CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin


Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki   2/7/2015, 15:28

Ca y est ! je l' est fait xD !
Le thread sur le manga d' horreur . J' ai été obligé de résumer certaines choses parcequ' il y a plusieurs auteurs et sinon c' est trop long .


Donc je vais y aller chronologiquement, du plus vieux aux recents :

Shigeru Mizuki (né en 1922)



D' apres Wikipedia, Shigeru Mizuki fait partie du manga d' horreur . Avec le recul c' est complètement normal .
Mais concrètement, il est pas vraiment un auteur d"horreur à part entière . C' est surtout du fantastique .

Petite note : ce type devrait complètement avoir son thread à lui en tant que « gros classique » .


Ce qu' il faut retenir :

- C' est le type qui a remis au goût du jour les yokaïs . Ces créatures du folklores japonais un peu oubliées à l' époque .
- Il a fait la guerre, perdu un bras, exilé/ marié avec une tribu de nouvelle guinée .
- Il a participé au début de Garo . Si je me trompe pas, la première revue de bd avec des ambitions adultes/sérieuses avant Linus en Italie, et d' autres trucs en occident .
(Note kaze : Quand il était jeune Miyazaki voulait faire du manga dans le genre de Garo, à savoir des trucs plus proches du réel, mais quand il en parle il dit que c' était une erreur, il trouve que ça verse trop dans le drame je crois)

Wikipedia pour plus de précision :

Spoiler:
 

Au japon, il a même droit à une rue avec 133 des yokaïs qu' il a remis au goût du jour :






Au niveau de ses histoires .
J' ai lu seulement quelques tomes de Kitaro Le Repoussant .
Y a ce côté un peu naïf qu' on retrouve dans certaines vieilles bd, mais aussi ça se lit tres bien, tres simplement . Un peu comme tintin quoi .
Kitaro c' est une sorte de gamin avec des pouvoirs magiques qui à son oncle dans l' œil je crois,  un truc un peu improbable en mode japonais . C' est plusieurs courtes histoires où l' on rencontre à chaque fois toute sorte de Yokai completement bizarro grotesco degueulasses  .
C' est vraiment génial pour l' atmosphère et l' ambiance . C' est pas vraiment de l' horreur au final, parce que ça fait pas peur, c' est surtout fantastique et merveilleux, plutôt paisible en fait .
Avec un dessin qui alterne beaucoup entre dessin tres synthétiques et croquis tres détaillés pour certains détails, certains décors . Faut dire qu' il y a des décors assez magnifiques

On peut trouver ses mangas aux éditions Cornélius . Il y a aussi son autobio manga, « la vie de mizuki » .


Spoiler:
 



Kazuo Umezu (né en1936)



Y a pas grand-chose sur wiki .
En fait ce qui est marrant avec ce type, c' est qu' il a pas mal bossé pour un magazine de manga pour filles . Devenant apparemment un pionnier du genre rabu-kome (comédie romantique) avec Romansu no kusuri  .
Alors que plus tard, il va faire l' Ecole emportée, et d' autres histoires, qui vont fonder le genre du manga d' horreur .
Et plus tard il va faire dans la série humoristiques .

D' ailleurs il le dit dans une interview, à l' étranger il est connu pour ses histoires d' horreur, mais au Japon, il fait plein d' autres histoires et plein d ' autres choses .
https://vimeo.com/13037721

Mais j' ai entendu dire que même à l' époque où il bossait dans le magazine pour fille, il faisait des histoires parfois assez dramatiques .
On peut lire certaines histoires dans le recueil « la maison aux insectes » qui racontent plein d' histoires d' amour . Sans horreur . Mais avec pas mal de psychose, pas mal de trucs un peu tarés . Et surtout des histoires qui racontent souvent un mariage raté, une aventure amoureuse qui fint mal, etc.
Donc je sais pas si ça correspond aux histoire publiées dans le magazine pour filles, mais c' est quand même assez dur :p

Chez Umezu, comme pour Shigeru Mizuki, c' est un peu vieux, donc on retrouve là aussi un côté, un peu naïf . Des poses dramatiques, des phrases dramatiques, c' est tres dramatique lol .
Mais ça marche à fond . On est complètement accroché du début à la fin .

Enfin ce que j' ai lu en premier, ça reste je crois son œuvre la plus connue en France : L' Ecole Emportée .
Et là on est vraiment dans l' horreur . C' est une histoire complète en 6 tomes (des tomes au format minuscule) .
Ca commence avec une école qui se retrouve d' un jour à l' autre téléportée dans un endroit bizarre, complètement desert .
Les écoliers (je crois que c' est primaire et maternelle) vont d' un coup devoir se gerer eux même . Ils savent pas où ils sont, y a pas de bouffe ni d' eau dans ce nouvel endroit donc ils doivent gerer avec ce qu' ils ont à l' école .
Petit à petit ça vire à la folie, un peu dans le mode de l' histoire zombie qui veut que le grand danger ça soit l' homme en fait . Petit à petit on en apprend plus par rapport à ce nouvel endroit .
Toujours des dangers de plus en plus dingues, la faim, la maladie, la folie, des sales bestioles terrifiantes . Et un parallèle avec le monde réelle, où l' on voit la maman du héros qui recherche désespérément son fils disparu avec l' école .

C' est un peu un manga qui surenchérit à chaque fois dans la violence, dans la terreur, la folie, tout ça . Mais sans être non plus abusé . Ca garde les pieds sur terre, ça garde même des messages derrière .
Avec ce genre d' histoire on pourrait facilement se dire que l' auteur tombe dans le gratuit, dans la surenchère sans fond . Mais pas du tout, durant toute l' histoire, y a une volonté de se battre de la part des enfants, y a quelques messages écolos entre autre . Et du début à la fin, ça va quelque part, avec des rebondissements, et jamais le truc décroche en mode « on a plus d' idée pour rallonger la série » .


Spoiler:
 


Bref, moi j' ai trouvé ça énorme . Ca fait partie des mangas que j' ai lu super excité, en me disant « mais qu' est ce c' est que ce truc de taré ?! »

Niveau graphique aussi, faut noter quand même . Là aussi il instaure quelque chose de fort et assez nouveau . En clair un dessin vraiment chargé de noir, qui rend son dessin tres flippant, même lorsqu' il dessine des meufs au bord de la plage .

Et donc forcémen Kazuo Umezu a influencé beaucoup de gens .
Dont Kiyoshi Kurosawa, un realisateur bien connus des films d' horreur japonais, qui préface « la maison aux insectes » au Lézard Noir .
Et surtout Junji Ito .


Junji Ito (né en  1963) :



C' est le grand auteur du manga d' horreur aujourd' hui . (apparemment ex-dentiste ùl!M/L. )

Pour faire la continuité avec Umezu, au niveau du dessin, on peut voir que c' est vraiment tres similaire . Beaucoup de noir, tres chargé .
C' est un dessin même un peu statique, qui pourrait donner l' impression qu' il est même pas tres expressif, alors que non, c' est justement là où le dessin de Junji Ito est magique :
C' est qui remplit complètement sa fonction, en complet accord avec le récit : il est pas beau, juste complètement flippant , assez dégueulasse .
Même le côté un peu grotesque donne un charme à ses histoires . Parce qu ' il faut dire que parfois, les situations sont tellement dingues, qu' on sait plus si on doit crier ou rire . C' est vraiment une des particularité de Junji Ito, c' est le grotesque, à la limite entre le ridicule et l' horreur .

Souvent des histoires encrées dans un contexte banale. Des collégiens ou lyçéens . Parfois une histoire d' amour, ou d' enfant mal aimé, ou de jalousie, des petits hsitoires comme ça .
Et puis ça dérive dans l' horreur . Et le point fort de Junji Ito, c' est aussi son imagination débordante pour trouver des idées complètement dingues .

Souvent des filles diaboliques (dans une conference, Junji Ito avouait en rigolant qu'il devait avoir un problème avec les filles) mais des récits tres prudes au final, jamais de cul ou de côté pervers comme on aurait pu le penser dans ce genre d' histoire .

En générale il y a que des histoires courtes . Sauf Spirale, qui est le gros truc  à lire absolument (pour les autres histoires ça reste assez inégale).
Ca a été réédité en 1 gros volume chez Tonkam (à la base en 3 tomes) .
Une histoire où l' on suit un garçon et une fille, dans une ville qui voit d' étrange évenements arriver . Toujours lié à un phénomène de spirale . Des évènements qui vont se multiplier pour finalement prendre toute la ville et prendre des proportions complètement hallucinantes .

Junji Ito est fan de Lovecraft . Ca se sent dans pas mal de choses, dans le côté vraiment horreur dégueu, mais aussi dans les proportions que ça prend . Chez Junji Ito ça va souvent tres tres loin . Il a une imagination hors du commun qui nous surprend constamment . C' est vraiment de l' horreur qui te met sur le cul .

Une adaptation au ciné de Spirale est sortie . J' avais vu une partie, ça avait l' air sympa, sans être non plus dingue .
Tomié aussi à été adapté . Ca a l' air pas super top .

Spoiler:
 


Voilà, apres y a Minetaro Mochizuki avec la dame de la chambre close .

Une histoire d' un type et d' une meuf, sa voisine je crois, une grande dame un peu weirdo qui le suit  . C' est vraiment géniale dans le découpage, les poursuites, la meuf tareé, qui court n' importe comment . Un one shot à lire (enfin dans le commerce je crois qu' il est super chaud à trouver ^^ . plus édité depuis longtemps à mon avis).

J' ai pas trouvé de super images, tout est super petit (serieux je vois pas l' interet de poster des images minuscules de BD sur le net ...)



Il a aussi fait Dragon Head, c' est pas de l' horreur, plutôt du seinen, mais les premiers tomes sont clairement dans un esprit semblables, un peu sombre, un peu folie .






Voilà, je sais pas si c' est tres tres clair ce que j' ai dis, alors je vais essayer de comparer un peu les uns aux autres :

Shigeru, ça reste tres calme, y a des petits côtés un peu histoire à morale, mais gentils, c' est surtout genre histoire à l' ancienne, avec des voleurs qui vont faire un mauvais coup, mais kitaro est prevenu par un type du village et va leur donner une leçon .
Ce qui est génial avec Mizuki, c' est le monde un peu magique, on voyage beaucoup .

Kazuo Umezu, c' est plus histoire à morale . Souvent mauvaise fin d' ailleurs pour les histoires courtes . Pas dans l' horreur, mais des trucs tragiques, on sent des critiques sur certains aspects de la société,  on sent qu' il a des choses à dire quoi . Sans que ça soit moralisateur non plus .
Et à côté de ça, quelque chose de tres dramatique, frenetique.
En fait, si on compare à Junji Ito, je pense que chez Kazuo Umezu, tout est completement fou et part super loin, mais plus du côté de la psychologie des persos .

Chez Junji Ito, c' est plus dans l' univers, chez les monstres, ou les phénomènes/idées que ça prend des proportions dingues . D' ailleurs cette difference on la voit dans le dessin . les 2 ont des cases marquantes d' expressions, et de decors/monstruosités, mais chez Umezu on voit vraiment que c' est tres marqué dans les expressions, tandisque Junji Ito se lache completement dans les monstruosités


Voilà voilà .
Maintenant si ça vous à donné envie, courez acheter L' écolé Emportée, Kitaro le Repoussant, Spirale, c' est les gros titres importants :p (enfin pour mizuki je sais pas, y a d' autres gros titres comme Nononba qui ont l' air tres bons aussi)" />

- - - - - - - - - - - - - - -
gueublo   -   présentation sur le forum   -  facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin


Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 34
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki   2/7/2015, 19:39

grosse baaaaalle!!!! merci :) :huggg: :huggg: :huggg: :huggg: :huggg: :huggg:
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin


Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki   3/7/2015, 14:11

mercii :) Ca faisait depuis longtemps que je voulais le faire . Faudrait que je me bouge pour faire d' autres threads

- - - - - - - - - - - - - - -
gueublo   -   présentation sur le forum   -  facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin


Messages : 3591
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 23
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki   3/7/2015, 14:20

oh tu me fais trop rêver, c'est tellement cool. Je vais m'en chopper dès que possible

- - - - - - - - - - - - - - -
Tumblr, Twitter, Pinterest
The Polywave, C'est bien quand c'est court, Les Croqueurs
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manga d' horreur : Junji Ito, Kazuo Umezu, Shigeru Mizuki, Minetaro Mochizuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ecole Emportée de Kazuo UMEZU
» Micmac aux Enfers de Shigeru MIZUKI
» Hitler de Shigeru Mizuki
» Kazuo Umezu: L'école emportée
» Junji Itô, maître du manga d'horreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: Et ta Culture, Mothafuka! :: BD, mangasses, comics (auteur, series)-
Sauter vers: