CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tetsuo : The Iron Man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
incolore
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Tetsuo : The Iron Man   8/6/2016, 23:22

TETSUO (1989)


Si vous avez déjà traîné sur des forums de cinéma, vous êtes probablement tombé sur des sujets du genre "quel est votre top 10 des films les plus barrés ?"

Pas mal de titre reviennent de manière fréquente, et Tetsuo en fait partie. Il est souvent cité à côté de Eraserhead, El Topo et Salo, pour vous donner une idée.

Tetsuo, c'est un film japonais datant de 1989, réalisé par Shinya Tsukamoto, figure importante du mouvement cyber punk et underground japonais. Et si vous souhaitez en savoir plus sur ce monsieur, je vous invite à lire cette interview qui vous permettra de mieux appréhender Tetsuo, ce dernier étant un peu...hermétique :

http://www.filmdeculte.com/people/entretien/Entretien-avec-Shinya-Tsukamoto-22257.html

Les présentations étant faites, revenons sur le film.

L'histoire commence ainsi : Un homme en proie à d'étranges mutations ce fait renverser par une voiture. Le conducteur, effrayé, se débarrasse du cadavre et fuit. Le l'an demain, à son réveil, il se rend compte que lui aussi commence à être sujet à une mutation curieuse, son corps étant petit à petit envahis par du métal...


A l'instar de David Cronenberg, le cinéma de Shinya Tsukamoto est organique. Aussi, attendez vous à des visuels percutants et presque abstraits, la chair et les organes se mélangeant aux tuyaux, fils et autres pièces de métal indéfinissables. 

Disons le d'entrée de jeu, Tetsuo est expérimental, le scénario est quelque peu effacé, le noir et blanc nourris le côté oppressant vu qu'on ne discerne plus les fluides les uns des autres, et l'accumulation de scènes dingues et trash pourrait sortir le spectateur du film.

Pourtant, je vous invite à persévérer dans votre visionnage, cette oeuvre vaut clairement le détour. Peu importe que vous aimez ou détestiez Tetsuo, c'est le genre de film qui vous marquera vraiment. 

Outre la thématique organique, le réalisateur film la ville de manière oppressante, agressive. Son personnage principale attire à lui, tel un aimant, les télévisions, radios, toute la technologie propre à la société de consommation. De là à dire que le réalisateur est fataliste en disant qu'on ne peut plus échapper à ce genre de société, il n'y a qu'un pas à franchir.

Le côté monstrueux et hostile du décor urbain est renforcé par divers trouvailles visuelles et sonores, donnant l'impression que les bâtiments rugissent et agressent les personnages.

Au final, il y a pas mal de matière à réflexion sur cet OVNI, le côté expérimental ouvrant la porte à toutes les interprétations. Et si vous arrivez à rentrer dans le délire, préparez vous à un voyage mélangeant machine et bestialité, les dialogues laissant place à des cris de fureur et des rires déments, sans se perdre dans le non sens complet, le film posant des codes précis par rapport à son univers.

Tout un programme donc.

Après ce premier film, le réalisateur approfondira son sujet à travers deux suites et d'autres films mettant en avant ce côté organique qui n'est pas sans rappeler Akira

Si vous souhaitez approfondir votre expérience sur Tetsuo, sachez qu'un manga adapte Tetsuo the bullet man (Tetsuo 3 donc). A la plume, on retrouve Akira Fukaya avec un trait nerveux rappelant l'esthétique du premier film. 




That's All, Folk.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: Tetsuo : The Iron Man   19/6/2016, 17:18

Ok donc là je suis très très deg parce que je potassais justement un thread dessus ;__;


Tetsuo. Quoi dire? 
Tellement fort dans son rapport entre l'auto mutilation, la chaire, le corps, la machine.
(rien que la scène d'intro hyper crue de machines entremellées et ponctuées de photo de corps est limite une sorte de résumé en image de tout ce film (enfin, pas totalement mais en bonne partie)). 


Je rebondirais donc volontier sur 


Code:
 Son personnage principale attire à lui, tel un aimant, les télévisions, radios, toute la technologie propre à la société de consommation. De là à dire que le réalisateur est fataliste en disant qu'on ne peut plus échapper à ce genre de société, il n'y a qu'un pas à franchir.
Alors, dans la vidéo d'introdution on parle bien de ce point. L'histoire nous donne non pas (et je l'ai aussi sentie de cette manière) une vision fataliste et négative mais un avenir possible. Oui, il est possible que l'homme et la machine fusionne, que celà soit une avenir possible sans pour autant être la fin du monde, mais une évolution. 

Bon pour la suite, il y a eu un deux, et rien que la passage à la couleur ne le rend pas aussi bon que le premier.

Toujours dans sa filmographie à voir:


Bullet Ballet

Tokyo Fist 

Kotoka
Avec un gros ++ pour Kotoko.
Qui doit être à peu près au même niveau de secouage de crâne que Testuo.



J'ai plus le DVD sous la main mais dès que je peux, j'essaie de rebalancer les infos d'introduction (je ne les ai plus tous en tête). Très intéressant, y compris pour la SF et tout les films post apocalytique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tetsuo : The Iron Man
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tetsuo : The Iron Man
» IRON MAN 2 : les fig 3"3/4
» IRON-MAN "Quadry Pack"
» IRON MAN - MARK I (MMS80)
» Iron man 2 critiques/ (pro/ spectateurs) débat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: Et ta Culture, Mothafuka! ::  videos : (film ou series, animation , motion design,ou live action), analyses filmiques-
Sauter vers: