CQFD 2049
Bienvenu sur CQFD 2049 ! Un forum d'entraide et d’échange sur le storyboard, le cinéma, la narration, le dessin et toutes formes d'Arts en général, gratuit et ouvert a toute personne voulant se professionnaliser ou étant pro.

Nous essayons d'aider au mieux les gens, ce gratuitement. Nous sommes humbles mais voulons rester exigeant et lucide dans notre travail et voulons pousser les gens qui le souhaitent, dans cette même direction, dans le respect de leur personne bien sur. Merci de ne pas vous méprendre sur notre démarche.

Un maximum de sections sont accessibles sans inscription, en espérant que ça serve a plein de gens :)


Storytelling, Cinema, Dessin et Arts Narratifs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 films à voir et à revoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Sam 29 Sep - 9:31

Oubliez ce film et allez voir Looper quand il sortira :)
Je l ai vu en VO donc jai pas pigé les subtilités des dial mais le scenar est vraiment poussé voir troublant
Je ne me prononce pas définitivement avant de le revoir en sous titré , je le considere pas comme parfait cas d'école car je pense que y a 2 films en 1 et c ingerable mais le mec s en est quand meme tres bien sorti et c mega coherent (le pb n estpas la coherence donc mais la longueur de certaines sequences, certaines sont trop courtes et elliptiques faute de temps tellement y a de trucs a raconter, donc elles ne touchentpas suffisament)

La mise en scene est tout bonnement incroyable genre vraiment ultra creative,subtile et mature ,rythmee, humaine, et la performance dacting de joseph gordon lewitt en bruce wilis jeune est bluffante,et bruce willis dechire mais n'est pas suffisament a l`écran

Ce n`est pas un film d`action classique bourré de courses poursuites, en cela il est super maîtrisé,il il a enormement de moments lents, de flottement, qui posent laction, enchevetres avec de courts moments d`adrenaline super rythmés

J ecris depuis une vieille tablette moisie (car les tablettes pc ou mac c de la merdegrace a leur syteme d exploitation digne dun minitel 2.0 ) donc je peux difficilement m amuser a mettre un lien video pardonnezmoi,sachez que la bande annonce contrairement aux apparences ne revele en rien le véritable conenu du film ( si qqu a le courage dupdater mon post pour mettre un BA qu il hesite pas)
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
calfy
Pat le guen
Pat le guen
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 03/09/2012

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
7/7  (7/7)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Sam 29 Sep - 16:24

Il a l'air sympa,

la BA de Looper qui sort le 31 octobre chez nous.


Revenir en haut Aller en bas
Kichi
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: La planète sauvage (film d'animation)   Lun 24 Déc - 1:04

J'ai envie de parler d'un film d'animation de science-fiction franco-tchécoslovaque, de René Laloux, qui est plutôt méconnu malgré sa distinction au festival de Cannes : La planète Sauvage, sorti en 1973.

Le pitch, le voici le voilà :

"Sur la planète Ygam vivent les Draags, une espèce d'humanoïdes mesurant douze mètres de haut. Ils ont atteint les plus hauts sommets de la connaissance. Leur existence s'écoule lentement, toute entière tournée vers la méditation. Les enfants des Draags raffolent de minuscules animaux familiers, les Oms, ramenés d'une lointaine planète dévastée, Terra. Peu de Draags envisagent les Oms comme des créatures intelligentes, même s'ils sont doués d'une faculté d'adaptation certaine. Certains Draags considèrent même cette espèce comme nuisible, car si les Oms de luxe font la joie des petits, les spécimens qui s'échappent et retournent à l'état sauvage tendent à proliférer dans les parcs et endommagent les installations des Draags."



Le résultat est somptueux de beauté et d'imagination et c'est là l'un des points forts, la faune de cette planète, imaginée par René Laloux, est à la fois burlesque,fascinante et parfois repoussante. Le thème est universel et dans ce film, il ouvre une multitude de réflexions possibles comme par exemple la question de la légitimité de la supériorité d'une race ou d'une espèce sur une autre.



On a l'impression d'avoir affaire à un hybride esthétique entre du Moebius et du Dali, ce qui donne au côté étouffant que peut avoir la science-fiction un aspect très réfléchi et soigné.

La qualité de l'animation peut choquer au premier abord, elle n'est pas des plus fluides, elle est très saccadée, mais l'on est vite rattrapé par l'ambiance, l'histoire, les réflexions que l'auteur porte. Au final, on en oublie l'animation pure, et on se laisse emporter par cet univers qui nous paraît en premier lieu si loin du notre, et qui pourtant nous le décrit de toute part.



Sur le point de l'animation, d'ailleurs, j'ai appris après-coup qu'ils avaient employé du papier découpé, à la manière de Terry Gilliam pour ses court-métrages (dont je ferai peut-être un article d'ailleurs !) ce qui participe à l'aspect très humain et sensible de l'univers dans lequel Laloux nous plonge.



Tantôt poétique, tantôt angoissant, La Planète Sauvage est un film à voir ou du moins, à expérimenter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
Kichi
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: In the mood for love (film de Wong Kar Wai)   Lun 24 Déc - 2:14



Une fois n'est pas coutume, parlons film, parce que même si cette section recense principalement de l'animation et de la bande-dessinée, j'ai envie de défendre tout particulièrement cette oeuvre cinématographique, car elle est extrêmement intéressante sur le plan des cadrages, de la lumière, de la couleur et de tout plein de choses qui peuvent servir au niveau storyboard et composition d'image.



Bon, d'emblée, c'est un de mes films préférés, ne vous attendez donc pas à une critique négative à son égard, je ne peux tout simplement pas. Pour moi, si l'on trouve le film "lent", c'est qu'on n'aime pas la peinture et qu'on n'a pas compris tout l'intérêt du rythme extrêmement bien amené du film.

En effet, chaque image de ce film est d'une beauté à couper le souffle, que ce soit au niveau de la composition, de la couleur, du cadrage. Chaque costume est réfléchi, pensé, tout autant que le jeu des regards, de mouvements suspendus.





Le pitch : M. Chow et Mme Chan emménagent le même jour très près l'un de l'autre. Sans savoir comment cela a commencé, tous deux découvrent que leurs époux respectifs ont une liaison. N'osant leur en parler, eux-même continuent à se fréquenter. C'est sur leur relation toute particulière que l'histoire va naître.

In the Mood for Love n'est pas un énième film narrant les péripéties d'une liaison, qui plus est une liaison vouée à l'échec, mais la tentative de l'inclure toute entière dans une époque sans jamais perdre de vue le style de vie qui accompagnait cette période.

Je citerais Wong Kar Wai lui-même à ce sujet :

" La plus grand différence est que dans ce film, nous décrivons des personnages qui sont mariés. Dans Nos années sauvages, ils étaient célibataires. Les époques sont différentes. Dans les années 60, tout était caché, recouvert. Dans ce film, je ne raconte pas une histoire à propos d'une liaison, mais une certaine attitude dans une certaine période du passé dans l'histoire de Hong Kong. Et comment les gens ressentent ça [...]. Tout me semblait plus intéressant à travers l'époque, et comment les gens considèrent ces liaisons au fil des ans. Ils gardent ça secret. C'est ce qui est primordial dans ce film. "

Ce secret, le réalisateur l'aborde sous bien des aspects. La thématique contrastante entre l'intérieur et l'extérieur (un sujet que l'histoire de l'art a traité à de nombreuses reprises, j'ai bien envie de citer Hopper héhé), les contrastes accentués, les contre-jours, les avant-plans récurrents ... (oui, j'ai même repéré une petite plante qui revenait souvent, cherchant à dissimuler la scène)



Le mouvement est extrêmement important dans ce film. En effet, on a à de nombreuses reprises affaire à de la slow-motion. Le ralenti n'est pas utilisé pour accroître voir amplifier les mouvements des personnages, c'est plus ici pour capter un environnement, une ambiance complète qui reflète le Hong Kong de ces années là. La poésie naît alors, et elle nous enivre et nous transporte dans un état de "transe". (Moi qui aime beaucoup la contemplation, j'ai été servi)



Un film "hors-temps", petit bijou romantique où rien ne saurait nous décevoir dans son déroulement tant on le vit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
Kichi
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Paprika (Satoshi Kon) (Film d'animation)   Lun 24 Déc - 2:38



J'ai vu qu'il n'y avait pas d'article sur Satoshi Kon, un maître de l'animation japonaise décédé récemment (alors qu'il n'avait pas achevé son dernier film...)

C'est un auteur japonais pourtant très inspiré par le cinéma occidental, notamment avec La cité des enfants perdus (de Jean Pierre Jeunet) et les nombreux films de Terry Gilliam (un de mes cinéastes préférés) comme Les aventures du Baron de Münchausen et Brazil, de loin son préféré.

Pour vous donner envie de découvrir son oeuvre, je vais vous parler de Paprika, le plus connu de ses films d'animation.

Le pitch : "Dans le futur, un prototype de la DC Mini, une machine permettant de rentrer dans les rêves, a été volé. Atsuko, assistante de l'inventeur de la DC Mini, décide, sous l'apparence de sa délurée alter-ego Paprika, de s'aventurer dans le monde des rêves pour découvrir qui s'est emparé de ce projet révolutionnaire, et pour quelle raison..."

Ne vous méprenez pas, Inception a été réalisé après ce film d'animation. A ce propos, j'ai largement préféré l'univers et la trame narrative de Paprika. (Christopher Nolan m'énerve avec ses procédés narratifs découpés à l'extrême, mais ça ne tient qu'à moi, et puis c'était surtout pour Inception, parce qu'il a fait d'autres films très très biens quand même)





Paprika utilise le même schéma que les superbes Perfect Blue et Millennium Actress, à savoir la mise en parallèle des deux facettes de ses personnages. Mais au lieu d'utiliser cet artifice uniquement avec son personnage principal, ce sont tous les acteurs de l'histoire qui vont hériter d'un double fou dans l'univers des rêves, évidente métaphore du cinéma.

Si Perfect Blue montrait le Cinéma comme outil d'aliénation et Millennium Actress le transformait un album photo, catalyseur à mélancolie tourné vers le passé, Paprika en fait une fête où les gens deviennent des frigos et micro-ondes pour conduire l'Humanité, consentante, vers sa fin dans une ambiance folle. C'est visuellement saisissant, aussi techniquement réussi et fluidement animé que l'était Perfect Blue.



Dès le générique d'introduction où Paprika virevolte d'une forme à l'autre, Satoshi Kon prévient, la frontière entre le rêve et la réel sera ténue, au point que pour la scène finale, le spectateur est bien incapable de situer l'espace où se déroule l'action.



Réjouissant pour les pupilles, rythmé, bluffant dans sa mise en scène d'un joyeux chaos que seul l'univers des rêves permet, construit autour de thématiques puissantes et regorgeant de symboles et clins d’œils, je vous recommande ce film vivement. Pour les plus curieux qui ne connaissent pas l'univers de ce réalisateur, je conseille également "Perfect Blue" (dont la thématique principale et la schizophrénie) et "Tokyo Godfathers" (d'ailleurs pour les fêtes de fin d'année ce dernier est super agréable à regarder !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
Kichi
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Panique au village (film d'animation)   Lun 24 Déc - 4:03

Alors lui, si vous ne l'avez pas vu, précipitez vous.
Un des films d'animation français les plus tordants qui soient.



Si vous avez jeté un oeil à mon post sur Ernest et Célestine, vous avez déjà vu l'image ci-dessus, car oui, Vincent Patar et Stéphane Aubier, les réalisateurs de Panique au village (la série et le film) sont également les co-réalisateurs du film d'animation de Benjamin Renner, Ernest et Célestine.

Voici le pitch :

"Co-Boy et Indien sont des professionnels de la catastrophe. Dès qu'ils ont un projet, le chaos sort de sa boîte. Cette fois, ils veulent souhaiter un joyeux anniversaire à Cheval. Quel cadeau ? Un barbecue à faire soi-même !
Belle idée, sauf que la commande dérape, et que Co-Boy et Indien se font livrer un milliard de briques ! Ce n'est plus un anniversaire, c'est un tsunami ! La maison de Cheval disparaît sous les briques, écrasée.
Il faut la reconstruire ! Tu parles d'un anniversaire ! Surtout que des voleurs s'emparent des murs dès qu'ils sont bâtis ! Décidemment, Cheval ne pourra jamais profiter de ce jour spécial pour rejoindre la pouliche qu'il aime..."

Ce charmant synopsis proposé par gentil-Allociné annonce les couleurs.





Stupide et délirant, Panique au village est le film qui vous rappellera votre enfance et les longs moments de jeux passés allongés sur la moquette à mélanger plein de jouets hétéroclites (personnellement c'était playmobil/lego/jouets kinder en pagaille) pour inventer des histoires loufoques.

Ambiance absurde, imaginaire débridé, associations d'idées improbables. L'intrigue de Panique au village avance comme un jeu de cadavres exquis. Une mare dans le jardin, hop, trois hommes-grenouilles en surgissent et dérobent les murs de la nouvelle maison de Cheval. On va alors découvrir un monde sous la mare... tatatam.



L'univers du jouet et celui de l'homme se combinent dans tous les sens : le fermier Steven avale en deux secondes une tartine de Nutella grandeur nature, Cheval (bien mettre la majuscule hein, c'est son prénom après tout) dort debout, mais collé contre un mur avec un oreiller pour protéger sa tête...

Patar et Aubier revendiquent une animation totalement artisanale et "modeste" (à la base), tranchant avec la surenchère technologique de l'animation californienne. Panique au village est un film rare, une plongée nostalgique dans le monde de l'enfance qui nous scotche un sourire béant au visage pendant un peu plus d'une heure. Un vrai bonheur.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
Kichi
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 4:21




La bande-annonce au fait ! (ça me donne envie de le revoir...)
(ah ben tiens dans l'aperçu on voit la plante au premier plan que j'ai remarquée plusieurs fois haha, j'ai la même chez moi et je l'ai appelée "Wong" rien que pour ça)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kichi.fr/
paul_
Son Gohan
Son Gohan
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 5:15

Ca à quand même ultra vieillit. ^^'


Mais si je me souvient bien la fin du film était super cool, surtout pour l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://paulcastera.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 7:11

il parait en effet que c bien de la balle faut que je le vois merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
BenYNuts
The Iron Admin
avatar

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23
Localisation : Georges Méliès

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 8:39

Sympa tous les liens que t'a posté, merci !

T'as raison de présenter des films si tu trouves pas d'artistes à présenter ;-)

Je sais pas si t'es encore tombé dessus, mais si jamais tu sais plus quoi regarder, on a lister quelques films ici : http://cqfd.bbfr.net/t29-films-a-voir-et-a-revoir
Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2251
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:08

yep c'est juste un peu relou de devoir rediriger tes posts justes parce que tu prends pas la peine de bien eplucher le forum avant de poster ... ^^

edit : ^^ merci quand même je vais fusionner le sujet edit2: merci à celui qui l'a fait :)

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2251
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:11

satoshi kon n'a pa déjà été présenté les gens ça vous dit rien?

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
BenYNuts
The Iron Admin
avatar

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23
Localisation : Georges Méliès

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:15

On en avait parler quand t'avais fais le lien entre Perfect Blue et Requiem for a Dream, et aussi une autre fois pour l'édition collector de paprika mais je me souviens pas d'un thread spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2251
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:17

ok ptin faut en faire un présenter toute son oeuvre ^^ en fait il nous manque les plus important . d'ailleurs on l'a fait le thread sur toryiama ou toujours pas? ^^

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
BenYNuts
The Iron Admin
avatar

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23
Localisation : Georges Méliès

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:19

Lol oui Hugues à fait un sacré thread de ouf sur toriyama.

Ouais, on a toujours pas présenter Reiser... (jme retiens de le présenter je laisse l'idée pour les nouveau)

Edit : Ayais j'ai fusionner tous les thread


Dernière édition par BenYNuts le Lun 24 Déc - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
BenYNuts
The Iron Admin
avatar

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23
Localisation : Georges Méliès

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Lun 24 Déc - 9:21

Il est là le thread sur toriyama : http://cqfd.bbfr.net/t913-akira-toriyama (si tu le cherchais)
Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Sam 16 Fév - 19:07

j'en parle pendant que c tout chaud

j'ai matté les 3 films d'affilé de la trilogie de Nicolas Winding Refn le mec qui a fait DRIVE (prix de la mise en scene a cannes
j'ai deja envie de tous les rematter, s'il vous plait lisez ce post jusqu'au bout pour vous faire un avis


et pour moi c'est la claque absolue, le mec a fait le premier a 26 ans un truc comme ça, de parent monteur et photographe, jepense que ça explique un peu mais pas que c juste un genie

c bcp moins edulcoré que dans Drive que j'aime enormement deja



PUSHER:






resumé allociné:


Copenhague, Frank vend de l'héroïne et fréquente le milieu de la petite criminalité. Sa dette envers le trafiquant serbe Milo l'incite à tenter un gros coup. Mais la police fait irruption pendant la transaction, et au cours de la poursuite qui s'ensuit, Frank perd à la fois la marchandise et l'argent. De rage, Frank expédie à l'hôpital son acolyte Tonny. Mais Milo commence à s'impatienter et se fait menaçant.


la force du film:

un scenario epuré, sombre mais totalement tourné vers les protagoniste. c'est moins l'histoire qui compte, que la profondeur de la mise en scene des personnages.


les points forts:


la camera a l'epaule,
il filme vraiment le point de vue des persos, qui sont tous de gros gros looser camés en gros, on a une empathie directe, on est comme transposés a coté d'eux, en eux

autre point fort : le montage exceptionnel. ce n'est pas un film a l'americaine tout speed (vous voyez drive ctai plutot posé ds l'ensemble), c un film ou le temps passe, ou les persos ont largement le temps de se poser entre coupés de moment d'actions ultra violent (en terme de montage et/ou d'hemoglobine mais pas tant que ça hein) . c'est donc a la fois lent et palpitant, et il sait faire monter la tension justement aux bons moment

autre point fort : le scenario epuré signe de grande maturité scenaristique, qui permet de mettre en valeur les persos, leur relations. on plonge avant tout dans les bas fond de nos travers , ce n'est pas un simple fim de gangsta du tout

autre point fort ; le casting exceptionnel, le heros du 2 c le mec qui jour "le chiffre" ds casino royal, la il a une tete de skin head tatoué, le chara design des persos est surpuissant, je pense que c pas un hasard que ryan gosling avait un blouson aussi classe dans Drive, je pense que c un point essentiel pour le real que j'approuve a 400%

a l'epoque du premeir episode de pusher, on est en 1996, on est a fond dans les gros blousons trop grands c'est vraiment ultimate pour habiller des loubards de 2de zone


autre point fort : ca se voit moins dans le premier que dans les suivant : la lumiere, l'ambiance generale.


autre point fort : la structure du film :
le mec sait tres bien ecrire ses scenarios, le rythme global est vraiment ultime. ça s'acelere et ça devient de plus en plus eprouvant sur la fin

autre point fort tout aussi important que tout les autres : la bande son exceptionnelle, autant niveau sound design, que musique. c'est juste ultime!!!! ça accompagne parfaitement le film, et c'est ULTRA MODERNE surtout pour l'epoque (1996)


je pensais que la haine ctai moderne (meme epoque à mais c tout ringard a coté de ce film la. PUSHER 1er du nom est plus qu'un bon film, c'est un film culte, c'est un film clé, qui a fait date a son epoque (meme si je ne le découvre qu'aujourd'hui), qui a mon avis a changé le paysage cinematographique a lui tout seul tellement il est novateur


le propos de chaque film est vraiment vraiment d'une profondeur enorme et traité avec une justesse sans equivalent je pense



donc franchement mattez le!!!


mon preferé est pusher II , pour l'acteurprincipal et pour le propos qui est d'une justesse effarante
j'en suis encore toute bouleversée et retournée, c'est vraiment une trilogie exceptionnelle






la sequence de titre du film est juste ULTIME accompagnée d'une bande son a se crever la tete au mur

















Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
BenYNuts
The Iron Admin
avatar

Messages : 1045
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 23
Localisation : Georges Méliès

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Sam 16 Fév - 19:33

Merci beaucoup pour l'article et la découverte !
Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Sam 16 Fév - 21:52

franchement les gens je vous le conseille VRAIMENT ce film (enfin CES films) voici un ptit doc bien foutu qui raconte un peu la vie du real e qui fait une bonne intro a son univers





ça dit par ex si j'ai bien compris qu'il tourne les scene chronologiquement pour que les ateurs soient plus a fond dedans (j'ai du mal a y croire vu comment c pas pratique mais si c le cas ça explique bcp de choses)

ça explique aussi qu'il est completement dislexique et donc je pense que c pour ça que osn cinema est totalement pas litteraire et puise sa force dans l'image brute, le fait de montrer sans expliciter

et en plus il est daltonien ce qui explique pourquoi il fait des films tres contrastés
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
paul_
Son Gohan
Son Gohan
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Dim 17 Fév - 0:44

Ah ok, j'ai faillit matter ce film à plusieurs reprise, et à chaque fois je me suis tourné vers autre chose. L'univers me donne pas trop envie à la base je pense.
Mais du coup je le met dans ma liste de trucs à voir, tu donnes pas mal envie là !

Revenir en haut Aller en bas
http://paulcastera.blogspot.fr/
Cécilou
Pat le guen
Pat le guen
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 08/07/2012
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Ven 8 Mar - 12:52

J'espère que je suis dans la bonne rubrique pour poster ça :

Voici une liste chronologique de films (procurée par mon prof d'histoire de l'art) qui ont marqué l'histoire du cinéma ... à voir pour votre culture / curiosité (ça peut être particulièrement utile pour les oraux des concours) !

Je pense que vous les connaissez tous de nom pour la plupart, mais je me disais que c'était bien pratique d'avoir une liste comme ça sous le coude quand on sais plus quel film regarder (faites pas attention aux petites croix).

Voici la chose :


Revenir en haut Aller en bas
http://carrececile.blogspot.fr
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3612
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Ven 8 Mar - 14:37

stylé merci :)

(mélancholiahahaaaa)

- - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Sovelis le Ven 8 Mar - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8635
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Ven 8 Mar - 14:41


je pense que c des bons films a voir mais que c la liste la plus select et snob qui puisse exister, ça pue l'ellitisme intello a 2 balle^^

genre ils ont mis la guerre des etoiles mais ça leur brisait le ass en faite

je vous conseille plutot la liste IMDB qui est certes pas assez ellitiste mais au moins y a du choix et du VRAI eclectisme :)

http://www.imdb.com/chart/top
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Sovelis
Paprikadmin
Paprikadmin
avatar

Messages : 3612
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Ven 8 Mar - 14:43

Jsuis assez d'accord :) au moins imdb ya du bon blockbuster qui tâche au milieu

- - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
http://nathanotano.blogspot.fr/
Cécilou
Pat le guen
Pat le guen
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 08/07/2012
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   Ven 8 Mar - 15:48

Alors attention, faut pas confondre cette liste avec celle des MEILLEURS films du cinéma.

Cette liste contient les films qui ont marqué l'histoire parce que ce sont les plus CREATIFS de leur époque ! Cela n'empèche pas qu'on ait pu faire d'excellents films à partir d'un mouvement que certains créateurs avaient initiés ... voilà pourquoi ça peut avoir un coté snob : c'est la sélection par le caractère innovateur :)
Revenir en haut Aller en bas
http://carrececile.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: films à voir et à revoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
films à voir et à revoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD 2049  :: What do you REALLY wanna know? :: CINEMA , Storytelling, Scriptwritting, Storyboarding-
Sauter vers: