CQFD 2049
Bienvenu sur CQFD 2049 ! Un forum d'entraide et d’échange sur le storyboard, le cinéma, la narration, le dessin et toutes formes d'Arts en général, gratuit et ouvert a toute personne voulant se professionnaliser ou étant pro.

Nous essayons d'aider au mieux les gens, ce gratuitement. Nous sommes humbles mais voulons rester exigeant et lucide dans notre travail et voulons pousser les gens qui le souhaitent, dans cette même direction, dans le respect de leur personne bien sur. Merci de ne pas vous méprendre sur notre démarche.

Un maximum de sections sont accessibles sans inscription, en espérant que ça serve a plein de gens :)


Storytelling, Cinema, Dessin et Arts Narratifs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Michiko et Hatchin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agnès R
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 36
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
7/7  (7/7)

MessageSujet: Michiko et Hatchin   Ven 20 Mai 2016 - 16:32

Michiko et Hatchin
1ère diffusion 15 octobre 2008




Michiko et Hatchin est une série télévisée d'animation japonaise de 22 épisodes produite par le studio Manglobe, le même studio qui a produit la série Samouraï champloo. Elle est réalisée par Sayo Yamamoto, dont c'est le premier travail de réalisatrice. La musique est composée par le musicien brésilien Alexandre Kassin et produite par Shin'ichiro Watanabe.

Sayo Yamamoto
née le 13 avril 1977
(Je trouve qu'elle ressemble à Michiko sur cette photo ^^)



Sayo Yamamoto est une réalisatrice d'animation japonaise. Elle a fait ses débuts de directrice sur Michiko to Hatchin, et réalisera plus tard une série, Mine Fujiko to iu onna, centrée autour du personnage féminin Fujiko Mine de la célèbre série Lupin III. Par ailleurs elle a travaillée comme storyboardeuse sur de nombreux anims :

[i]les anims sur lesquels elle a travaillés[/i]:
 

synopsis


L'histoire se déroule dans un pays fictif imprégné d'éléments culturels de pays d'Amérique latine, principalement du Brésil. Michiko est une femme sexy et libérée qui s'échappe d'un centre pénitentiaire prétendument inviolable, tandis que Hatchin est une jeune fille vivant au sein d'une famille adoptive où elle est la victime de traitements abusifs. Michiko, tout juste sortie de prison, n'a qu'une idée en tête : retrouver son ancien petit ami, Hiroshi Morenos, dont elle est follement amoureuse. Hatchin, alias Hana Morenos, est la fille de Hiroshi, ou en tout cas tout porte à le croire. Michiko ayant appris que son ancien amant a une fille, décide d'aller la chercher et de l'emmener avec elle dans sa quête. Quant à Hatchin, malgré toutes les réticences que provoquent l'attitude de Michiko, ancienne tolarde recherchée par la police, elle décide de la suivre pour fuir sa famille adoptive et parce que secrètement elle aimerait bien quand même retrouver son père. S'ensuit un road movie effréné à travers ce Brésil fictif, où les deux personnages en fuite vont unir leur force pour échapper aux difficultés liées en partie au passé de Michiko, passé qui refait surface au fur et à mesure qu'elle se rapproche d'Hiroshi.

Opening de la série



Ending



Les personnages

Michiko Malandro




C'est une femme autoritaire, sauvage, indépendante, violente, profondément égoïste qui utilise tous les moyens à sa disposition pour arriver au but qu'elle s'est fixé : retrouver Hiroshi. Persuadée que Hiroshi est l'homme de sa vie, elle n'hésite pas à prendre des risques inconsidérés pour le retrouver. Tête brûlée, elle se jette à corps perdu dans une aventure qui nous apparait comme bien hasardeuse. Elle est profondément amoureuse mais ne fait pas grand cas des sentiments d'autrui. Malgré tout c'est un personnage attachant. Elle n'est pas calculatrice, assez immature et crédule.

Hana Morenos, surnommée Hatchin



C'est une jeune fille de 9 ans. Elle ne sait rien de son passé. Elle est adoptée par un pasteur et sa femme qui ont deux autres enfants. Le pasteur sous le pretexte de faire une bonne oeuvre, en réalité reçoit de l'argent pour éduquer Hana et l'exploite autant qu'il peut. Ses enfants la traitent comme une servante à leurs ordres et lui font vivre l'enfer, cendrillon style. Lorsque Michiko débarque dans sa vie, elle a enfin l'opportunité de fuir sa situation. Hatchin est une gamine intelligente, respectueuse des autres, pleine de bonnes intentions. Elle souffre de son état de gamine impuissante face à un monde adulte sans pitié. Les épreuves qu'elle traversera aux côtés de Michiko va la faire passer de petite fille soumise à jeune fille dégourdie.

Hiroshi Morenos



Le personnage dont on parle tout le temps est le grand absent de la série. C'est le père de Hatchin et l'ancien amour de Michiko. Bien qu'il soit officiellement tenu pour mort, Michiko est persuadée qu'il est vivant, quelque part, et sauve Hatchin afin de trouver des indices sur sa situation. C'est un personnage discret qui ne parle quasiment pas (dans les flashbacks). Très secret, on ne sait rien de lui à part ce qu'en disent les personnages qui le connaissent c'est à dire Michiko et Satoshi Batista. La quête principale des personnages, Hiroshi, va rester un grand point d'interrogation jusqu'à la fin de la série. Mais qui est ce type réellement ? Est-il aussi génial que Michiko le prétend ? Questions qui seront soulevées par Hatchin qui comme nous ne le connait pas.

Satoshi Batista




C'est un vieil ami d'Hiroshi. Ils se rencontrent alors qu'ils sont tous les deux gamins des rues, luttant tant bien que mal pour leur survie. A l'initiative de Satoshi, ils vont monter ensemble un syndicat criminel, Monstro preto (littéralement monstre noir). Satoshi est un personnage qui a une soif de pouvoir inextinguible. Ayant souffert de sa condition de gamin des rues, soumis à la loi du plus fort, il a une revanche à prendre sur la vie. Cette soif de pouvoir va l'amener à diriger une des plus puissantes organisations du coin, crainte de tous. Satoshi est un personnage violent et ambitieux qui n'hésitera pas à sacrifier ses proches pour régner en maître incontesté. Et comme beaucoup de gens de pouvoir se retrouver bien seul à la finale, detesté de tous.

Atsuko Jackson, surnommée Jumbo à cause de Michiko Malandro



Elle a vécu dans le même orphelinat que Michiko et semble avoir un compte à régler avec elle. Elle est aujourd'hui dans la police et fut responsable de l'arrestation de Michiko douze ans avant le début de l'intrigue. Michiko s'amuse à l'appeler « Jumbo » pour la mettre en colère (jumbo est un terme portugais qui désigne à la fois des fruits de syzygiums et une personne à la peau foncée). Elle semble nourrir des sentiments contradictoires pour Michiko. Michiko n'en fait toujours qu'à sa tête et se fout de l'existence d'autrui. Atsuko en a souffert jusqu'à la haine (entre revanche et amour mal compris) et se fixe comme objectif de rattraper Michiko une nouvelle fois et de l'enfermer. Mais au cours de sa quête elle va se rendre compte de ses véritables sentiments et finalement aider Michiko.

Remarques

Cette série est très intéressante tout d'abord pour son inspiration brésilienne. La réalisatrice elle même a effectué un voyage là bas avant de commencer le projet. J'aurais bien aimé voir les photos sources des décors, y'en a quelques unes dans le générique. C'est un anim en tout les cas qui sent le vécu. Beaucoup de soin a été apporté à chaque lieu et on en traverse un certain nombre (principe du road movie). Mis à part le graphisme, la culture brésilienne ressort par tout un aspect folklorique présent tout au long de l'anim : les telenovelas, les diseuses de bonne aventure, la tauromachie, les traveleuses hippies, les médecins charlatans et j'en passe. Après je connais pas assez le Brésil pour distinguer le vrai du faux et je pense que c'est un gros mélange entre fiction et réalité de toute façon.

quelques décors:
 


Le deuxième point intéressant est la relation entre les deux personnages principaux, Michiko et Hatchin. Elle est très contrastée. Michiko est une femme sexy, Hatchin est une petite fille, plutôt garçon manqué. Le style de Michiko est clinquant et exubérant, celui de Hatchin doux et discret. Michiko sensée être l'adulte se comporte souvent comme une gamine et à l'inverse Hatchin est plutôt raisonnable et réfléchie. Je trouve que leur couple fonctionne à merveille, complémentaire comme il faut.

L'anim est bien dynamique avec un petit côté retro, années 70 ou 60, je dirais. ça doit être un kiff particulier de la réalisatrice puisque son deuxième anim Mine Fujiko to iu onna avait aussi une touche retro. Tous les persos principaux sont bien stylés, niveau design. Un soin particulier est apporté aux styles vestimentaires. (Faudrait compter le nombre de tenues que portent les 2 filles, c'est impressionnant ^^)

Enfin tout un tas de personnages secondaires viennent étoffer l'histoire principale. En effet l'anim a une intrigue principale mais aussi pas mal d'intrigues secondaires qui durent souvent le temps d'un épisode. J'aime beaucoup l'aspect slice of life de la série qui prend le temps de décrire des petites situations, souvent crées autour de personnages féminins mais pas que. Les histoires peuvent être assez sombres, parfois drôles, parfois touchantes, et elles permettent quelques réflexions bien senties, je trouve. On est face à une œuvre mature sous ses dehors funky.

J'ai pas trouvé des milliards de sources pour cet anim.
J'aurais bien aimé pouvoir compléter avec des planches de persos ou des recherches.
Revenir en haut Aller en bas
 
Michiko et Hatchin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD 2049  :: What do you REALLY wanna know? :: CINEMA , Storytelling, Scriptwritting, Storyboarding-
Sauter vers: