CQFD
ce forum est desormais fermé
toute nouvelle inscription est impossible

je ne peux plus m'en occuper, et n'en ai plus la motivation sous cette forme disons
de plus beaucoup trop de liens sont mort et beaucoup de son contenu est obsolète a mes yeux
ce serait donc trop long de rectifier tout ça
je donnerai quelques conseils de temps autres si on me demande, depuis mon tumblr http://mylydy.tumblr.com/
merci a tous les participants qui ont contribué a son contenu (toujours accessible neanmoins)
merci a tout les modos et admin qui m'ont aidé a le faire se developper autant, ce fut une tres belle aventure!

tchao!
mylydy



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Rechercher via GoogleRechercher via Google  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire des arts, du graphisme et du design

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Histoire des arts, du graphisme et du design   27/12/2011, 11:47

Histoire des Arts

Bonjour à tous !
L'idée que j'ai à proposer ici est plutôt simple, je me permet de le lancer comme ça car il a déjà plus ou moins fonctionné sur un autre forum.
Il s'agit donc de créer un thread sur l'histoire des arts. Ce premier message ferait office d'index. Pourquoi un index ? Parce que l'idée c'est que tout le monde puisse poster un message sur une période qui suscite son intérêt. L'idée est donc dans cet index de reporter chronologiquement (par grandes périodes (cf introduction ci-dessous pour plus de précisions sur ce point). Chaque fois qu'un membre poste sur une période j'édite ce premier post pour mettre un lien vers la page de son article.
Le but est d’obtenir au fur et à mesure une banque d'information regroupée (et pas 36 000 sujets qui sont éparpillés aux 4 coins du forum) qui puisse servir comme d'un dictionnaire, ou pour notre simple culture générale.

Ces « articles » peuvent porter sur un personnage, une période, un principe, etc ...

Méthodologie :

- Introduction subjective à l'histoire des arts

Chronologie :

Préhistoire

Préhistoire-chapitre 1

Antiquité

Moyen-Age

Renaissance

Le Quattrocento
ou la naissance de la perspective et la première renaissance de l'art


Temps modernes

Époque post-révolution industrielle

Modernes et contemporains


En espérant que ça vous serve :P


Dernière édition par PCL le 14/1/2012, 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   27/12/2011, 11:59

Introduction subjective à l'histoire des arts


Avant toute chose, il me paraît important d'aborder certains points avec vous. Ces différents points permettent selon moi de clarifier le parti-pris qui est le mien, autant dans la classification des rubriques ci-dessus, mais également dans les choix qui vont être les miens.
D'abord je parlerais chronologie, puis théorie sur l'art moderne.

Chronologie 

Constatons avant tout que l'idée est de construire une réflexion cohérente de l'histoire des arts. Pour moi il est nécessaire de traiter l'histoire des arts avec une réflexion chronologique. J'explique.
Prenons l'exemple le plus flagrant : le cubisme, Picasso et Braque. Si on vous parle de leurs influence en histoire des arts, après une réflexion plus ou moins profonde la première chose qui vous viendrait à l'esprit est l'art pariétal (art de la préhistoire). Pourquoi ? Parce que plastiquement on peut constater une similitude frappante entre leur art et l'art pariétal, dans l'intelligence de l'image. Oui mais, ce que l'on ne voit pas ici c'est leur travail par négation. Comment les replacer dans leur époque, si on ne sait pas que le mouvement de l'académisme règne encore en maître sur la haute bourgeoisie, même après une amorce de morcellement due aux mouvements réaliste et impressionniste. Comment justement ne pas parler de l'influence du ressenti abordé de front par le mouvement impressionniste, et qui dans l'art futuriste et cubiste tiens une place majeure ?
Comment enfin, ne pas parler de l'influence chez eux des peintres de la Renaissance ? De la vanité ?
Voyez que rien qu'avec le mouvement cubiste, on peu déjà bien démonter l'histoire des arts. C'est pourquoi je vous propose de comprendre le bidule par le billet d'une étude chronologique, sans pour autant fermer le système, mais pour expliquer par exemple que je puisse classer ci-dessus le cubisme en même temps dans l'époque moderne et dans l'époque de la préhistoire, puisque des notions similaires y sont abordées.


Etude de Taureau, Picasso


Troisième Taureau, Grotte de Lascaux, Anonyme


Théorie sur l'art moderne :

La théorie qui suit est l’œuvre de ce très cher Kandinsky (à laquelle je fais référence pour contrer le débat du « un bébé aurait pu le faire » souvent posé pour l'art contemporain).
Cette théorie me semble importante à avoir en tête pour comprendre à quel point l'artiste est un innovateur, sans pour autant l'utiliser comme Kandinsky à des fins de vantardise.
Il s'agit du concept du triangle.

Prenez un triangle. Celui-ci représente une civilisation. Il est divisé en couches. À sa base se trouvent la société de masse, qui a le QI d'un hippopotame (excluons les fous qui ont un statut particulier dans l'histoire des arts). Au milieu on a en bas la société de base, et au dessus, le prétendu intellect qui décide de ce qui est bien ou mal en matière d'art. Enfin au sommet, il y a les artistes (d'où le fait de faire attention à ne pas tomber dans le narcissisme aigu).

Hebergeur d'Images Gratuit
Et ce triangle traverse les couche de la chronologie de l'art. Résultat ? Et oui, les artistes sont en avance sur leur temps, ils découvrent les concepts avant tous les autres et ont pour mission de leur transmettre. Évidemment se pose le cas pas exemple des académistes. Ce type d'artiste se loge dans la zone « intellect » et créé du « beau », ce qui va plaire, et donc font de l'art vénal. Kandinsky ne les blâme pas, mais bon, en clair ils font pas avancer le schmilblic.

Hebergeur d'Images Gratuit

Je pense que ce schéma devait être posé ^^ (malgré le fait que le mien soit très très moche)

Pour ceux que ça intéresserait toute cette théorie et bien plus encore dans « Du Spirituel dans l'art », Wassily Kandinsky, qui pose les bases théorique de l'art abstrait, bref, le pourquoi du comment.


Voilà, sur ce, je m'en vais pondre un article sur l'art préhistorique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   27/12/2011, 12:12

Super merci à toi. J'en profite pour vous conseiller un livre que mélody m'a conseillé y'a environ 1an :



Histoire des Arts de Gombrich. C'est le livre le plus abordable pour tout noobi de l'histoire des arts, c'est illustré, y'a des dépliants et y'a eu environ 16 éditions je crois donc il a bien été travaillé et retravaillé.
Je pense que c'est une bonne bonne intro à l'histoire des arts ce livre, il coûte trente euro, mais c'est un bon investissement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   27/12/2011, 12:42

Une véritable bible, je m'en sers quasi systématiquement, c'est hyper complet et en plus d'être une bonne base de référence il fait plus que d'énoncer de simples faits. Il explique l'enchaînement des chose propose une vision qui est certes subjective, mais qui a le mérite de permettre de comprendre le pourquoi du comment.
Faut juste se méfier, parfois Gombrich part un peu dans le lyrisme sur l'architecture, genre c'est l'art suprême (je dis pas que c'est le contraire), mais du coup ça peut induire en erreur dans la démarche parce que pour lui l'archi c'est la colonne vertébrale, i voit l'art comme un corps humain, alors que (là c'est mon humble avis) qu'on a plus affaire à une histoire de réseau, un schéma plus complexe et qui part dans pleins de directions différentes, modelable à souhait et où n'importe quelle forme d'art en vaut une autre.
Revenir en haut Aller en bas
noth
P-chan admin
P-chan admin
avatar

Messages : 2209
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   27/12/2011, 13:21

Très interessant merci à toi :) hate de lire ton article sur l'art préhistorique ! Tu te lances dans un super thread :)

- - - - - - - - - - - - - - -
Un peu de Thon un peu de Mayo
Revenir en haut Aller en bas
http://nothyoma.blogspot.com
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   28/12/2011, 13:47

ce thread est potentiellement mythique

franchement si tu arrives a l'etoffer suffisamment je le met direct dans la section best pf the best tellement c'est essentiel d'etudier tout cela^^

vraiment merci infiniment


le bouquin de gombrischt est en effet une bible absolue

c'est vrai que ça a vieillit un peu, mais globalement c'est de la balle

ce qu'il dit sur l'architecture c'est ttout bonnement ce que pensaient les intellectuels grecs antiques sur l'Art. il mettaient sans cesse des hierarchie. je crois que aristote par exemple faisait ça. il a fallut attendre la post renaissance et notamment hegel si ma memoire est bonne pour remettre en cause ce principe (mais ma memoire peut flancher un peu, mais c'est vers ces eaux là)

c'est d'ailleurs passionant d'etudier les differentes theories sur l'Art. des fois ça se touche mais des fois aussi ça permet de se poser de bonnes questions. aujourd'hui encore il faut avoir des armes intellectuelles necessaires pour pouvoir bien se positionner, en tant que dessinateur.. de bd ou d'anime (pouah pour les classiques). c'est important de remettre en cause intelligemment les acquis comme quoi la bd ou l'anime ne sont pas des arts important ou credible car c'est evidemment faux.

pour les autres : prenez la peine de lire ce thread et de vous renseigner sur l'histoire de l'art, c'est très important pour notre metier de savoir d'où on part!


l'histoire de l'art c'est avant tout l'histoire de la pensée humaine, de sa perception de lui dans le monde ou du monde lui même. c'est donc tout a fait passionant. c'est un peu (un peu) comme apprendre l'histoire mais sans les dates en quelque sorte. non pas parce qu'on a pas de dates en histoire de l'art, mais parce qu'on met l'humain avant tout dans ce qu'on etudie.


je suis passionné d'histoire ne general et je trouve que les 2 disciplines se completent a merveille


(bon là c'est mon opinion mais c pour dire)
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Ankoh
GIGA DRILL Admin
GIGA DRILL Admin
avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 24
Localisation : Kickapoo

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   28/12/2011, 19:22

Tiens oué super idée, je participerais pour enfin mettre à profit mes 3 ans d'histoires des arts lycée + mes cours actuels ! :)


- - - - - - - - - - - - - - -
BLOG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   31/12/2011, 00:16

Noth et Ankoh, merci, enfin des gens qui ne trouvent pas ça chiant x)

Mylydy : merci beaucoup ! Je pensais pas que ça t'emballerais tant, mais attendons de voir de ce que tu penses de ce qui va suivre, pour moi, il faut qu'on voit où ça nous mène et si j'arrive à tenir une cadence (parce qu'il faut savoir que pour un billet plutôt court que ce qui suis je passe 3H, alors que j'ai déjà eu un cours et lu les bouquins. Mais déjà le fait que vous appréciez ce premier post me fait plaisir.


Préhistoire



Bison, Grotte du Fond de Gaume, Magdalénien

Chapitre un
Globalités de base



Chronologie globale


Hebergeur d'Images Gratuit
Pour bien commencer, il me semble important d'introduire ce chapitre par une chronologie. Car celle-ci a le mérite de poser trois bases : d'abord que l'art de la préhistoire est étendu sur une période importante, elle constitue le mouvement le plus long de l'histoire des arts. Ceci s'explique par la tâtonnement qu'elle a connu à ses débuts. Car oui ici, on parle bien du commencement, de la racine de toute chose.
Ensuite il est important de constater le marqueur placé à 1800. Il indique la découverte des premiers sites préhistoriques. Il aura fallut 4000 ans après la fin de cet art pour qu'il soit mis au grand jour. Et sa découverte va faire l'effet d'une bombe dans l'histoire des arts des années qui suivirent.
Enfin que la période la plus longue et aussi la pus active est celle du paléolithique.



Le paléolithique : l'âge de la pierre ancienne

Dans la période qui précède le paléolithique, l'homme reste très peu debout, privilégiant la posture accroupie qui lui est plus confortable. A partir du paléolithique, il adopte la posture droite. Cette posture droite va permettre avec l'alignement du cerveau avec la colonne vertébrale à l'homme d'augmenter fortement ses capacités mentales. Sa boîte crânienne et ses facultés vont se développer petit à petit.
Mais certains historiens s'accordent sur l'hypothèse (car on en as pas la trace) que cette posture aurait également signé le début de l'art.
Là commence la partie salace du bidule. L'Homme, debout est vulnérable au niveau des organes génitaux (si si je vous assure). Ce qui implique de les protéger, et donc de les couvrir. Oui, mais problème. Avant, on draguait en exposant ses attributs. Pas cool de devoir être vulnérable juste pour emballer sa meuf. Et bien les historiens sus-cités on émit l'hypothèse qu'alors la séduction passait alors par le visage, et par sa parure, d'où l'idée de peinture corporelle et d'invention de l'art.

Cette période de l'histoire, aucun d’entre-nous ne l'a vécu et personne n'en a laissé de témoignage écrit. Et pour cause la préhistoire, est linguistiquement ce qui précède l'histoire et donc l'invention de l'écriture. Alors, puisqu'on ne sait rien sur le commencement propre de cette période, commençons par sa découverte.



Archéologie : ou études rationnelle et scientifique des découvertes.

Les débuts de l'archéologie s'apparentent à une immense chasse au trésors : les sites sont dans un premier temps pillés par des collectionneurs privés.
Par la suite, cette science est régie par des lois basées en grande partie sur les chantiers de fouille français. Les objets trouvés ne sont plus collectionnés mais étudiés. Les zones de fouilles protégées et quadrillées, la fouille se fait par « strates » (voir schéma d'explication stratigraphie), et non plus à la pioche qui mélangeait les couches du sols. Malgré tout le pillage existe toujours dans un but de revente aux collectionneurs.

Hebergeur d'Images Gratuit
L'idée de l'étude de l'histoire date en grande partie de la chute du mur de Berlin et du rideau de fer (1990) qui fait prendre conscience (en particulier à l'Europe) de l'importance de l'Histoire, et qui ouvre l'accès à de nouveaux sites à l'Est.

Les découvertes préhistoriques sont associées en parallèle à l'étude des civilisations primitives et de leur mode de vie, pour comprendre leur usage. Ces peuples ont des habitudes sociales qui se rapprocheraient de celle des hommes préhistoriques. Ces études permettent de confirmer les hypothèses sur l'usage par exemple de certains outils.



La notion d'art : dépend beaucoup de l'époque

ART PARETAL : peintures dans les souterrains ou grottes sur les PAROIES.

La première trace de l'art pariétal date de – 40 000, mais l'apogée supposée de cette forme d'expression se situe vers – 150 000 avant J-C (avec des sites comme Lascaux).

« L'art commence au moment où l'homme créé, non plus comme les animaux, dans un dessein utilitaire, mais pour représenter ou exister. »

René HUYGUES (20ième siècle)
Historien de l'art

Pour les historiens c'est la gratuité de la démarche qui différencie l'art de l'objet utilitaire. En effet les hommes préhistoriques « décoraient » également leurs outils de chasse et l'art des grottes n'est pas la seule forme d'expressivité artistique. On suppose que l'art pariétal nécessitait une certaine formation, ceci car on a retrouvé des esquisses préparatoires à l'extérieur des grottes sur des pierres.
Car, ce qu'il faut savoir c'est que les dessins retrouvés dans les grottes sont fait à main levée sans aucunes esquisses préparatoires.

La notion d'art a beaucoup évolué depuis la préhistoire. Les hommes du paléolithique ne représentaient pas de la manière la plus réaliste possible, ils stylisaient leur sujet. Par la suite l'art est devenu Art dit « bourgeois », un peu péteux : est Art ce qui est vrai beau et moral et qui nécessite donc un réalisme pictural (néo-classicisme, académisme sont dans la plus pure veine bourgeoise).
Cette notion d'Art a évolué au 19ième (époque de la découverte des sites paléolithiques) où les artistes sont revenus à des principes des peuples primitifs : stylisation, mystique, ressenti, etc …

Malgré a stylisation l'Homme préhistorique est dès le début sensible à l’esthétique des choses (avant même les premières traces d'Art pariétal) : ses outils sont en général symétriques, un perfectionnisme qui va au-delà de l'utilitaire (voir schéma symétrie).

Hebergeur d'Images Gratuit
Dans le travail de cette période, il est important de laisser une place au mysticisme, à la propriété de culte de ces figurations. Preuve en est : tous les sites d'art pariétal sans exception sont des sites inaccessibles à l'époque préhistorique. Pourquoi l'Homme irait-il peindre ces cavernes que personne ne visite ? Car ils n'y vivent pas non plus, il faut prendre conscience que certains des boyaux peins fond parfois moins d'un mètre de diamètre. L'érosion les rend aujourd'hui accessible, mais à l'époque, le fait d'atteindre ces endroits était en soit un exploit physique. Alors pourquoi ?
Mysticisme, chamanisme, sépultures, autant d'hypothèses valable. Une chose est sûr, ces hommes communiquaient avec un autre monde. Et c'est tout l'intérêt de ce qui va suivre (le post suivant j'entends, un peu de suspens que diable !)
Ce choix de la lisibilité et du secret se ressent par exemple dans le choix des lieux et l'adaptation technique à ceux-ci (ceci sera développé ultérieurement). Un exemple de cette production artistique "secrète", le traitement de la sculpture sur les paroies :

Hebergeur d'Images Gratuit
Plus on s'enfonce dans l’obscurité des cavités moins les reliefs sont présents, ce qui explique aussi que les paléontologues pensent n'avoir découvert qu'une infime partie de l'oeuvre des Hommes du paléolithique.


Gravure grotte des Combarelles, Magdalénien


Voilà, merci d'avoir lu, en espérant vous avoir transmis la passion mise dans ce post :)

Edit : promis la prochaine fois je fais des schémas potables x)
Revenir en haut Aller en bas
dalinn
Vegeta
Vegeta
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 23
Localisation : Château-Thierry/Angoulême, France

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   31/12/2011, 09:33

Aaah, la stratigraphie ça me rappelle la SVT en 1ere ! Nostalgie nostalgie Embarassed

Merci infiniment pour tout ce que tu écris, c'est passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Bounnty
Eric
Eric
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   31/12/2011, 12:11

Wouah merci beaucoup !! Je n'aurais jamais cru que l’histoire de l'art soit aussi passionnent, si j'avais su, j'aurais demandé des bouquins d'histoire de l'art au père Nouwel.
Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   31/12/2011, 16:32

Citation :
La première trace de l'art pariétal date de – 40 000, mais l'apogée supposée de cette forme d'expression se situe vers – 150 000 avant J-C (avec des sites comme Lascaux).

merci à toi encore une fois!

par contre c pas plutot -15 000? sinon la phrase n'a pas de sens et ça m'etonnerai que lascaux soit aussi vieux vu que les premiers hommes sont apparus autour de -50 000 ou -40 000 ou je me trompe?

il faut ajouter que c'est une periode tres difficile a décrire. en general un bouquin sur 2 a ce sujet contredit l'autre, c'est tres enervant et frustrant. si on lit un bouquin d'il y a 10 ans il dira pas du tout la meme chose qu'un d'il y a 20 ou d'un de maintenant... c comme ça dans tout les domaine vous me direz mais en vérité c carrement exponentiel ici.


donc tout ça pour dire que c une periode et une discipline un peu aleatoire et il faut avoir beaucoup de recul sur ce qu'on lit, ce n'est pas la verité absolue du tout en general.


si on ajoute le fait que le carbonne 14, qui sert a authentifier une datation en archeologie, n'est pas fiable au dela de 10 000 ans, on peut commencer doucement a se mettre une corde au cou lol


m'enfin je pense que niveau generalité on est tous a peu pres d'accord sur cette periode







et sinon ce qui est passionant ici, c'est de voir en live l'apparition de l'art dans l'humanité. revenir aux bases c'est vachement interessant, ça parmet d'avoir un regard neuf sur ce qu'on dessine nous même.

l'Art dans ces periodes est vraiment le reflet de la vision de l’homme sur le monde car il est totalement lié à la religion qui remplaçait a l'epoque la science.

rien que par exemple le fait que il ny ai presque pas de noms d'artiste specifique avant la renaissance traduit l'absence de notion d'individualisme face a la notion de collectivité (esclavage, pouvoir absolu du roi etc).

il y a eu des noms certes, pendant la periode grecque, ou romaine, mais il s'agissait justement d'une periode faste, ou la royauté et les tyrannies étaient moindre, où les individus avaient plus de valeur que d'habitude

c pour cela que c essentiel par exemple d'etudier les sepuultures de l'antiquité car elles sont le reflet de la façon dont l'homme se situait a l'epoque dans l'univers (ex les egyptiens mais je laisse notre historien en chef le dire mieux que moi).

de la meme maniere, au travers de l'etude de l'Art antique, on peut etudier la naissance de la civilisation

en mesopotamie par exemple, premiere civilisation connue. Où les temples et monument fastueux ont refletés la monté en puissance d'un roi, d'une dynastie, qui a fait construire tout ça pour impressioner son peuple et ses voisins


bref ce n'est qu'un avant gout mais tout ça pour dire que ça met enormement de sens sur notre prpre monde que d'etudier ça

Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   1/1/2012, 13:23

Mea culpa, c'est bien -15 000. Les propos de mylydy sont fondamentaux pour comprendre l'histoire de l'Art et également le rapport de l'artiste à l'oeuvre merci pour le complément :)
Revenir en haut Aller en bas
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   12/1/2012, 21:29

(Je trouve que ce thread est une très bonne idée, j'aime beaucoup l'histoire de l'art aussi, donc voici une petite contribution de ma part. Je ne sais pas si je peux poster ou pas, j'espère que ça ira :))

Le Quattrocento
ou la naissance de la perspective et la première renaissance de l'art


On parle très souvent de perspective, elle semble devenir naturelle lorsque l'on grandit, les choses au loins sont plus petites, celles proches grandes.. Pourtant dans l'art cela n'a pas toujours été une évidence! Voici donc un petit condensé de l'histoire de la perspective dans l'art, notamment dans la peinture.
Tout d'abord commençons avec une petite définition de la perspective (oui oui c'est utile!) : La perspective est l'ensemble des différentes approximations ou conventions par lesquelles il est possible de représenter, sur une surface délimitée, les effets de la perception visuelle.
(Et aussi à savoir, le mot quattrocento désigne le 15ème siècle en Italie)

a) Les prémisses de la perspective (du Moyen-âge à la Renaissance)

Avant et pendant une grand partie du moyen âge la seule perspective existante était la perspective hiérarchique, c'est à dire que la taille des personnages et leur emplacement sur le tableau différaient en fonction de leur statut. Le personnage le plus grand était donc Dieu (mais très peu représenté) puis Jésus, les rois, les nobles, etc.(divinités > noblesse > peuple).. (similaires aux dessins d'enfants)
exemple:
Spoiler:
 

La perspective fait ses début au Moyen Âge mais difficilement, en voici quelques exemples :

-> Giotto, fin du moyen-âge, est un pionnier de la perspective, on peut remarquer dans son tableau Crucifixion des débuts de perspectives (personnages à l'arrière plan plus petits et placés en haut).
-> Lorenzetti, 1344, Annonciation, le sol en damier est erroné mais la perspective s’améliore.
-> Duccio, La cène de La Maesta (1301-1308), on remarque que la perspective est tentée (fond et table) mais la composition reste bancale

b) Le réel début de la perspective: l’expérience de Brunelleschi (1425)


C’est avec l’expérience du génie architecte de la Renaissance Brunelleschi ( dont le chef d’œuvre fut la cathédrale de santa maria delle flore à Florence), que s’ouvre l’histoire de la figuration de l’espace selon une perspective non plus empirique (fondée sur l’expérience) mais fondée sur des règles mathématiques.

L'expérience consiste en une utilisation intelligente d'un simple miroir et de la toile peinte trouée.
La personne se place en face de l'endroit peint. Il tient sa toile (en réalité c'est un panneau) devant son visage, la face peinte tournée vers l’extérieur. Ce panneau mesure 30cm environs et est percé d’un trou. La personne colle son œil contre le trou et regarde à travers le panneau dans un miroir qu’il tient devant lui à une distance de 30cm. Vous suivez? En fait dans le miroir se reflète l’image peinte sur la face extérieur du panneau, c’est à dire la vue du lieu dessiné de telle façon que si le spectateur écarte le miroir et le panneau il peux contempler le spectacle réelle de la place, rigoureusement semblable au reflet.
Grâce à ce système le spectateur peut comparer son tableau à la réalité. La réalité et son image sont donc identiques et superposables. Pour parfaire l’illusion le haut du tableau est passée à l’argent bruni, élément permettant de refléter les nuages poussés par le vent (créer un effer semblable à celui d'un miroir mis transparent.

c) Les systèmes perspectifs du Quattrocento

Avec le recul de l’histoire, la grande découverte du XVème siècle Italien, le quattrocento, demeure pour l’art pictural la mise au point des règles fondamentales de la perspective linéaire, c’est à dire la définition d’une technique de construction des images permettant de représenter la diminution des tailles des objets et des personnages en fonction de leur éloignement par rapport à l’observateur.
La découverte de la perspective est étroitement liée dans la conscience des artistes du quattrocento à l’élaboration de techniques narratives nouvelles pour la peinture. En effet la peinture de ces siècles servait à raconter des histoire : XV, XVI, XVIIème siècle, c'est l’histoire de dieu la + représenté 90%, 5% la mythologie grecque et 5% les scènes de guerre et batailles, elle a donc le rôle pédagogique d'apprendre aux 90% de la population qui est analphabète, la religion.

La perspective linéaire de l’Italie du quattrocento correspond à un choix entre différents systèmes de construction. On assiste en effet entre 1425 et 1480 à la coexistence en Italie de différents types de constructions perspectives :

1- Le système Albertien de son théoricien Léon Battista Alberti, utilise un point de fuite unique situé au centre de l’image. La diminution des éléments est fournie grâce à un point de distance situé hors de l’image et correspondant à la distance entre le spectateur et la surface de l’image. (perspective de base avec laquelle on commence généralement à apprendre les principes du point de fuite et de la réduction des objets)
-> ex: Entrée de Saint Ignace au Paradis 1685-1691, Rome (plafond entier en perspective trompe l’œil)
Spoiler:
 
2- Le système Ghibertien de Lorenzo Ghiberti, utilise deux points de fuite situés au centre de l’image.
Spoiler:
 
3- Le système bifocal, ou système Uccello, du nom du peintre qui l’utilise le plus fréquemment, comporte deux points de fuites situés sur les bords de l’image.
4- La perspective courbe, utilisée par le Français Fouquet, qui s’appuie sur le fait que le fond de l’œil est concave, la vision est représenté en courbe.
-> Entrée de l’empereur Charles IV à Saint Denis de Fouquet
Spoiler:
 

Ces systèmes coexistent pendant des dizaines d’années, avant que dans la pratique courante le système albertien ne finisse pas s’imposer. Cependant, ce système n’est pas le plus vrai.
Ghiberti et Fouquet, chacun à leur manière sont en effet plus proche de la vérité objective des conditions de la vision puisque le système Albertien suppose un œil unique à fond plat. C’est, si l’on peut dire, le système d’un cyclope qui aurait un appareil photo à la place de l’œil. De son côté, le système d’Uccello avec ses deux points de fuite latéraux respecte mieux l’idée que l’œil d’un observateur n’est pas fixe et qu’il peut se déplacer de l’extrême droite du champ de vision jusqu’à l’extrême gauche. Jamais en effet, l’œil n’est totalement fixe dans l’expression courante.
On se rend compte à l’analyse que le système Albertien l’a finalement emporté parce qu’il était le plus abstrait et le plus mathématique : Il rapporte en effet la diminution des tailles (objets et personnages), à la distance objective entre l’observateur et les objets observés. (Le plus objectif possible)
Alors que la technique de Ghiberti, Fouquet ou Uccello fait plus appel aux conditions subjectives de la vision.

Une fois établis les principes fondamentaux de la perspective unitaire, les traités vont se succéder. Au XVIème siècle, Dürer 1525 (peintre graveur allemand), Cerlio 1545 (architecte du château pentagonale d’Italie et peut-être du Château de Meaulnes), Barbaro 1559 (architecte), etc., vont raffiner à l’extrême les questions de la perspective. Le XVIIème siècle sera la grande époque des perspecteur français, Salomon De Caus 1612, Jean François Niceron 1638. La perspective du père Dubreuil est bel exemple des sommes perspectivistes auquel se complaisait son époque.


-> Le christ de Mantegna, 1500, le Christ allongé, performance au niveau du raccourcis

Par la suite les artistes vont exploiter les perspectives et s’en jouer jusqu’à arriver à l’Anamorphose ou encore à des fausse perspectives.
exemples d'amorphes:

mais qu'est ce que c'est que cette forme étrange en bas?
Spoiler:
 
Hans holbein, Les ambassadeurs

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/


Dernière édition par Sixtine le 12/1/2012, 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   12/1/2012, 21:36

c'est de la balle tu dechire tout!!
attention thread obligatoire pour ceux qui n'ont pas acces a des cours d'histoire de l'art , croyez moi ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   13/1/2012, 12:54

j'ajoute pour completer que si a la renaissance on a inventé la perspective telle qu'on la connait, c'est parce que la place de l'homme dans l'univers s'est enormement developpée avec la montée en puissance et richesse de certaines civilisations

des hommes de plus en plus riches et orgueilleux ont voulu exposer leur importance en demandant de plus en plus des portraits d'eux meme.


au moyen age il faut bien comprendre que l'homme était un miserable qui dvait etre soumis a dieu, etait une poussiere, un pecheur infini, avait honte d'exister en gros. a la renaissance tout ça c'est devenu has been..

l'histoire du portrait a la renaissance ou pré renaissance est pour cela extremement passionante.

deja même rien que le fait qu'au moment du debut de la renaissance italienne des mecs comme botticelli essayaient de ne plus trop faire de vierges marie et plus des mythes anciens (ce qui est totalement blasphématoire ou anti chretien pour l'epoque), montre le changement progressif des moeurs.

il y a un lien direct entre la montée de l'individualisme catholique (ou chretien disons) et la montée en importance de la representation de l'homme en tant que tel et non plus de dieu de jesus ou whatever

ça va se decupler aussi avec les courants chretiens protestant qui vont pousser cette notion d'individu a son paroxisme. ce n'est pas pour rien d'ailleurs que ce sont bien les pays protestant qui ai inventé le capitalisme tel qu'on le connait. pour eux l'argent, la reussite personnelle, n'était plus la honte, ça c'est un truc de catholique bien de chez nous ^^


bref tout ça c'est tres bien dit dans le wikipedia prevu a cet effet lisez le!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_portrait
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
dalinn
Vegeta
Vegeta
avatar

Messages : 793
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 23
Localisation : Château-Thierry/Angoulême, France

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   13/1/2012, 15:00

Vraiment passionnant, ce thread ! Surprised Merci pour toutes ces infos, je les dévore
Revenir en haut Aller en bas
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   13/1/2012, 15:22

Ca me fait plaisir que cela vous intéresse.
Merci Mylydy d'avoir compléter mon post, c'est une dimension de la renaissance que j'avais omise.
Je vais essayer de faire bientôt un post sur l'éclatement des codes au 19ème siècle avec l'impressionnisme et le pointillisme (oui je sais c'est pas tellement dans le l'ordre mais tant pis ^^), avec un mélange de mes cours de physique et d'svt (ça s'annonce long à faire mais intéressant, je vous le promet :))

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
Neymo
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 13:35

Très intéressant.
Je pense toutefois que l'article sur la perspective est un peu trop superficiel (1er degré).
Je conseillerai à ce qui s'intéresse au sujet d'étudier l’œuvre d'Erwin Panofsky.
Ta définition de la perspective omet de nombreux aspects du mot. Par ailleurs, au moyen âge les principes de perspective que tu présentes comme une invention de la renaissance étaient déjà connus depuis longtemps (dès l'antiquité il me semble avec des études sur l'optique d'Euclide notamment). A la renaissance elle est devenue un mode de représentation dans les images et a été approfondi.
Mais en effet, au moyen âge, la perspective signifiante était privilégiée pour sa puissance symbolique (que se soient dans l'iconographie russe ou dans la miniature persane...)
Je ne suis pas du tout un spécialiste dans le domaine mais j'ai lu quelques ouvrages qui m'ont quand même ouvert les yeux sur ces à priori modernes un peu trop radicaux... L'obscurantisme moyen âgeux c'est bien une formule de prof ça : p

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 15:59

Super ! Merci beaucoup d'avoir posté cet article !
De un parce que l'idée était bien que ce sujet ne soit pas à sens unique et de deux parce qu'il est bien écrit, bien renseigné, un poil généraliste, mais je pense pas qu'il soit nécessaire de s'emmerder de détails multiple.
Le sujet que tu as traité en plus n'est en soit pas facile, la Renaissance est un grand bordel.
Si tu n'y vois pas d’inconvénients, je te complète ce week-end (si j'ai le temps) en ce qui concerne la sculpture (rapidement), l'Architecture et les Arts Décoratifs, parce que c'est relativement intéressant d'avoir une vision globale de l'ensemble.

Encore merci :)

En ce qui concerne la remarque de Neymo, elle est très juste.
J'ajouterais qu'on a trop tendance à descendre le Moyen-Age (preuve en est le nom qu'on a donné à cette période : Age Moyen, au sens de médiocre pour les historiens du 19ième siècle). En effet comment passer du génie préhistorique, correspondant tellement aux canons actuels, aux productions semble-t-il maladroites des artisans du Moyen-Age : la réponse est dans l'idée que cette époque était accompagnée d'une manière de penser différente de la notre.
L'histore de l'Art ne peux être dépourvu de contexte ou alors l'image perd tout son sens, et en ressort une simple considération esthétique, qui ne fait en rien avancer le schmilblic.
Bref, oui on connaissait la perspective au moyen-age, en témoigne l'intérêt pour construire des édifices dont les traits soulignent tellement cette dite perpective.
Revenir en haut Aller en bas
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 16:26

Je n'y aucun inconvénient PCL ^^ Toute remarque ou information supplémentaire n'est que bienvenue!
D'ailleurs merci Neymo pour ton complément, je suis d'accord avec toi sur le fait que le moyen-Age est souvent représenté à tort comme un siècle de régression, d'ailleurs souvent oublié face à l'Antiquité en art comme en littérature. Je pense notamment aux très nombreux mouvements littéraires qui jette un voile dessus et ne prenne pour inspiration que les grecques ou les romains (humanisme, pléiade, parnasse, etc...), alors qu'en plus d'être le "temps de cathédrales" (le monde est entré, dans un nouveau millénaiiiiire... hum pardon :D) le Moyen-Age est le germe de la plupart des genres littéraires modernes (roman, épopée, récit fantastique, poésie: bardes et troubadours, etc...). M'enfin je m'éloigne un peu de l'art pictural là.

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 16:32

Nan, au contraire, c'est bien de faire le lien, parce que l'histoire des arts c'est une globalité, un tout qui comprends la littérature, la musique, les médias. Comment ne pas évoquer la Renaissance sans l'humanisme, le réalisme sans Champfleuri, Zola, Balzac ? Tout se connecte, c'est ce que je trouve génial, parce que ça nécessite alors une ouverture totale ! (Pardonnez le lyrisme excessif)
Revenir en haut Aller en bas
Sixtine
Bazingadmin
 Bazingadmin
avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 21
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 16:54

Oui j'approuve. Comme nous le répète mon prof de physique exaspéré des résultats en sciences de certains élèves de ma classe de L "être ouvert à tout c'est le biiiienn" :)

- - - - - - - - - - - - - - -
http://sixtine-s.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://sixtine-s.blogspot.com/
Neymo
Framboisier
Framboisier
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   14/1/2012, 20:13

Citation :
PCL :
En effet comment passer du génie préhistorique, correspondant tellement aux canons actuels, aux productions semble-t-il maladroites des artisans du Moyen-Age : la réponse est dans l'idée que cette époque était accompagnée d'une manière de penser différente de la notre.
Oui!!!
Complétement d'accord avec tous vos précédents commentaires et merci encore de votre travail sur le sujet! Ce n'est pas simple!!! : )

Revenir en haut Aller en bas
mylydy
fotdefraPAdmin
fotdefraPAdmin
avatar

Messages : 8408
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 35
Localisation : salle du temps

Feuille de personnage
Nom ::
Description ::
PV:
0/999  (0/999)

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   8/7/2012, 22:15

PCL a écrit:
Histoire des Arts

Bonjour à tous !
L'idée que j'ai à proposer ici est plutôt simple, je me permet de le lancer comme ça car il a déjà plus ou moins fonctionné sur un autre forum.
Il s'agit donc de créer un thread sur l'histoire des arts. Ce premier message ferait office d'index. Pourquoi un index ? Parce que l'idée c'est que tout le monde puisse poster un message sur une période qui suscite son intérêt. L'idée est donc dans cet index de reporter chronologiquement (par grandes périodes (cf introduction ci-dessous pour plus de précisions sur ce point). Chaque fois qu'un membre poste sur une période j'édite ce premier post pour mettre un lien vers la page de son article.
Le but est d’obtenir au fur et à mesure une banque d'information regroupée (et pas 36 000 sujets qui sont éparpillés aux 4 coins du forum) qui puisse servir comme d'un dictionnaire, ou pour notre simple culture générale.

Ces « articles » peuvent porter sur un personnage, une période, un principe, etc ...

Méthodologie :

- Introduction subjective à l'histoire des arts

Chronologie :

Préhistoire

Préhistoire-chapitre 1

Antiquité

Moyen-Age

Renaissance

Le Quattrocento
ou la naissance de la perspective et la première renaissance de l'art


Temps modernes

Époque post-révolution industrielle

Modernes et contemporains


En espérant que ça vous serve :P
Revenir en haut Aller en bas
http://mylydy.tumblr.com/
arina
Krilin
Krilin
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   9/7/2012, 10:33

L'idée d'un tel thread est juste géniale !!

Merci beaucoup, ça doit pas être évident de faire une synthèse de chaque époque dans l'Histoire de l'art !

Revenir en haut Aller en bas
http://arinakorczynski.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire des arts, du graphisme et du design   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire des arts, du graphisme et du design
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Epreuve d'histoire des Arts : Le faire sur la K-pop ?
» Auto-portrait histoire de se présenter
» La bande dessinée- Histoire de l'Art
» L'art Pompier- Histoire de l'Art
» Expressionisme abstrait - Jackson Pollock Histoire de l'Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CQFD :: What do you REALLY wanna know? :: Et ta Culture, Mothafuka! ::  Illustration, peinture, arts plastiques et graphiques-
Sauter vers: