CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gurney Journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Gurney Journey   23/3/2011, 23:36

Voilà un Thread de traductions et de commentaires sur les articles de James Gurney, présenté dans la section lien et vidéo du forum :
http://cqfd.bbfr.net/t266-james-gurney


Citation :
LISTE DES TRADS EFFECTUEES

Page 1
Double Gradations des ciels  ( http://gurneyjourney.blogspot.com/2011/02/skys-dual-gradations.html)
Comment avoir un sentiment de lumière brumeuse
Pilier de lumière et Sous-soleil
Les 3 mondes d' Escher
Eye Tracking and Composition ( http://gurneyjourney.blogspot.com/2009/09/eye-tracking-and-composition-part-2.html )

Page 2
Intro et 1er chapitre du livre 'Color and Light"
Tutos vidéo


Page 3
Andrew Wyeth absence and presence
( http://gurneyjourney.blogspot.jp/2009/01/andrew-wyeth-absence-and-presence.html )
Loomis scheme for tonal organisation ( http://gurneyjourney.blogspot.jp/2012/06/loomiss-scheme-for-tonal-organization.html )
Color Grading ( http://gurneyjourney.blogspot.jp/2011/08/color-grading.html )
Silhouette Part 1 and 2 ( http://gurneyjourney.blogspot.fr/2008/08/silhouette-part-1.html )
Separateness of black ( http://gurneyjourney.blogspot.fr/2012/10/separateness-of-black.html )
Downfacing Planes
( http://gurneyjourney.blogspot.fr/2008/02/downfacing-planes.html )





Premièrement, c'est un ouf.
Deuxièmement, il veut faire en sorte qu'on soit tous des oufs ! :gomen:

Le mec tient un des blogs artistiques les plus suivis aux US, et c'est l'auteur de deux livres assez indispensables.

Voilà l'adresse du blog  en question :
http://gurneyjourney.blogspot.com/


Il parle de plein de choses, mais tout est à prendre.

L'avantage c'est qu'il fait souvent des articles assez courts sur son blog, donc pour ceux qui veulent traduire mais qui ne peuvent pas passer des heures sur un texte infinnissable c'est tout bénéf ^^.

Personnellement je me suis procuré le bouquin "Imaginative Realism" (super !) en attendant que son deuxième soit de nouveau en stock dans une boutique...
Donc pour certains sujets, au lieu de traduire via son blog je traduirai directement via son bouquin (oui oui c'est trèèèès mal, mais j'espère que vous l'achèterez assez vite à votre tour grâce à cette démarche... oui oui :p).
Revenir en haut Aller en bas
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   23/3/2011, 23:38

Outre les articles que je traduirai "de moi-même", je vais également faire le listing de tous les articles de ce premier bouquin (Imaginative Realism), et si vous voulez une traduction plus précisément, bref si un sujet vous intéresse en particulier ben dîtes moi et je traduis ça le plus vite possible. Par contre si vous pouvez faîtes ça en mp histoire de pas polluer le thread (je pense).
Anyway, voilà la couverture du livre en question (ma version est en Anglais, pas en Japonais ^^)



En y repensant j'aurai peut-être un peu de mal à traduire certains articles, parce-qu'il s'appuie souvent sur des dessins à lui qui sont à côté des commentaires... donc si j'arrive pas à rechoper l'image sur le net ça peut être compliqué (j'aurai pas de scanner pendant 9 mois ^^). Bref, on verra.

Le sommaire :

Chapitre 1 : Tradition
- La tradition des peintures tirées de l'imaginaire
- L'art dans le 20ème siècle
- Copier les grands maîtres

Chapitre 2 : Studio
- Tables, chevalets et lumière
- Équipements utiles
- Matériel de dessin
-Matériel de peinture

Chapitre 3 : Sketchs préliminaires
- Exercices/jeux pour s'évader
- Thumbnails
-Storyboards
- Essayer différentes ambiances/couleurs
- Dessin classique pour comprendre
- Corrections
- Ligne de vue (eye level)
- Grille de perspective
- Persévérez !

Chapitre 4 : Histoire et Archéologie
- Raconter une histoire
- Premiers hommes
- Gros plan/ Plan large
- Information et atmosphère

Chapitre 5 : Les gens
- Etudes avec un miroir
- Etudes avec du papier "Tone paper"
- Jouer son personnage
- Modèles photographiés
- Modèles professionnels
- Maquettes de visages
- Costumes
- Personnages dans leur univers
- Gestion des informations

Chapitre 6 : Dinosaures
- Découverte de Dinosaures
- Les Dinosaures dans leur environnement
-Comportements inhabituels
- Maquettes multiples
- Monter un tableau en "vrai"
- Miniatures fait maison
- Ailes et Capes
- 2d-to-3d Maquettes
- Coloration

Chapitre 7 : Créatures et Aliens
- Maquettes de créatures
- Modèle de Squelette
- Les animaux en personnages
- Demi-humains
- Du modèle à la sirène
Les cyborgs

Chapitre 8 : Architecture
- 4 étapes pour construire un ville
- Visualiser une cité "chute d'eau"
- Maquettes d'architecture
- Eclairer la maquette
- Argile et Pierre

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gurney Journey   23/3/2011, 23:40

Le chapitre 3 a l'air intéressant. Tu sais pas s'il existe sur internet ce livre?
Revenir en haut Aller en bas
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   23/3/2011, 23:56

Il me reste encore 5 chapitres à présenter attend ^^
Je pense pas qu'il soit trouvable sur internet... après tout peut se trouver donc bon ;)
Sinon tous les chapitres sont intéressants. Si tu ne regardes que le 3 ça fera un poil léger par rapport à tout ce qui a été dit ici déjà dans les autres threads. Je pense notamment au storyboard... c'est pas son domaine, il n'en fait qu'une présentation sommaire.
L'intérêt du livre est pas forcément là uniquement quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 00:04

Chapitre 9 : Véhicules
- Commencer avec ce qui est familier
- Exagération
- Les sketchbooks comme tremplins
- Véhicules "insectes"
- Véhicules qui marchent (à pied)
- Histoire alternative
- Un pied dans le futur
- Ingénierie
- Dossier photo (scrap file)

Chapitre 10 : études de plein air
-Dessin sur place
- Bizarre et merveilleux
- Les faits et la fantasie
- Musées et zoos
- l'Orient

Chapitre 11 : Composition (tous ces articles là sont ultimes mais il faut vraiment les exemples qui montrent ce qu'il dit... après ça reste valable quand même)
-Deux valeurs
- Silhouette
- Chiaroscuro
- Fondu des ombres
- Changements de valeurs (Counterchange)
-Le principe du moulin
-Chemin de l'oeil
- Points d'intérêt (heatmaps)
- Lignes directrices (spokewheeling)
- Espaces détaillés/espaces vides (clustering)
- Encadrer le visage
- Vignettage
- repos et action
- Repoussoir
- Vues en coupe
- Vues aériennes
- Maps

Chapitre 12 : Manière de procéder
- étape par étape
- Sols, médiums et techniques
- Texture
- Combiné les éléments

Chapitre 13 : Métiers
- Illustration
- Movie design
- Video Game design
- Toy design
- "Theme park" design


Revenir en haut Aller en bas
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 00:54

Le lien vers son article de base :

http://gurneyjourney.blogspot.com/2011/02/skys-dual-gradations.html

La double gradation du ciel

Vous vous rappelez peut-être de cette peinture d'arbre, juste en-dessous. Il a été peint sous un ciel un peu spécial, une gradation du ciel préparée d'après des observations antérieures.



Si vous prenez une section de couleur de chaque coin du ciel, vous pouvez voir comment le ciel est créé selon quatre couleurs de départ différentes. De plus le ciel s'étale dans deux directions

1)Du haut vers le bas, avec pour résultat la brillance à l'horizon
2)De la droite vers la gauche, l'éblouissement du soleil. Le soleil est sur la droite dans la peinture, donc les couleurs sont plus lumineuses sur la partie droite.




Les deux gradations sont présentes sur ce paysage de Jean Ferdinand Monchablon, et le soleil vient aussi de la droite dans cette scène.



Ici encore, Monchablon gradue son ciel de deux façons. Sa peinture est vraiment mince, probablement étalée avec l'extrémité de la brosse.
Les ciels de Monchablon se "retirent" du plan de la toile, permettant à celui qui la regarde de voyager sur des kilomètres. C'est une vraie réussite, et c'est très dure à réaliser. C'est assez facile de faire un ciel qui a l'air peint. C'est en revanche plus dur de le faire ressembler à un voile rayonnant posé sur l'infini. (NB garet : outch !)

Revenir en haut Aller en bas
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 15:00

Okok ^^
Bon désolé pour la traduc, les mots sont pas toujours les bons hein, j' ai fait ce que j' ai pu .

Comment avoir un sentiment de lumière brumeuse


Cette peinture de "Dinotopia : Un voyage à Chandara" utilise un conseil simple .
Le sujet est placé dans une silhouette en contrejour* près du soleil



La couronne de couleur autour du soleil déborde et influence à la fois sur les couleurs du ciel et sur les couleurs de la silhouette .
Les mélanges de couleur sont, à vrai dire, plutôt chromatiquement faible ("low-chroma") (pas beaucoup saturées), mais vous pouvez obtenir une impression de grande brillance de cette façon .
C' est tres facile à faire en digital, mais ça demande un peu de planning délibéré en peinture .

Un traitement de silhouette est bon à utiliser dans un travail séquentiel comme un bouquin illustré, une bd, ou un film animé, spécialement quand vous voulez donner au lecteur une pause quant au fait de regarder beaucoup de détail .

Bonne règle à noter : les impressions de lumière les plus brillantes sont produites en peinture quand on regarde vers la source de lumière, et non hors d" elle .

* En anglais, ils disent "high key silhouette" . la traduction de high-key lighting, étant "éclairage en hautes valeurs" . Je sais pas si ça se traduit vraiment, mais on comprend bien en voyant l' illu, ce qu' il veut dire .
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 15:01

Pilier de lumière et Sous-soleil

Un pilier de lumière est un phénomène qui arrive quand la lumière du soleil éclaire de minuscules cristaux de glace flottant dans l' air, ce qui forme une colonne verticale au dessus du soleil .

Ca arrive en général quand le soleil est bas dans le ciel, et parfois même, après qu' il soit tombé .



Les piliers de lumière peuvent aussi se produire près de la lumière de la lune ou des lampes de rues, tant qu' il y a des cristaux de glace qui flottent dans l' air près de vous .

Les cristaux ont souvent la forme de petites plaques hexagonales plates . Comme des feuilles tombantes, elles tendent à flotter au bas avec la surface plate parallèle au sol .



Defois, vous pouvez apercevoir une réflexion du soleil partant de la surface du dessus de ces cristaux flottant . Quand vous regardez en bas, d' une fenêtre d' avion, une réflexion "sous-soleil" peut occasionnellement apparaître dans une région en dessous de l' horizon, en dessous du soleil .

Dans le cas de la magnifique photo ci-dessus, l' effet de seconde lumière est un sous-"parhélion" (pas de traduc), plus rarement observé . C' est causé par la lumière qui se reflette des surfaces hexagonales internes du cristal de glace .
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 15:01

Les 3 mondes d' Escher

La lithographie de M. C. Escher "les 3 mondes" est une bonne illustration du comportement de la lumière sur une surface d' eau lisse .



Tout au loin de l' étang, la réflectivité de l' eau approche de celle d' un parfait miroir parceque nous sommes en train de la regarder à un angle très bas . A des angles bas, la plupart de la lumière rebondit hors de l' eau (réflexion) plutôt que de plonger dedans avec un angle différent (réfraction)

A des angles plus penchés, c' est l' opposé qui se passe : Nous voyons moins de réflexions et plus de réfraction . Dès lors, l' eau est sombre et nous pouvons voir le poisson plus que le ciel ou les arbres .

Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
kaze
Bienveillant_admin
Bienveillant_admin
avatar

Messages : 1371
Date d'inscription : 02/01/2011
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 15:02

Là, je traduis pas tout, mais juste un passage que je trouvais intéressant .

Il s' agit d' une interview d' un prof de la Russian Art Academy à Florence (y avait aussi la presentation d' une autre putain d' école de ouf de Florence, mais bon, faut pas rêver, je crois que c' est dans les 10000euros l' école)

Gurney : Est-ce que tu dessine ce que tu vois ou ce que tu connais ?

Churbiko : J' essaie de ne pas dessiner inconsciemment ce que je vois . Le point le plus important à propos du model pour moi c' est que le model doit inspirer; il doit provoquer mon imagination pour la création d' une image .
C' est pourquoi, je ne commence jamais à dessiner avant de voir clairement l' image, que j' aimerai montrer, à travers le model . La connaissance de l' anatomie et les loies de forme sont certainement nécessaires du fait qu' elles m' aident à travailler indépendament et à rendre mes pensées librement et rapidement .
Une telle conaissance doit être automatique, de sorte que ça ne distrait pas, que ça ne fasse pas rebondir l'imagination et , en même temps, que ça introduise de l' indépendance à la main .[...] Un artiste devrait seulement se préoccuper de "qu' est-ce qu' il va exprimer" pas "comment l' exprimer" .

- - - - - - - - - - - - - - -
gueublo   -   présentation sur le forum   -  facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://kazeplop.blogspot.com
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 15:41

c de la grosse balle atomique ces trad'!!!!


merci merci merci :bisouu: :bisouu: :bisouu: :bisouu:
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/3/2011, 22:28

Alors ça c'est les traductions de deux articles de folie sur le mouvement de l'oeil, histoire de casser quelques idées reçues. Et accessoirement moi ça me permet d'être beaucoup plus libre dans mes idées de composition désormais !

Voilà le lien des articles. Vu qu'il en parle dans son bouquin "Imaginative Realism" (chapitre 11, chemin de l'oeil et points d'intérêt) je recopie ça directement de son bouquin

http://gurneyjourney.blogspot.com/2009/09/eye-tracking-and-composition-part-2.html

http://gurneyjourney.blogspot.com/2009/09/eye-tracking-and-composition-part-3.html

Bonne lecture ;) !

Eye Tracking

Les études du chemin de l'oeil montrent comment un observateur donné explore une image. Cette information peut avoir de la valeur pour nous autres artistes, parce-que cela peut nous permettre de tester nos présupposés concernant la manière dont le design d'une image peut influencer la façon dont les gens la perçoive.

La plupart des livres sur la composition semble très sûrs en parlant du mouvement de l'oeil quand on regarde une image. L'éminent livre "Pictoral Composition" de Henry R. Poore met en avant le fait que l'oeil bouge dans un gracieux mouvement circulaire à travers le design. "La vision de l'individu fait involontairement le tour des objets présentés", dit-il, "en commençant par le plus intéressant et en élargissant son regard en direction des extrêmités, comme les cercles continus qui se forment lorsqu'on jette une pierre dans l'eau."
Dans son livre "Composing Pictures", Donald W.Graham soutient que l'artiste "doit trouver des contrôles graphiques si forts qu'ils forceront une large partie de l'audience à voir les éléments de l'image dans l'ordre qu'il a prévu".
Est-ce que l'oeil bouge vraiment selon des cercles concentriques ? Est-ce possible de faire une image de manière à ce que cela contrôle forcément le regard ?
Les scientifiques ont développés une technologie pour enregistrer la manière dont le regard d'une personne voyage en réalité sur un dessin. Des instruments sensitifs captent le chemin de la fovéa, le centre de la vision. Le mouvement de l'oeil est alors transmit à l'ordinateur, qui ressort ensuite une carte appelée un "scanpath", qu'on appose par dessus l'image initiale.




En-dessous vous avez deux "Scanpath" produit par une société appelée Eyetools. Chaque scanpath représente le comportement d'un individu qui, sans incitation, a regardé l'artwork d'au-dessus sur un écran d'ordinateur pendant 15 secondes. L'ordinateur a enregistré le passage de l'oeil avec des petits ronds qui indiquent où l'oeil c'est arrêté momentanément, le tout relié par des lignes bleues légères.

Le scanpath montre que l'oeil bouge de manière imprévisible, en faisant des bonds irréguliers qu'on appelle des saccades. Les saccades se font entre trois et cinq fois par secondes, alternant avec des bref périodes de repos appelées les fixations. La lueur blanche autour de chaque cercle représente la vision périphérique du sujet. Le bleu foncé et les lignes oranges ne sont pas importantes pour l'étude d'un artwork. Les petits carrés noirs numérotés sont des maqueurs de temps, indiquant la position de l'oeil à chaque seconde. La session débute sur la lumière verte et finit sur la rouge, le dernier point d'intérêt avant que l'image ne disparaisse. En suivant la ligne bleue seconde par seconde, on peut reconstruire précisément l'expérience de l'individu.



L'oeil du permier sujet entre sur la composition en haut et au centre et zigzag en direction des figures en bas à gauche. Ca se produit durant la première seconde. Dans les trois secondes suivantes il fond vers la droite, bondit pour jeter un oeil sur le coin en haut à droite, puis bouge dans le centre de l'image dans de grands traits, s'arrêtant brièvement pour regarder les bâtiments proches et lointains. Durant les dix secondes restantes, le regard du sujet d'avant en arrière dans des petites saccades, examinant les gens de la scène.
Selon Greg Edwards, président de Eyetools, "Durant les trois premières secondes et demi, cette personne regardait la configuration du terrain. Le temps que mettent les gens pour faire cette mise en place initiale dépend de chaque image." Après ça, ils procèdent à des mouvements occulaires plus fins. "Si ils font des mouvements amples", dit-il,"il recherche de manière typique un contexte. S'ils font des mouvements plus petits, ils sont à la recherche de détails".



Le scanpath de la deuxième personne, à la fois ressemble et diffère du premier test. L'oeil fait également de larges mouvements au début, repérant le panorama et l'ensemble des personnes en-dessous. Mais ce scanpath alterne entre de larges et de petits mouvements durant toute la session et passe plus de temps à regarder le paysage et l'architecture environnante.
Des expériences telles que celle-ci nous pousse à rejeter quelque-uns de nos dogmes sur la composition et l'analyse des images.

1)L'oeil ne bouge pas nécessairement selon des courbes ou des cercles, ni ne suit les contours. Il saute d'un point d'intérêt à un autre.

2)Deux personnes n'analysent pas une image en suivant la même "route". Mais ils se comportent selon une stratégie générale qui alterne entre établir le contexte et étudier les détails.

3)Le spectateur n'est pas un individu passif continuellement contrôlé par la composition. Chaque personne se confronte à l'image de manière active, conduit par une combinaison d'impulsions conscientes et inconscientes, qui sont influencées, mais pas déterminées, par le design et la mise en scène d'une image.


Heatmaps

En regroupant les données des mouvements occulaires d'un groupe test, on peut apercevoir où la plupart des gens regardent une image donnée.



Pour cette expérience, nous avons enregistré le scanpath de seize personnes différentes et réunit les informations dans ces images, appelées "eye tracking heatmaps" (heat = chaleur). Les couleurs rouges et orange montrent où presque tous les sujets arrêtent leur regard. Les régions plus bleues et sombres désignent les endroits où presque personne ne regarde.
L'image du dessus montre le heatmap de la peinture "Marché des idées" dont nous avons parler juste avant. La zone de poches rouges montre une focale des intérêts sur les figures. Cet intérêt pour les personnes, et spécialement les visages, semble refléter notre instinct commun à vouloir comprendre nos copains les humains.



La heatmap de la peinture "Camouflage" montre que tout le monde a détecté la tête du dinosaure. Ils ont aussi repéré l'homme caché et le petit dinosaure rose. Statistiquement, ces trois visages attirent l'attention de pratiquement tout le monde dans les cinq premières secondes.



J'ai été surpris de voir que les deux taches de lichen au dessus de l'homme sur l'arbre a attiré 100% des attentions. A priori ils ont noté cette étrange forme dans leur vision périphérique et l'ont analysé pour être sûr qu'elle n'était pas très importante, ou menaçait l'homme d'une quelconque manière. Le bout de bois et le tas de feuille en bas à gauche a attiré 70% des spectateurs, peut-être parce-que ça peut être une bonne place pour différents dangers potentiels.

Mais ce n'est pas parce-qu'un élément a beaucoup de détails où un contraste très fort qu'il attire nécessairement l'oeil. La branche noire derrière la tête du dinosaure n'a attiré presque aucuns regards parce-qu'elle correspond au schéma naturel d'une image de forêt.
Apparemment les spectateurs ont développés une stratégie de recherche basée sur la situation menaçante d'un dinosaure affamé à la recherche d'un bout de viande.

La leçon à tirer de ces études est que les éléments abstraits jouent un rôle pour influencer les endroits où les gens vont poser leur regard, mais que les humains et les éléments narratifs sont bien plus puissants.

Comme le Dr. Edwards le résume, "les design abstraits sont trompés/supplantés par les histoires humaines". Le travail d'un artiste dans la composition d'images narratives est d'utiliser les outils abstraits pour renforcer le désir naturel des spectateurs de rechercher un visage et une histoire.


Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Gurney Journey   12/4/2011, 21:27

Merci ce mec est fascinant ça donne juste envie de faire des illus de fou ! Surprised

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gurney Journey   13/4/2011, 12:38

Franchement hallucinant ce sujet, MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
dalinn
Vegeta
Vegeta
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 23
Localisation : Château-Thierry/Angoulême, France

MessageSujet: Re: Gurney Journey   13/4/2011, 18:05

Excellent OO Merci beaucoup d'avoir partagé !
Revenir en haut Aller en bas
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 27
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: Gurney Journey   22/4/2011, 22:12

Pour ceux à qui ça intéresse, j'ai le livre Color and Light de James Gurney.


Il est très intéressant car il parle des vieux maitres, des sources de lumière, des lumières et des formes...
Je l'ai trouvé sur amazon, en général j'achète mes bouquins anglais sur the book depository, c'est rapide et en bon état.
Voici le sommaire, si il y a un sujet qui vous intéresse, demandez le moi, je vous le traduirez et scannerai les images qui y sont liées.
SOMMAIRE:

Introduction:

Chapitre 1: Tradition

les vieux maitres de la couleur
les traditions académiques
la painture en plein air en Bretagne
The hudson River School
les rêves symboliques
les illustrations de magazines

Chapitre 2: Les sources de lumière

la direction de la lumière du soleil
la lumière intérieure
la lumière de fenêtre
lueur de bougie et de feu
lumière électrique interne
lumières de rue et condition de nuit
luminosité
sources de lumière cachées

Chapitre 3: lumières et formes

les principales formes
séparation entre la lumière et l'ombre
Ombres
demi ombres
occlusion shadows ?
3/4 de lumière
lumière frontale
edge lighting
contre jour
lumière d'en dessous
lumière réfléchie
spot lumineux
limitation des principales formes

Chapitre 4: Eléments de couleurs

Repenser le cercle chromatique
valeurs et chroma
couleur locales
gris et neutres
le problème du vert
Graduation
teintes

Chapitre 5: Peinture et pigments

La recherche des pigments
cartographie des pigments
résistance à la lumière
Bases de peinture chaudes
le ciel
transparence et glacis
arrangement de la palette
palettes limitées
le débat de la boue (le mélange des couleurs qui donne une couleur marron sombre)

Chapitre 6: Relations à la couleur

régimes monochromatiques
chaud et froid
interactions des lumières colorées
triades
accent coloré

Chapitre 7: Premixing
Mixage de chaine de couleur
cartographie des gammes
creation de masques de gammes
formes de régimes de couleur
Mixage d'une gamme controlée
script des couleurs

Chapitre8: La perception visuelle

un monde sans couleur
est-ce le clair de lune?
bordures et profondeurs
opposition de couleurs
constance des couleurs
adaptation et contraste
appétissante et appaisante couleurs

Chapitre9: Surfaces et effets

lumières transmises
zones colorées de la face
le secret des cheveux
caustics (les reflets dans l'eau)
réflection spéculaire (réflections sur mirroir et objets brillants)
color corona (couleur coucher de soleil)
motion blur (quand le sujet se déplace rapidement devant une caméra fixe)
Photos vs observation

Chapitre 10: effets atmosphériques

bleu ciel
perspective atmosphérique
lumière de plein jour
coucher de soleil
poussière,fumée, brouillard...
arc en ciel
percée de ciel et feuillage
faisceau de lumière et d'ombres
lumière "pommelée"
ombres de nuage
foreground illuminé
neige et glace
eau: réflection et transparence
cascade de forêts
la couleur dans l'eau

Chapitre 11: changement de vue grâce à la lumière
serial painting
fin de jour

Chapitre 12: sources

glossaire
information sur les pigments

voilà! j'ai traduit au mieux les chapitres. vu que tous sont intéressants, j'essairai d'en traduire un de temps en temps.
Vu qu'il est énormément question de peinture à l'huile dans les travaux de Gurney, est ce que ça intéresserait des gens un sujet sur la peinture à l'huile? c'est une technique géniale, mais longue, donc très peu utilisé dans l'animation (voir pas du tout?), mais ça peut vous intéressez dans vos travaux personnels. De plus c'est une technique inconnue des prépas et des écoles d'arts. Si des personnes sont intéressées, dites le moi ^^

- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Gurney Journey   23/4/2011, 11:07

si tu as el courage d'en parler un peu moi je trouve ça tres interessant^^

meme si on s'en sert pas forcement, je pense que la methode pour en faire peut aider pour les colos (notamment la façon dont on met en place al lumiere en sous couche) :)

merci infiniment pour tes apports tu ne le sais pas encore mais tu aide énormément de gens! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 27
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: Gurney Journey   23/4/2011, 11:23

de rien ^^ j'essaierai de traduire quelques chapitres par semaine. Pour l'huile, ça mettra du temps car je vais montrer étape par étape à partir d'une peinture que je vais faire

- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 27
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: Gurney Journey   26/4/2011, 16:07

Je commence la traduction du livre
Introduction (oui même dans l'introduction y a des choses intéressantes)
Ce livre examine les 2 plus fondamentales outils du peintre: la couleur et la lumière. Il est à l'intention des artistes de toutes sortes de média qui s'intéressent à une approche traditionnelle réaliste, ainsi qu'à toutes personnes curieuses sur les travaux du monde visuel.

Quand j'étais à l'école d'art, j'ai pris des cours sur la couleur qui consistaient à peindre plein d'échelle d'applat, avec un couteau, faisant des échelles de gris et cercles chromatique.J'ai passé des mois à apprendre comment faire de parfaits nuanciers de gris lisses et même essayer d'avoir exactement les étapes entre chaque gris.

A chaque fin de journée, je quittais la classe et regardait les couleurs du ciel, des arbres, de l'eau qui m'entouraient. Le ciel était composé non pas d'applat de couleurs adjacentes, mais plutôt d'une infinité de variation de teintes. Pourquoi les couleurs sombres tournent au bleue quand elles vont vers l'horizon, excepté dans quelques circonstances, quand le soleil embrasse la ligne d'horizon dans une couleur orangée. Pourquoi les feuilles ont une forte couleur jaune-verte quand la lumière brille à travers, mais une couleur grise-verte sur le dessus.

A l'école, j'ai appris comment voir et mixer la couleur, mais je n'avais aucune idée de comment appliquer ces expériences au peintures sur le monde réel. Les théories de la couleur et plus une branche de l'alchimie ou des mathématiques, une science qui a avoir avec la peinture réaliste. Je sentais comme un étudiant en piano qui avait fait plein de gammes mais qui n'avait jamais encore joué une mélodie.

Si il y avait des réponses à mes questions à propos de comment la lumière agit avec la couleur, l'atmosphère, l'eau , et autre matières, je les ai trouvé dans des domaines tels que la physique, l'optique, la physiologie... J'ai commencé à me diriger vers les bouquins artistiques qui dataient de plus de 75 ans, quand les grands artistes essayaient de créer l'illusion de la réalité. Des artistes aussi lointain comme Leonard de Vinci qui avaient de la difficulté à expliquer le comportement du monde visuel qui les entourait. Chaque vieux livres avaient des choses importantes, mais devaient être traduit et mis à jour, et les vieilles théories devaient être testées de nouveau par rapport aux récentes découvertes scientifiques.

J'ai investi de récentes découvertes dans le domaine de la perception visuelle et trouvé que plusieurs de mes présomptions étaient fausses, même à propos de choses basiques comme les couleurs primaires. J'ai appris que l'oeil n'était pas comme une caméra, mais plus comme ue extension de notre cerveau. J'ai appris que le clair de lune n'était pas bleu. Ca nous apparait bleu seulement à cause d'un tour que notre oeil nous joue.

Durant ces dernières années, depuis la diffusion de Dinotopia, journée à Chandara, j'ai donné des workshops dans beaucoup d'école d'art et des studios de cinéma. J'ai aussi tenu à jour un blog qui explore les méthodes des peintres académiques et des illustrateurs de l'age d'or et j' ai adapté quelque contenus de mon blog sur mon récent livre: Imaginative realism: how to paint what doesn't exist.
Comme j'assemblai ce livre, j'ai réalisé que les informations sur la couleur et la lumière étaient tellement importante et tellement popular parmi les lecteurs de mon blog, que j'ai décidé d'y consacré un second livre.

Ce livre commence avec un rappel sur les maitres historiques qui utilisaient la couleur et la lumière d'une manière intéressante. Vu que les peintures des maitres ne sont pas toujours évidentes à comprendre, je vais utiliser mes peintures pour le reste du livre. Depuis que je les ai peintes, je peux vous dire ce que j'ai pensé quand je les ai crée. Le chapitre 2 et 3 examine la variété des sources de lumières et nous voyons comment les lumières crée l'illusion des formes en 3D. Le chapitre 4 et 5 couvre les propriétés basiques de la couleur ainsi qu'une introduction sur les pigments.
Le chapitre 6 et 7 présentent la méthode que j'utilise, nommé "gamut mapping", qui aide dans le choix des couleurs pour une image donnée.
Les derniers chapitres parle des challenges spécifiques auxquels on fait face quand on peind des textures comme les cheveux et le feuillage, suivi par l'infinité de variation de phénomène et d'effets atmosphériques. Le bouquin finit avec un glossaire, un index sur les pigments et une bibliographie.


Ce livre ne contient pas de solution pour le mixage de couleur ou les procédures de peinture "step by step". Mon but est de combler l'écart entre la théorie abstraite et la connaissance pratique.

- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Gurney Journey   29/4/2011, 12:35

super trad merci a toi!
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
charly Tamalou
Rémy
Rémy
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 27
Localisation : thionville

MessageSujet: Re: Gurney Journey   5/5/2011, 09:55

chapitre 1: Tradition


Harry Anderson 1906-1996, The Widow, 1948 (gouache on board, 15 et demi x 35 in)


Old masters' color


Lumière et couleur étaient précieuses pour les vieux maitres. Les artistes n'avaient pas une centaine de pigments disponibles, comme aujourd'hui.
Les échantillons prélevés provenant des œuvres de Vermeer montrent qu'il n'utilisait pas plus de 17 pigments.


Velazquez (1599-1660) The forge of vulcan, 1630 (huile sur toile)

Dans the forge of vulcan, Velazquez entoure la tête du dieu Apollon d'une auréole surnaturelle, mais utilisent la lumière venant du coin gauche pour sculpter les figures mortelles, faisant même passer audacieusement l'ombre d'une figure à l'autre.


Jan vermeer (1632-1675) the lacemaker (1669-1670) (huile sur toile)


The Lacemaker de Vermeer est une petite fenêtre sur un monde intime. Les couleurs rouge, jaune et bleue sont chatoyantes comparé aux variations de gris du fond.

The academic Tradition

De nouvelles idées en chimie et en perception visuelle ont alimenté la révolution dans l'utilisation de la lumière et de la couleur dans la peinture française.

Les maitres académiques du 19eme siècle comme William Adolphe Bouguereau et Jean Léon Gérome répondent à 3 innovations majeures.

1. Science de la perception: Le professeur de chimie Michel Eugène Chevreul a étudié la perception des couleurs et a démontré que les couleurs peuvent etre comprises uniquement quand elles sont en relations et qu'aucune couleurs n'existent isolée.
Hermann von Helmholtz, autre scientifique influent, a émis l'idée que nous ne percevons pas les objets directement. Notre expérience visuelle consiste plutot en sensation de couleurs sur la rétine. Le résultat de ces idées étaient de dissocier la couleur des surfaces et de mettre l'accent sur les effets d'illumination, sur la couleur environnant et l'atmosphère sur la couleur perçue.

2. Nouveaux pigments: La palette du peintre s'est agrandie de nouveaux pigments tel que le bleu prussien, le bleu de cobalt, le jaune chrome et et les cadmium.

3. Pratique en plein air: La peinture en tube est sortie en 1841. C'est vite devenu un usage commun parmi les artistes peignant dehors. Meme si la peinture en plein air était nouvelle en 1780, c'était une pratique familière au milieu du siècle.
Jean Leon Gérome recommanda à ses élèves: " quand vous dessinez, la forme est la plus importante chose. Mais en peinture la première chose est de rechercher l'impression général colorée...Peignez tous les jours une scène directe de l'extérieure".



William Adolphe Bouguereau (1825-1905) Jeunesse (huile sur toile)


Jean Léon Gérome (1824-1904) L'éminence grise 1973 (huile sur toile)

- - - - - - - - - - - - - - -
Réveillons nous avant qu'il ne soit trop tard, nous somme produits de la nature et non pas le contraire, quand est ce que l'homme comprendra t-'il que le bonheur n'est pas forcément dans la richesse et l'individualisme mais plutôt dans la préservation de notre planète?
Une goutte peut faire déborder l'eau d'un vase, alors pourquoi pas une poignée d'humain pour renverser notre système de vie complètement déraisonné, personnel, égoïste, destructeur et cruel?


http://charlytamalou.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://charlydraws.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gurney Journey   5/5/2011, 20:56

C'est de la balle ! Merci beaucoup.
On en apprends pas techniquement mais niveau culture, c'est cool sa change de Raphael, Muchelangelo et compagnie (même si c'est des dieux hein).
Revenir en haut Aller en bas
Garet
diamond post
diamond post
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/10/2012, 12:58

Yo !

Petit up pour le blog de M. Gurney qui vegetait au fond du topic. J'y fais un tour assez regulierement et c'est toujours aussi bien :.LIK?UJNHB:

Bref, voila quelques videos tuto ou il montre sa methode de travail (un tuto quoi), c'est super instructif.
D'ailleurs y en a plein d'autres, faut juste chercher un peu.

Sur la gauche du site il y a un listing par theme, voila la liste, avec le nombre d'articles en rapport. Y a de quoi faire.

Spoiler:
 

Je rappelle que c'est souvent court et facile a comprendre, donc pas de soucis generalement.
Et encore une fois, c'est VRAIMENT interessant et instuctif.

1 ere video :



1) Il commence par tracer une ligne de perspective assez simple
2) il place grossierement ses zones d'ombre et de lumiere avec un pinceau plat et volumineux.
Il dit clairement que ca a pas a etre parfait du tout, du moment que la perspective est plus ou moins correcte.
3) avec une peinture plus opaque et une brosse plus petite il s'attaque aux details.


En gouache, tout est question de superposition. Qu'est-ce que tu peints en permier, qu'est-ce aue tu peints en deuxieme, quelles lignes (edges) tu coupes.

Ca lui a quand meme prit 2h30, comme quoi faut prendre son temps. Personnellement c'est encore et toujours un de mes gros defauts, je suis trop presse.

Ensuite, voila la video tiree du troisieme post dedie aux gamuts de couleurs, quand on utilise une palette limitee.
Plus un lien vers le permier article de la trilogie : http://gurneyjourney.blogspot.jp/2011/09/part-1-gamut-masking-method.html



Pour avoir une palette limitee, tu prends juste une partie de la roue chromatique (je sais pas trop si on dit comme ca en francais...). Par exemple trois couleurs, qui formeront les trois extremes d'un triangle. Avec ses trois extremes plus du blanc tu peux faire n'importe quelle couleur a l'interieur du triangle. Si c'est pas clair regardez la video.

Il prend comme base une peinture qu'il a faite avec des couleurs tres vives, un rouge vif, un bleu vif et un jaune vif.

Partant de la, il va oriente une premiere fois la coposition dans les tons chaud, puis dans les tons froids.

Il commence chaque fois par une sous couche qui lui permet de se "debarasser du blanc" en orientant toute la composition vers l'ambiance souhaitee.


Dans la seconde peinture, a cause de la palette limitee, le gris devient la couleur la plus jaune possible.
Le blanc semble legerement bleu, et le jaune est donc en fait un gris qui semblera/apparaitra donc jaune dans le contexte de la peinture.



Dans cette image il juxtapose et compare les trois peintures, en isolant les couleurs dans des petits carres pour qu'on puisse les voir hors contexte; avec en plus une comparaison du jaune de la troisieme peinture avec le jaune de la premiere peinture.

En prime quelques peintures de ouf malade...
Avec souvent des tutos.





Pour celle la il y a un step by step ici : http://gurneyjourney.blogspot.jp/2012/07/painting-chapel-garden.html



La video une nouvelle fois, en spoiler
Spoiler:
 

A noter que ca lui arrive regulierement de melanger les techniques pour une meme illustration. Pour le manoir ci-dessus il utilise comme base l'aquarelle, des crayons de couleurs pour les details et de la gouache pour les hightlights et les corrections.

Comme sur cette video :

Spoiler:
 

Dernier lien, avec 5 petits articles ou il parle du feuillage et de comment aborder ca de maniere plus simple.
http://gurneyjourney.blogspot.jp/2012/07/part-1-foliage-painting-tools.html


Tain je pourrais continuer ce post pendant dix ans ^^

PS : j'ai fini tout le post avant d'avoir une couille sur un PC Japonais, monde de merde
Revenir en haut Aller en bas
paul_
Son Gohan
Son Gohan
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/10/2012, 13:12

lol ok, plus jamais je retouche à un tube de peinture. Tu m'a déprimé avec tes vidéos.

( merci en tout cas c'est super interessant )
Revenir en haut Aller en bas
http://paulcastera.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Gurney Journey   24/10/2012, 13:27

j'avoue y^ùlpokuy
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gurney Journey   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gurney Journey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)
» Journey 2 : The Mysterious Island (Voyage Au Centre De La Terre 2)
» Atchoum: une revue de ta "Poljot" Journey?
» Shawn Michaels: My Journey
» [Tokyo DisneySea] Artworks Journey to the Center of the Earth & 20,000 Leagues...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: The Best of the Best-
Sauter vers: