cet art de vivre, surtout lorsqu'il se conjugue au féminin pluriel...
C'est alors que le directeur du journal La Bataille, Gilbert Guilleminot lui commande plusieurs dessins. Kiraz a désormais le droit de cité dans le monde des dessinateurs, illustrateurs et caricaturistes qui sont alors légion dans l'Héxagone : Dubout, Peynet, Effel...






Dans les années 50, Kiraz connaît quelques turbulences avec notamment le rachat de La Bataille, racheté par le Rouge et le Noir.

Il croise Jean-Paul Sartre. Tous deux deux partage la même inclinaison pour les passantes «  belles, élégantes, légères comme des libellules  ». A paris, il est touché par la grâce et l'effervescence des parisiennes. Au Caire, pendant toute sa jeunesse, il croise des femmes bien en chair, portant le voile et de lourdes robes. En réaction, Kiraz adopte la minceur et la liberté. L'artiste s'attarde essentiellement sur le bon côté du quotidien des femmes. Ses créations laissent joliment paraître un penchant pour la philosophie douce, la philosophie réactive, délivrant des messages savoureux, tout en se gardant bien de donner des leçons. Il a un regard poétique, bienveillant, parfois moqueur, toujours plein d'acuité, scannant les comportements et leurs évolutions, constituent pour les lectrices assidues, une douce thérapie. ( beaucoup s'identifient aux dessins)





Pendant trente ans il collabore avec Marcel Dassault, le rédacteur de Jours de France. La côte du journal va crescendo dans le cœur des lectrices.

Kiraz n'a pourtant suivit aucune formation artistique. Il est totalement hostile à cet apprentissage, capable de brider à jamais la création...Pour lui seul le talent compte et celui là ne s'apprend pas ; c'est un savant cocktail associant, pour le meilleur don du ciel, passion et travail.

Au fil des années, Kiraz publie dans la presse française (Paris Match...) comme la presse internationale (Vogue, Grazia...).

En marge du papier glacé, ces parisiennes prennent une nouvelle dimension, en 1966, se métamorphosent en poupées mannequins, à l'initiative de la marque française Birgé. Ce gamme très stylée ne fait pourtant pas la fortune du fabricant vosgien qui cesse don activité en 1977. Les rares «  poupées Kiraz  » s'arrachent aujourd'hui à prix d'or.





Les poupées "Kiraz" (1966).

Pour ses services rendus depuis tant d'années à la cause féminine, aujourd'hui mise à mal dans de si nombreux pays, Edmond Kiraz mérite une large et belle avenue à son nom.

A travers l'acuité de ses incessants clins d’œil, l'artiste est en tous cas parvenu à adopter l'irréfutable preuve que l'avenir de l'homme est tout simplement la femme, comme le prédisait en son temps ce vers d'Aragon qui illumine le Fou d'Elsa.

Quelques dessins:













Source: Les Parisienne, Larousse (Octobre 2014)


Site internet de l'artistehttp://kiraz-artworks.com/index.html






Ps: Ce week-end je scannerais certains dessins de jeunesse de Kiraz pour alimenter le sujet.


Dernière édition par Guiguitu le 25/1/2015, 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pock
Albatoradmin
Albatoradmin
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Kiraz   19/1/2015, 19:00

Merci !
J'adore ce mec il fait des cartoon assez subtils et droles (et beaux..)
J'aimerais tellement avoir ce bouquin Les Parisiennes :)
Revenir en haut Aller en bas
BenYNuts
mac gyver
mac gyver
avatar

Messages : 951
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Kiraz   19/1/2015, 23:25

Arg, c'est tellement beau !
J'aime les univers illustratifs du genre, j'en suis totalement incapable, mais sa me fascine toujours

Merci pour la découverte !

- - - - - - - - - - - - - - -
BLOG
Revenir en haut Aller en bas
http://benynuts.blogspot.fr/
Guiguitu
Eric
Eric
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
7/7  (7/7)

MessageSujet: Re: Kiraz   25/1/2015, 11:42

Pock > Ce bouquin est une petite merveille en effet !


BenYNuts > graaaave !!!


Comme convenu j'ai ajouté à l'article des dessins en plus, quelques caricatures réalisées au Caire pendant la Seconde Guerre Mondiale, dessins de jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kiraz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kiraz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» City Girls
» Les parisiennes de Kiraz
» Humour du Lundi : Kiraz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD 2049  :: What do you REALLY wanna know? :: Culture generale, ressources ::  Illustration, peinture, arts plastiques et graphiques-
Sauter vers: